Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 novembre 2010

question de temps

horloge.jpg

Putain, pour les trois ans, j'aurais du te bombarder de papiers sur cette expérience bloguesque et les réflexions qu'elle m'inspire. J'avais plein d'idées en tête.

Je voulais te parler de ces rencontres qui ont changé ma vie, l'ont orientée, l'ont soulagée et m'ont fait garder prise quand tout s'effondrait autour de moi. Et au delà, de ces nouveaux amis qui rythment mes soirées, mes week-ends, même mes manifs. Je dois aux rendez-vous de blogueurs du Paris-Carnet mon entrée dans le cercle des prosélytes lyriques et ma découverte de l'opéra à peu de frais.

Je voulais te parler de cette histoire de mouchards, que de plus en plus de chefs d'entreprises installent sur les ordinateurs de leurs salariés, pour en limiter l'usage à des fins professionnelles. Je voulais parler de mon temps passé sur ce blog même pendant les heures de travail, de ce qu'il attise de ma curiosité, de mon acuité, de mes capacités lexicales, de mon assurance, de l'expression de points de vue assumés, de réflexions construites. Ce qu'il représente en gratification, entre deux tâches accomplies, fait de ce temps volé en apparence un espace indispensable de reconcentration au service de mon travail et des projets dont j'ai la charge.

Ça échappe à tous les indicateurs de productivité, ça n'entre pas dans les grilles des démarches "qualité" auxquelles nous sommes astreints. Beaucoup trop immatériel pour ça. Mais une étude menée en Australie en a, paraît-il, récemment confirmé l'utilité. Le temps perso sur un ordi, c'est aussi efficace qu'une pause cigarette ou qu'un break devant la machine à café...

J'aurais aussi voulu évoquer l'évolution des requêtes et des mots clés qui dessinent ma nouvelle géographie Google. La grande plaine du sexe, des branlettes, du touche-pipi, des expériences les plus diverses dont je n'ose même pas ici reproduire les termes, est désormais jalonnée de fréquents pics de références culturelles : on s'est chez moi beaucoup intéressé au poignet d'Hélène Grimaud ces derniers temps, à l'histoire de la Vénus hottentote, à Lulu...

J'aurais voulu parler des twitt, des facebook, des wikio, de tout ce à côté de quoi je passe pour ne pas me perdre dans l'univers virtuel, car le temps justement me manque, au travail comme à la maison, et m'empêche déjà d'aborder tous ces sujets. Je sors trop, sans doute, et ai moins l'opportunité du partage.

Je suis juste content, par la magie de la préprogrammation, d'avoir pu te balancer mon billet anniversaire depuis Barcelone où j'étais en week-end prolongé.

horloge-probe.jpgBarcelone, tiens, encore un truc où je suis en train de me mettre en retard. J'en ai plein à te dire, pourtant.

Bon, sur les trois ans, le mieux c'est que je referme le dossier, pas le temps, on essaiera de faire mieux pour les quatre ans !

Quant à Barcelone, promis, je m'y mets bientôt !

Commentaires

aller hop ! et puis tous ces sujets tu peux en parler même hors période anniversaire, entre deux opéras ; -)

Écrit par : Bougrenette | 20 novembre 2010

Et ton blog est un roman que je ne me lasse jamais de lire tellement il est construit et interessant. Pour moi un des meilleurs.

Écrit par : gouli | 20 novembre 2010

Tu aurais voulu...

Qu'aurais-tu été qu'aurais-tu été
S'il ne montait ce chant au travers de ta gorge ?

Continue de chanter, longtemps !

PS : tu écris Barcelone avec 2 "nn", comme 2o, comme une rondeur gasconne ou provençale, ce doit être bien joli dans ta voix !

Écrit par : estèf | 20 novembre 2010

-> Bougrenette -> et le pire, tu sais quoi ? Je le ferai !
-> gouli -> Hmmm ! Que c'est bon à entendre... Tu peux me la refaire ?
-> estéf -> Aïe ! les fautes, j'ai horreur. Mais ça y est, c'est corrigé. Mon problème avec les redoublements de consonnes est chronique. Sans doute un besoin de sécurité à combler ? Zut ! Je n'ai plus de psy à qui parler !

Écrit par : Oh!91 | 22 novembre 2010

je partage le fonds de ta remarque sur le temps passé sur l'ordi...mais ayant eu une fonction RH, je peux te dire qu'il y en a qui abusent largement... comme toujours, la majorité est privée à cause d'une minorité de cons...

Écrit par : Francis | 07 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.