Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 août 2010

minute papillon

papillon postal.jpg

Une petite pause dans les chroniques malgaches. Une respiration. T'inquiète, tu auras ton lot : des impressions de Madagascar, j'en ai gardé sous la semelle. Mes meilleurs billets sont à venir : l'eau, demain, puis le feu, puis l'amour, et puis Landri, et puis Vévé... Je n'en ai pas fini avec les figures et les thèmes. C'est toi qui termineras à plat ventre si tu me suis jusqu'au bout.

Mais voilà, Francis m'a tiré par la manche, me rappelant qu'à Budapest, ma ville de coeur, se déroulaient actuellement les championnats d'Europe de natation, mon sport de prédilection, ma religion. Il y a quatre ans, je me souviens, j'étais dans les mêmes tribunes, à applaudir Laure Manaudou qui, la pauvre, était alors bien seule pour porter les couleurs de nos équipes.

stravius-lacourt_0.jpgQuand je les vois aujourd'hui, jeunes et pilliers, illuminer les rives du Danube de leur sourire fier et leurs cheveux de feu, quand je vois à l'écran de ma télévision le grand bassin de la piscine Hàjos Alfred où il y a quinze ans je me convertissais à cette eau de jouvance dans les rudes nuits d'hiver, j'ai évidemment un gros pincement au coeur.

Alors je suis allé communié, hier midi. Je me suis offert mes minutes papillon. Dans le grand bain de Roger Le Gall, je me suis arraché la peau pour aligner 500 mètres en papillon. Il y avait peu de monde en ce paisible mois d'août, et ce papillon là, toutes ailes déployées, une petite rage au ventre à évacuer, à l'unisson de la médaille de bronze de Mélanie Hennique, avait de belles couleurs. Même s'il m'a laissé à plat au bout de chaque ligne.

Allez, je referme la parenthèse. Mada a aussi son lot de battements d'ailes, je compte sur eux pour me délivrer des impressions qui bouent encore en moi.

Commentaires

Hé oui, j'ai pensé à toi ce matin en voyant cette info à la télé !
C'est le bassin dans lequel j'ai nagé avec toi, un matin enneigé de janvier 2009, non ?

Écrit par : Fiso | 11 août 2010

-> Fiso -> Avec moi, tu nageais dans un bassin juste en face. Les piscines Hàjos Alfred et Komjàdi se font face, l'une sur l'île Margueritte, l'autre sur la terre ferme, avec juste un bras du Danube entre les deux. Je parierais que Komjàdi a, de toutes façons, aussi été réquisitionnée pour les échauffements des champions, pendant la durée de la compétittion, comme il y a quatre ans... Bah! Tu regardes la télé, toi, le matin ? Et Radio Nova, alors ?!?...

Écrit par : Oh!91 | 11 août 2010

On a aussi un or mais je ne tire pas la langue encore on a besoin un peu plus de médailles, nous les hongrois... on va les avoir, je te jure !
Dépêche toi avec Mada, j'ai besoin des infos pour mon billet en hongrois... :))

Écrit par : Igor Le Fière | 12 août 2010

ah le lien avec le papillon de madagascar, excellent !!! mais le papillon a une vite courte je crois.... j'espère que "nos" nageurs vivront longtemps....

Écrit par : Francis | 13 août 2010

-> Francis -> Bah ! Dubosc, Bousquet, Mongel... Ils ont l'air d'avoir la vie longue... Souhaitons-le à tous !
-> Igor -> Bravo la Hongrie : vous en avez eu, et de belles !

Écrit par : Oh!91 | 14 août 2010

France 8 ors - 1e place
Hongrie 6 ors - 4e place (le GBR avait le même nombre de médailles, honteux !)
On est fort ensemble, hein ?

Écrit par : Igor Et La Pub | 16 août 2010

Les commentaires sont fermés.