Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 août 2009

l'île du festival, le festival de l'île

progsziget.jpg

Aujourd'hui s'ouvre à Budapest ce qui est devenu la plus grande scène musicale européenne : le Sziget fesztival, le festival de l'île. Ainsi dénommé parce qu'organisé sur une grande île située au nord de Budapest, face au quartier de O-Buda, il attire de toute l'Europe une faune un peu détonnante, venue joindre l'utile à l'agréable, profiter de huit jours de musique sur plus de dix scènes installées pour l'occasion, tout en découvrant les attraits touristiques de Budapest.

La configuration des rues, des bains, des trams s'en trouve assez profondément transformée.

Il est donc temps pour nous de préparer nos valises et d'envisager le retour. C'est pour demain, hélas ! J'ai en réserve quelques matériaux pour poursuivre un temps encore ces petites chroniques hongroises.

Mais puisqu'il est question de musique, je glisse un petit hommage aux accents gitans à un artiste que je n'ai vu sur scène qu'une fois, et ce fut ici, à Budapest.