Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 octobre 2011

entre deux tours

Badges-primaires-PS_pics_390.jpg

Merci.

Merci à Ségolène Royal. N'oublions pas qu'on lui doit de ne pas avoir eu DSK candidat à l'élection de 2007, et peut-être de ne pas l'avoir aujourd'hui président de la République. On lui doit aussi d'avoir déjà donné, question politique de papier glacé. C'est peut-être grâce à cela qu'un petit espoir est toujours possible, à gauche. Petit, l'espoir.

Merci à Emmanuel Valls de ne pas nous laisser bercer par l'illusion qu'être socialiste prémunit des idéologies droitières, de nous rappeler qu'elles sont même assez répandues, de ce côté-là, où la conversion au libéralisme a beaucoup séduit ces dernières décennies, où l'on a aussi pris goût à un certain luxe. La crise cataclysmique qui ébranle aujourd'hui le capitalisme bouscule sans doute des certitudes. Mais l'invocation de la "vérité" et le réalisme peuvent empêcher de tomber dans le sevrage.

Merci à Arnaud Montebourg pour son élégante radicalité aristocratique, soulignée par le radicalisme à l'envers de Jean-Michel Baylet.
 
Merci à François Hollande pour nous donner tant envie d'avoir une femme présidente de la République.

Merci.

J'irai demain. C'est étrange pour moi, électeur de toujours du PC, de m'insinuer dans cette primaire qui concerne principalement le PS. Mais dimanche, j'irai choisir ma candidate du second tour. Car au premier tour de la présidentielle, ce sera Mélanchon, ou Joly. Entre les deux, et pour de bonnes raisons, mon cœur balance. Ce sera un autre débat.
 
Mais je suis sincèrement heureux d'avoir la possibilité de peser sur le choix de mon ralliement de deuxième tour. J'ai beaucoup attendu avant de me décider à y participer, je crains que le succès des primaires  nous invite à accélérer la bipolarisation de la vie politique. Je redoute l'assèchement de la perspective politique qui pourrait en résulter, le rétrécissement de l'offre, les débats à la marge, la renonciation à la sortie du capitalisme, à l'invention, à l'utopie, au courage. Les enjeux sociaux et écologiques en seraient édulcorés.
Je crois encore à la retraite à 60 ans !

Mais notre système est ainsi. Alors je donnerai mon coup de pouce à Martine Aubry. Elle se bonifie en avançant, son propos s'éclaircit, elle n'a peur de prononcer ni le mot "gauche", ni celui de "Palestine". Alors c'est elle que j'aimerais retrouver au second tour de la présidentielle, le 6 mai 2012.

Commentaires

Et merci à toi de dire avec clarté et esprit ce que l'on oublie trop souvent de dire, ou que l'on n'ose pas...

Écrit par : manu | 08 octobre 2011

Que va-t-il sortir de toutes ces stratégies qui se croisent ? Comme je serai aussi bien incapable de voter Mélanchon en mars que de choisir aujourd'hui entre Aubry et Hollande, j'ai choisi un bulletin Montebourg en espérant que ça pèsera sur le programme que l'un ou l'autre portera...
Au premier tour de 2012, on se retrouvera peut-être alors sous la bannière d'Eva Joly ?

Écrit par : estèf | 09 octobre 2011

si j'ai bien compris même son prénom te parait suspect mais c'est un vrai catalan Manuel ! (et non emmanuel moins concis moins pragmatique, pour à mon oreille)

Écrit par : christian | 09 octobre 2011

J'ai eu la même réflexion qu'estèf en votant Montebourg. Par contre je ne sais pas encore pour le printemps: Mélanchon me tente parfois mais si c'est Aubry peut-être voterai-je utile.
Celle ci semble faire peur à la droite...Je connais un Sarkosiste qui envisageait de voter ce jour (l'a-t-il fait?) pour éviter Aubry.

Certaines de mes connaissances ont vu des gens venir voter alors que jusque là elles ne les pensaient pas de gauche...Quelle sont les stratégies en cours et quelles influences vont-elles avoir sur les résultats?

Écrit par : jelaipa | 09 octobre 2011

-> manu -> merci à toi. Bon ben c'est fait, reste un tour et ça se présente plutôt bien... Toujours sans illusion ni état d'âme !
-> estéf -> On va peut-être même se retrouver dès dimanche prochain, du coup, non ?
-> christian -> Oups ! et pourtant, il y a plein de raison qui devraient me pousser à ne pas confondre ces deux prénoms, je suis impardonnable. Mais enfin, par ailleurs, voil) ce qui arrive à ceux qui parient sur les idées de droite pour se faire un nom...
-> jelaipa -> eh ben voilà, tu as la réponse : les gens sont allés votés, au delà des cercles habituels du PS, et leur message est plutôt à gauche qu'au centre. A bon entendeur...

Écrit par : Oh!91 | 10 octobre 2011

Ayant écouté nos 5 candidats, j'ai trouvé très dommage qu'aucun d'entre eux n'ait eu le courage de parler de travail, efforts et rigueur...effectivement il vaut mieux parler Palestine et 6eme République...ça fâche moins les électeurs.

Écrit par : irving | 10 octobre 2011

Non, dimanche prochain, je m'échappe sur la grève et je te laisse choisir pour moi, pas le coeur à séparer les siamois d'autant qu'ils ont une part de cerveau commun (d'anti-cerveau ?).

Écrit par : estèf | 11 octobre 2011

-> irving -> T'as raison, t'as juste oublié famille et patrie, mais ça fâche. Moi, ça me fâche, en tout cas. T'aurais voulu quoi, qu'ils mènent la campagne de Sarko, et qu'ils arrivent au même résultat ? Quant aux zefforts et à la rigueur, je crains qu'on ait notre lot au bout du compte. C'est pour ça que quel que soit le résultat de la primaire, il n'en sortira pas mon candidat du premier tour !
-> estéf -> Dommage pour dimanche ! S'ils ont un gros morceau de cerveau en commun, ils n'ont pas tous fait les 35 heures et les emplois jeunes, ni affronté DSK dans leur gouvernement pour y arriver. Elle, si !

Écrit par : Oh!91 | 13 octobre 2011

Tu fais mouche. Pas pour les 35 h, ni pour les emplois jeunes, deux belles et bonnes idées, certes, mais qu'elle n'a pas si bien géré, surtout dans le public. Mais qu'elle ait affronté DSK, le rappel me touche, car il y aura fort à faire...
Mais bon. Dimanche je serai vraiment sur la grève atlantique et je ne rentrerai pas assez tôt. Alors je te donne une procuration toute théorique.

Écrit par : estèf | 14 octobre 2011

-> estéf -> Et bien voilà, c'est fait. Me reste à viser des messages plus clair, pour le premier tour de la présidentielle. Bravo pour la leçon démocratique, pas tellement bravo pour le résultat...o

Écrit par : Oh!91 | 16 octobre 2011

A peine avais-je cliqué que j'ai commencé à regretter ma procuration, tant la tournure commençait à me déplaire. Mais c'est passé, voyons maintenant comment il rassemble, comme nous retrouvons nos idées...

Écrit par : estèf | 16 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.