Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2010

Gérard et sa caméra de France 3

472196_488195a607_o.jpg

"Excuse-moi, mais je n'ai jamais pu m'y faire, à cet examen. C'est un peu comme si Gérard, sa caméra sur l'épaule, se présentait à moi pour me dire : Bonjour, c'est pour une inspection générale : elle est où, l'entrée ?" Parole de collègue.

Je rentre tout à l'heure en hôpital de jour, pour une demi-journée d'inspection générale. Par voie anale. Question d'âge, il paraît ! Donc depuis hier soir, c'est grand nettoyage. J'ai bu déjà, en une heure de temps, deux litres d'une solution infecte, au vague goût de banane vanillée, mais salée - pouah ! - qui m'a conduit à la selle au petit matin pour une première vidange - c'était le but. Et là, en écrivant ces lignes, entre 5 et 6 heures du mat : rebelote ! Deux autres litres que je m'ingurgite en grimaçant comme un fou : mon pire petit déjeuner.

J'espère surtout que mes sphincters ne me trahiront pas durant l'heure de voiture que je vais me payer pour me rendre d'abord au bureau. Ni pendant la réunion qui m'occupera la matinée. Oui, parce que l'examen, c'est pour l'après-midi seulement. Sinon, je ferai mon Coluche : "Pour les toilettes, suivez la ligne jaune !"

Bon sur ce, je te laisse. Un besoin pressant. Bonne journée !

05:45 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : coloscopie