Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 août 2011

quand Bruno Julliard comes in

bruno-julliard-tetu.jpg

Voilà une histoire qui me rappelle quelque chose, et me renvoie encore quinze ans en arrière. Bruno Julliard a choisi la fin de l'été pour faire publiquement et sobrement, à travers une interview dans Têtu, son coming out. On pourrait lui reprocher de ne pas l'avoir fait quand il était en charge de l'Unef, banalisant la chose d'un authentique mandat public. Responsable des questions d'éducation au PS, c'est moins sexy que Président du premier syndicat étudiant. Mais où en était-il, alors, avec lui-même, au temps de ses combats contre le CPE et de sa nouvelle gloire ? 30 ans, c'est le bon âge pour s'assumer, s'autoriser l'adolescence de l'intime et s'affranchir des contraintes de l'extime... bravo Bruno, et bienvenue au club !

L'homosexualité n'en finit pas de faire des siennes dans le monde de l'éducation. Au moment où les nouveaux manuels scolaires de SVT s'autorisent enfin, pour les classes de 1ère, une approche ouverte de l'identité sexuelle, y intégrant les dimensions sociales et culturelles de la construction de la personne humaine, et même la notion d'orientation sexuelle - en stricte application des programmes scolaires - des parlementaires rétrogrades, évidemment de droite, s'en émeuvent et invitent les pouvoirs publics à un autodafé pédagogique ! A gerber, vraiment, surtout quand on sait le poids de la chose écrite, et de la parole institutionnelle, à l'âge où l'on se découvre homosexuel.

Le sinistre Vanneste, mais aussi Eric Raoult, Bernard debré (mon Dieu !), 80 authentiques criminels qui portent dans le rouge de leurs mains la pathétique destinée de tous les jeunes qui se suicident (treize fois plus que les jeunes hétérosexuels, estime-t-on) en raison précisément de l'encombrante découverte de leur orientation sexuelle...

Commentaires

Ah ! Te revoila avec des billets politiques !

Écrit par : Nicolas | 31 août 2011

-> Nicoalas -> Ben oui, comme pour tout le monde : fin de la trêve !! Et toi, toujours en veille, à ce que je vois...

Écrit par : Oh!91 | 31 août 2011

Belle rentrée avec ce post, j'espère que tu vas continuer comme ça !
Jolie trentaine ce Bruno. Cet âge te fascine bien. Je ne retrouve pas le papier récent où tu parlais de tes 30 ou 31 ans. Je serai curieux de voir une photo de ton bel âge.
Il y a un âge alors, pour s'assumer tel qu'on est...
Merci pour l'extime.

Écrit par : estèf | 31 août 2011

ce n'est une révélation que pour le grand public, il faisait quelques apparitions dans des manifestions gay. Et il suffisait de le croiser dans la rue: il y a peu d'années nous avions échangé un regard un dimanche midi, vers st medard, cela nous a suffit, nous nous étions compris.

Écrit par : christian | 31 août 2011

si en politique on peut débattre des choix, notamment économiques, puisque rien n'est jamais prouvé, comment peut on nier l'évidence ? .... en parodiant Monsieur Brassens, peut être... "quand on est con on est con"...
Mais je trouve que tu n'es pas sympa d'embêter Dieu avec B Debré, il a d'autres choses à faire si tant est que....

Écrit par : Francis | 01 septembre 2011

80 députés ont des problèmes d'Imago /Démago !

Écrit par : JeandelaXR | 03 septembre 2011

-> estéf -> Il n'y a pas d'âge, pour s'assumer tel qu'on est, mais chaque âge offre ses opportunités. La trentaine représente beaucoup pour moi, ma trentaine en tout cas, pour ce que j'y ai vécu : car pour la fascination, elle, elle n'a pas d'âge non plus ;
-> christian -> Vers St médard, dis-tu... Bon, faudra peut-être aller y traîner un jour, alors...
-> Francis -> OK pour laisser le bon dieu tranquille, il est bien assez embêté comme ça par ailleurs...
-> JeandelaXR -> Holla, y'avait longtemps !... J'ai cru que tu avais écris "de libido"...!?!

Écrit par : Oh!91 | 06 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.