Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 novembre 2008

parfois, il faut peu de choses...

1961976039_small_1.jpg

Mon trois-millième commentaire.

Putain, je l'aurai attendu celui-là : 48 heures de blanc total, le compteur bloqué sur 2999. J'ai failli jeter l'éponge et écraser mon blog (non, c'est pour rire !...) Au total, je suis content que ça tombe sur Céleste, j'adore le regard engagé qu'elle porte sur le monde, sur les gens, sur les femmes, sur son pays d'adoption et sur tout le reste. C'était pour mon dernier billet, l'épicière de Vauvenargues.

Merci la belle.

"Quelle histoire!

De quoi être traumatisé. En te lisant j'ai pensé à Pauline Laffont, qui n'est jamais rentrée d'une promenade en montagne.

Rien à voir, ou presque, mais c'était quand même une drôle de bagnole l' AMI 6, toute anguleuse et pointue.

L'autre jour à Bologne j'ai vu une vieille 4L, j'étais toute émue...parfois il faut peu de choses.
.."

Moi aussi, je suis très Renault. Une histoire de famille, parait que c'était la marque "de gauche".