Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 décembre 2010

des chiffres et des maux

article_phelps.jpg

En quelques chiffres, décembre, ce fut :

27 kilomètres nagés, pour le corps et les ans,
4 concerts, 4 opéras et 1 spectacle de danse, pour l'esprit sans doute,
8 jours à Budapest et 4 à Aix-en-Provence, pour moins voir le temps passer,
17 notes publiées,
262 connexions à entre2eaux le seul 28 décembre, comme un afflux soudain au retour des familles.

En quelques mots, décembre, ce fut :

Des connexions écclectiques, où se mêlent le sexe (prépuce et branlette toujours en tête du palmarès, à côté d'hommes nus, de vestiaires, et de diverses expériences sexuelles), la musique (Hélène Grimaud est convoitée, mais aussi Patricia Petibon dans Lulu, ou le Lac des Cygnes), la Hongrie (à la recherche des Bains Kiraly, de gnocchis hongrois ou en quête d'un Budapest gay), et toute une ribambelle de thématiques plus ou moins épicées, dont je retiens le théâtre de l'obscène, la pipe malgache, la courbe de tes yeux, la Tamise salée, une lettre à mon père, la Colombe à l'enfant de Picasso, la Princesse hottentote, l'anneau sacré de l'amour, et surtout, va savoir pourquoi, Nous sommes vivants de Neruda.

En quelques maux, décembre ce fut :

De l'éloignement, du silence,
une victoire blessée, le regard qui se détourne,
le retour triomphal des larmes, et du somnifère,
et cette question au goût amer :

lâcher l'affaire, ou par orgueil, par vanité, poursuivre le combat en martyre ? Et au passage empôcher les dividendes d'aventures musicales partagées...

(moralité, qu'est-ce que c'est bien, un blog, pour tout lâcher et garder la tête hors de l'eau !)

Joyeux réveillon !

 

09:54 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Non, ce sera, un jour, lâcher l'affaire par ENVIE .
Y'a rien de mieux pour arrêter un truc qui fait du mal, en avoir simplement ENVIE . (T'as jamais arrêté de fumer toi ? tu ne te souviens plus la dose d'envie nécessaire pour y parvenir ? Ne dit-on pas que l'amour est une drogue ? Devenir accro, en souffrir et se désintoxiquer, voilà, voilà ...)

Écrit par : feekabossee | 31 décembre 2010

-> feekabossee -> et chercher à réussir, envers et contre tout. Se prendre des coups et repartir au combat. Affûter ses armes, changer son arsenal, et repartir, par des chemins détournés... ça peut aussi correspondre à une envie ? Pfff !... tellement de question, et tellement pas l'envie de lâcher l'affaire....

Écrit par : Oh!91 | 31 décembre 2010

Plus simplement: bonne année et évite les somnifères...

Écrit par : RPH | 01 janvier 2011

Très bonne et heureuse année !
Des bises.

Écrit par : Fauvette | 01 janvier 2011

Que ton année 2011 soit belle, bonne... et qu'elle t'apporte la paix du coeur.

Écrit par : Doréus | 02 janvier 2011

-> RPH -> Benne année à toi. Des somnifères, j'en ai pris trois dans ma vie, quatre au maximum, et encore, des demi-cachetons parce que ça me fait peur (tiens, tous pour lui, d'ailleurs...!), alors j'espère bien rester plus que modéré, dans son usage ;
-> Fauvette -> Merci ma belle, pour toi aussi. Il y a trop longtemps qu'on ne s'est vus...
-> Doréus -> Je prends la paix du cœur, c'est ce à quoi j'aspire le plus. Meilleurs vœux pour toi.

Écrit par : Oh!91 | 02 janvier 2011

Les commentaires sont fermés.