Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 novembre 2010

la mort majeure

cimetiere.jpg

Allez, je cède à la facilité. Mais après tout, de l'eau a coulé sous les ponts, et les visiteurs d'aujourd'hui ne sont plus ceux d'hier, à quelques exceptions près qui tiennent sur les doigts d'une seule main (salut à eux et elles, en passant)...

Donc voilà, mon père est mort il y a dix huit ans aujourd'hui, le jour des morts. Il avait fêté son anniversaire la veille, pour la Toussaint. Son 57ème, le coeur a de ces fragilités... La retraite, lui, il ne l'aura jamais connue. C'est peut-être pour ça que je m'acharne à sauver la mienne, ces jours-ci.

Il y a deux ans, donc, je te parlais de lui, et incidemment de ma mère, dans trois billets qui disent assez le regard idéalisé que j'ai longtemps porté sur lui, et dont je ne renie rien, bien que nous ayions depuis élucidé mieux certains détails de sa jeunesse.

Après les avoir relus, j'ai même décidé de les envoyer à ma mère. Demain, je lui fait un courriel : elle a aimé mes récits de Madagascar, a montré de la surprise devant mon écriture, alors je continue, sans chercher à l'entraîner jusqu'à mon blog, la pauvre, mais parce que son histoire avec mon père est l'histoire de sa vie, et que la reconnaissance que ses enfants lui accordent la légitime.

Alors une fois n'est pas coutume, et tant pis pour la paresse, je t'y renvoie. Je crois que j'en suis fier :

1/ né avec les saints
2/ mort le jour des morts
3/ rien moins que rien pourtant la vie

00:05 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

J'ai de l'avance sur toi : mon père est mort trois mois (et 5 jours) avant le tien.

Écrit par : Nicolas | 02 novembre 2010

ce n'est pas "céder à la facilité" que de parler de ceux qu'on aime...

Écrit par : Francis | 02 novembre 2010

-> Nicolas -> En quoi donc n'as-tu pas d'avance sur moi ?...
-> Francis -> La facilité, c'est renvoyer à des billets écrits il y a deux ans, au lieu d'en écrire un à nouveau aujourd'hui... Si ça, ça n'eat pas de la paresse !?!... Ou bien c'est une façon de t'épargner ?

Écrit par : Oh!91 | 02 novembre 2010

Belle expérience que de partager avec ta mère, je serais curieuse de savoir ce qu'elle va en pensé.

Écrit par : Bougrenette | 02 novembre 2010

Oh!91,

Je te trouve vache dans ton sarcasme : je me fous de l'avance ou du retard (ou du sur place). Je soulignais juste "ironiquement" un triste point commun entre nous : des pères morts il y a longtemps, à trois mois d'intervalle.

Écrit par : Nicolas | 03 novembre 2010

-> Nicolas -> Excuse, il n'y avait pas de sarcasme, pas une once, je voulais faire un peu d'humour "flatteur" - c'était sans arrière pensée (et juste parce que je suis peut-être un peu envieux de ta profusion, que je suis bien incapable de suivre malgré tous mes efforts...). Et autrement, c'est qui le plus vieux ?

Écrit par : Oh!91 | 03 novembre 2010

Laisse tomber, j'étais mal luné.

J'espère que c'est toi le plus vieux ! (23/04/66)

C'est qui le plus gros ?

Écrit par : Nicolas | 03 novembre 2010

-> Nicolas -> Je confirme, c'est moi (le plus vieux, hein !...) Finalement, je peux aussi avoir de l'avance (enfin, il y a quarante-cinq ans, je pouvais...). Et la meilleure descente, c'est qui ?

Écrit par : Oh!91 | 03 novembre 2010

Ca fait longtemps que j'ai arrêté le ski.

Écrit par : Nicolas | 03 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.