Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2009

tout pour plaire

18402654.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20041224_105811.jpg

J'ai passé ce week-end, coup sur coup, deux soirées presque identiques. Deux soirées avec trois femmes chacune. Eh oui !...

Trois femmes élégantes, charmantes, séduisantes, trois femmes de caractère. Drôles toutes les trois. Trois femmes en quête d'amour, pas toujours bien servies, ce qui est incompréhensible car elles ont tout pour plaire. Trois femmes à caprices.

Samedi, c'était dans un resto du 14è arrondissement, autour de bonne chère. Hier, c'était devant ma télé, avec Anne Parillaud, Judith Godrèche et Mathilde Seigner.

Ce parallèle n'était évidemment pas prémédité, mais peut-être intuitif : pendant tout le film, dimanche, je faisais des liens dans ma tête, les rapprochant les unes des autres, d'instinct. Du coup, je me suis bien marré. Et mes copines pourront toujours essayer de me torturer, je ne leur livrerai aucune de mes fantaisies.

Tiens, à propos de trois drôles de dame, Charlie et la chocolaterie - dont on a un peu parlé dimanche car ces dames sont fans de Tim Burton - est sorti la même année que Tout pour plaire, en 2004.

J'avais ma petite maman à côté de moi, qui ne comprenait pas toujours les raisons de mon ricanement.

C'est devenu une denrée rare, les soirées télé avec ma maman. Elle repart mardi, après deux semaines à la maison. C'est bien une maman chez soi, pour se faire choyer, pour déguster de bons petits plats, pour retrouver quelques saveurs de l'enfance, pour mettre les pieds sous la table après le boulot... Mais ce n'est pas propice à la tenue d'un blog. Je pense que je vais pouvoir m'y remettre tranquillement bientôt.

Allez ciao bonne semaine !