Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 août 2012

Budapest, une, trentième !

route des vacances.JPG

Et oui, j'y suis à nouveau ! Quant on aime, hein...

Ma retraite paisible. Je n'avais plus fait le voyage en voiture depuis 2003. Avec apparition de l'aviation low cost, c'est devenu une fantaisie coûteuse et inutile. Fatigante, de surcroît, comme cela vient de se rappeler à mon bon souvenir. Malgré une étape nocturne près de Reggensburg, en Allemagne, et une halte déjeunatoire chez des amis d'Igor à Vienne.

Seulement voilà, j'enchaînerai ce séjour à Budapest avec une petite semaine au festival de Salzburg, la classe, non ? D'où la voiture. Que je me suis juré de ne pas utiliser de tout mon séjour hongrois.

D'ici, c'est assez dur de suivre les JO. Dommage, je m'étais pris de passion. Les retransmissions de France-télévision par Internet sont bridées pour l'étranger - question de droits télé - et dans notre petit appartement en ville, nous recevons uniquement les chaînes hertziennes, avec une antenne d'intérieur. Tu te rappelles l'époque des retransmissions enneigées à l'image sautillante ? Eh ben voilà ! En plus, on n'accède qu'aux compétitions où participent des Hongrois ! On ne va pas le leur reprocher, hein, quand on voit le traitement des jeux par les chaînes françaises, mais bon, difficile d'y trouver mon compte. Alors il reste France-Info. Par Internet, ça marche du tonnerre de Dieu. Sauf qu'il n'y a pas l'image, pardi !, et que pour entendre les directs de temps en temps, il faut se fader dix fois dans la journée, les mêmes chroniques et faire son deuil de la trêve des actualités. Triste Syrie...

Autrement, je vais nager, évidemment, mon principal loisir, ici comme ailleurs.

Tiens, tu sais quoi ? J'ai fait 28 kilomètres en juillet. Le site communautaire nageurs.com, qui m'abreuve chaque semaine de mes statistiques à jour, me précise même qu'avec 10 piscines différentes fréquentées dans le mois, je me classe 3ème sur les 550 nageurs de juillet référencés. Je te rassure, en nombre de séances (17 pour moi), je ne suis que 37è, et 75è en ce qui concerne la distance parcourue...

C'est vrai que j'ai éclusé, cet été. Fuyant Paris aux couloirs encombrés, j'ai expérimenté des bassins de la grande banlieue, souvent assez chers d'ailleurs pour les non-résidents. Et puis je me suis offert des pauses aquatiques dans chaque ville où j'ai fait festival : Aix, Chalon, Amiens, Foix... J'ai même fait le "Voyage à Nantes", tout récemment, pour visiter les installations géantes de l'Estuaire 2012, et j'y ai aussi découvert une très belle piscine, à deux pas de l'hôtel où j'étais descendu.

Budapest, donc. Arrivé avant-hier, j'ai commencé hier par Palatinus, histoire de prendre la température budapest,vacances,palatinus,JO,Jeux Olympiques,Londres 2012(qui est élevée, d'ailleurs : la canicule est annoncée pour demain). Il y avait la foule des grands jours, normal pour un samedi, le bassin de 40 mètres restait toutefois largement nageable, le coin naturiste faisait terrasse comble. Seul changement, les douches ont été réaménagées, les céramiques refaites à neuf, et les box troqués pour des cabines... avec des portes ! Ah, pudeur, quand tu nous tiens ! Ça change l'atmosphère. Heureusement certaines cabines ont été laissées ouvertes, énigme, et j'ai pu observer qu'on continuait à y rôder l’œil coquin...

Ce matin, ce sera la piscine sportive Császár-Komjádi, pas de temps à perdre en batifolage, puis un déjeuner dans la belle famille. On y aura je crois de la haute-def pour les Jeux !!

Commentaires

Quel chance! Cela donne envie!

Écrit par : jeu de voiture | 06 août 2012

Ah ok, j'ai encore des ratés dans ma gestion des absences ... donc voila tu as fait ton voyage en voiture et tu vas profiter, c'est une heureuse chance et j'espère que tu auras un séjour à la hauteur de tes vacances bien méritées. Bisous Chouchou et à bientôt

Écrit par : Bougrenette | 10 août 2012

Bonjour Oh!
Tu as toujours des lecteurs... dans la catégorie silencieuse qui ne commentent pas toujours.
Et ton billet m'a inspiré à «googlemapper» le trajet Paris-Budapest; choc. Ça fait quoi... environ 1500 km? Comme quoi les distances sont bien relatives. Là, tu traverses quatre pays. Ici, tu traverses à peine une des grandes provinces! Je me rendrais jusqu'à Winnipeg environ, à partir de chez mois avec la même distance.
Je t'écris un peu tard pour te souhaiter bonne route et bon séjour, mais je me réjouis de ce que tu trouves toujours autant de plaisir à y retrouver tes aises!
Salutations!

Écrit par : Doréus | 13 août 2012

-> Bougrenette, Doreus -> Merci de vos passages fidèles, et excusez mon absence prolongée. Les vacances, c'est les vacances, après tout. On n'y maîtrise plus tout à fait ni son temps ni ses moyens. Même si l'Eurpe entière n'est qu'une petite banlieue de Paris, vu d'Amérique du Nord...!! Pas de quoi casser une voiture !

Écrit par : Oh!91 | 22 août 2012

Et oui, tu as des fidèles lecteurs !
Budapest en voiture : que 1 500 km ? Incroyable !
C'est moins loin que le village andalou où nous avons passé notre été, sur la route du Califat, entre Granade et Cordoue, entourés d'oliviers et protégés par des murs épais d'une vieille ferme.
Calme absolu, apesanteur.
Pas envie de revenir.
Et pourtant.

Écrit par : olivier | 28 août 2012

-> olivier -> Quels souvenirs, que Grenade et l'Andalousie... Longtemps restés parmi les meilleurs dans mon esprit... Mais quelque chose me dit que j'y reviendrai un jour. Pour tout ce que tu décris là. Bon retour, donc !... même si.

Écrit par : Oh!91 | 31 août 2012

Les commentaires sont fermés.