Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 janvier 2009

Bartok, le corridor aux voyelles étranges

bartok_transylvanie_1907.jpgBartok. Parce qu'il me fallait te ramener un cadeau de Hongrie. C'était une promesse. Une façon de te regarder dans les yeux sans risquer de te voir.

Y puiser une musique comme dans un grand livre d'images, aux voyelles étranges.

Ici, tu le trouves en Transylvanie. Un voyage à l'écoute des danses folkloriques, au cours duquel il cueille leurs mélodies et leurs ressorts. Dans ces confins improbables, tu le vois puiser une part de son inspiration.

Les danses roumaines sont une des images de ce grand livre.

C'est mon corridor humanitaire. Avant d'aller manifester samedi pour la Palestine. Parce que j'étouffe.