Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 octobre 2010

sonate d'automne

rothko03-1-.jpg

Dernier jour d'octobre, 9 h.

Nous venons de gagner une heure.

Le mouvement social a pris la pause et ça me fait des vacances. J'ai remis la goulash à frémir.

La RTT m'a fait un pont entre la grève et le long week-end. Hier, la lumière de la Toussaint était généreuse.

J'ai rempli mon premier sac de feuilles mortes et nettoyé la salle de bain... Mon ami d'amour dort encore à poings fermés. Quel chemin parcouru !

J'ai ajouté une goutte de Thym à timol dans mon thé pour endiguer un rhume commençant. Deux mois que je m'essaye à l'aromathérapie, les résultats sont convaincants.

Ni lutte, ni tourment, ni sortie, ni fête, ni rencontre... juste un moment hors de tout, étoilé de coups d'archet et de petites notes de musique.

Dis, ça se raconte, l'apesanteur, sur un blog ?

09:03 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

On aimerai pouvoir !

Écrit par : mume | 31 octobre 2010

Je viens de tester le bortsch d'un internaute (j'ai adoré).J'attend la recette de ton goulash.

Écrit par : gouli | 31 octobre 2010

Mais bien sûr que ça se raconte... tu en fais la démonstration patente!
Bon repos!
(P.S. nous, on gagne une heure seulement la semaine prochaine)

Écrit par : Doréus | 01 novembre 2010

Joli partage !

Écrit par : Axel | 01 novembre 2010

Je ne crois pas, faut juste profiter et se laisser porter : -)

Écrit par : Bougrenette | 01 novembre 2010

J'ai bien aimé tes mots. J'y trouve de la poésie plutôt que de l'apesanteur...
Je t'embrasse.

Écrit par : St Loup | 01 novembre 2010

-> mume -> Bon, au fond, il suffit de raconter trois petites choses insignifiantes, de les accoler, et d'appeler ça apesanteur. Autrement, il aurait fallu l'appeler "grosse flemme" ;
-> gouli -> Je la fais tester à une blogonaute de choix, ma marraine, mercredi soir. Si elle est convaincue, je t'en donne la recette !
-> Doréus -> Bon, ben voilà que je suis bon pour faire un billet avec une recette de cuisine, moi aussi ! Dommage que tu ne sois pas là pour la photo...
-> Axel -> merci ;
-> Bougrenette -> ...et se laisser porter, c'est pas une forme d'apesanteur ? J'ai hâte de t'entendre sur la goulash...
-> St Loup -> C'est vrai que souvent la poésie est juste là, à portée de main, dans le quotidien dépouillé, pour peu qu'une lumière matinale lui tombe dessus une fois le brouillard dissipé. Moi aussi je t'embrasse.

Écrit par : Oh!91 | 01 novembre 2010

moi aussi : -)

Écrit par : Bougrenette | 02 novembre 2010

Les commentaires sont fermés.