Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 décembre 2012

désorienté

gay-wedding-trends-dancing-900ac060710.jpg

Voilà, voilà, toujours vivant. Quoi que.

Une maman qui chancelle, une belle maman qui débarque, une hiérarchie qui perd la tête, et me maltraite. Un ouvrage qui se boucle. Des dossiers qui se ferment... Je perds le nord, le sens, le goût.

Bah ! Les fêtes vont y remettre de l'ordre. Ou Pas.

Heureusement, les desperate housewives sont revenues me visiter, en trois coffrets de saisons... Je reprends le cours d'épisodes abandonnés, qui m'apportent cette part de précieuse légèreté et me font toujours autant rire.

Je me suis aussi accordé un grand OUI au mariage pour tous, dimanche, et j'y ai retrouvé de nombreux amis.

Et puis ce soir, je m'offre Carmen, à Bastille : il paraît qu'elle fait scandale, avec sa tignasse blonde-platine, mais je n'ai rien voulu en lire pour préserver surprise et liberté de jugement....

Voilà voilà, donc. Toujours vivant. Juste un peu absent. Tu me pardonnes ?

18:36 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Evidemment ! Tout le monde a droit à un passage à vide !

Écrit par : Homer | 21 décembre 2012

la Carmencita..
j y étais aussi hier soir
quel massacre... le pire spectacle vu à Bastille
inutilement vulgaire et ridicule!
Qu en as tu pensé?

Écrit par : Gilles | 21 décembre 2012

Mieux! Je serre les paupières, concentre toutes mes pensées sur toi. Des fois que ces ondes aillent jusqu'à toi.

Écrit par : πR | 22 décembre 2012

Un jeu de mots, tu comptes vraiment, beaucoup. Pour moi, pour beaucoup.
Absent, pas vraiment. Tu tisses suffisamment de choses pour être présent, même à distance. Des histoires d'ondes qui nous atteignent comme pense nR.
Dis c'est Noël, sous le sapin, il y aura des pensées pour toi.

Écrit par : estèf | 23 décembre 2012

-> Homer -> Merci à toi. J'ai peur que ce soit long...
-> Gilles -> Je te trouve bien dur ! Pour ma part, j'y ai passé un bon moment. Je m'étais refusé à lire ou à entendre la moindre critique avant. Si je n'ai rien trouvé de sensationnel dans la mise en scène, je n'y ai rien vu de vulgaire non plus. Je dirai belle prestation, mais cela vaut-il le coup de lancer de nouvelles productions si ce n'est pas pour y ajouter davantage ? En tout cas, j'ai déjà vu bien pire à Bastille...
-> πR -> Ça me fait si plaisir, chaque fois que tu passes par là, toi... Je crois qu'elles passent, les ondes...
-> estéf -> Et les tiennes aussi, évidemment. A propos de sapin, je ne m'en suis pas encore occupé, tu y crois ?

Écrit par : Oh!91 | 24 décembre 2012

La crèche et le petit Jésus, plus vraiment. Mais le sapin, oui bien sûr. Il est là et mes pensées y seront.

Écrit par : estèf | 24 décembre 2012

oui, on va t'en envoyer des ondes...tu es un peu absent? mais si peu....tes textes ont du sens et du fond qui font du bien à tes lecteurs...continue, à ton rythme, lent ou rapide, on suivra et applaudira...et ceux qui ne seront pas contents, tant pis;..moi, je continue à te lire avec toujours autant d'intéret et d'impatience!!!!bonnes fetes à toi en tous les cas!!!

Écrit par : arthur | 29 décembre 2012

-> estéf -> Je les ai trouvées. Agrémentées de quelques boules... Excellente année à toi ;
-> arthur -> Je les ai reçues. Enturbannées de jolies guirlandes pailletées... J'espère que tes fêtes étaient bonnes, et pleines de promesses. Merci de ta bienveillance !

Écrit par : Oh!91 | 06 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.