Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 octobre 2010

nous sommes vivants

armée du chahut.JPG

Ce qui est bien avec les lettres ouvertes, c'est qu'elles reçoivent des réponses ouvertes.

Ce qui est bien avec les manifs qui se répètent, c'est que les slogans gagnent des couleurs, et les musiques de la fantaisie. Rue Saint-Marcel, la fanfare à klaxons de l'Armée du Chahut a bien foutu son bordel au passage des cortèges de la CGT, mardi, avec ses chants révolutionnaires qui faisaient s'arrêter les manifestants...

Ah! Et puis il y avait aussi celle-là : "Les politiciens, c'est comme les couches-culottes : il faut les changer régulièrement". Avec cette précision qui m'a fait sourire : "pour les mêmes raisons".

Dans quelques minutes, assemblée générale. On parle chez nous de reconduire la grève. Le mouvement n'est pas fini.

Ce matin, ma collègue, en arrêt depuis trois mois pour accompagner le combat de son petit garçon contre le cancer, m'a envoyé un texte qui m'a fait pleurer. Hier, l'opération, s'est bien passée.

Comme disent les mineurs devenus des héros au pays de Neruda : "Nous sommes vivants !"

09:10 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Certes, mais cela suffit-il ? :)

Écrit par : Olivier Autissier | 14 octobre 2010

-> Olivier -> Dans le mot vivant, je mets le mot debout. Rien ne suffit à rien !

Écrit par : Oh!91 | 17 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.