Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 juin 2010

le temps utile

bettencourt-woerth.jpg

Où l'on apprend que le monsieur du gouvernement en charge de faire avaler une réforme des retraites déjà ficelée par notre président est marié à la dame qui s'occupe de gérer les intérêts de la femme la plus riche de France.

Il m'importe peu de savoir si cette dame - Madame Woerth, la femme du ministre - agit dans le cadre de la loi ou si elle couvre des fraudes fiscales, il m'est absolument égal de savoir si le fait que son mari ait été ministre des finances avant d'être ministre du travail constitue ou non un conflit d'intérêt au sens juridique du terme. Il me suffit de savoir que ce couple d'État tire une partie - que je suppose substantielle - de son revenu de services rendus - légalement ou non, ça ne change rien - à l'une des plus grandes fortunes du monde. Et qu'avec superbe, aplomb, ou tout ce que tu voudras, ce monsieur nous explique qu'il n'y a pas d'alternative à la régression sociale, que les vieux devront désormais travailler deux ans de plus, ou bien se priver d'une retraite à taux plein.

Le même qui demande aux pauvres de donner leurs deux plus belles années de retraite à leur travail de merde, gagne beaucoup d'argent en veillant par contrat à ce que les intérêts d'une vieille dame très riche soient bien protégés.

Le feuilleton de la pitoyable débâcle des Bleus me passionne mais ne m'endort pas. Alors jeudi, je manifesterai pour le maintien de la retraite à 60 ans, pour le retour à 37 trimestres et demi de cotisation, et pour que les revenus financiers de Liliane Bettencourt soient taxés au même taux que les revenus du travail. Non seulement parce que ça suffirait à équilibrer notre système de retraite, mais surtout parce que je ne vis pas pour travailler, mais que je travaille pour vivre.

Je crois que les êtres humains ont besoin de temps libre et que le temps libre est du temps socialement utile. C'est du temps pour la vie, pour l'amour, c'est du temps pour le bénévolat, pour la citoyenneté, c'est du temps pour s'occuper de ses proches, pour s'occuper de son corps et de sa santé, pour entretenir sa maison, pour la vie des territoires, c'est du temps pour écrire, pour peindre, pour créer, pour la culture... Le temps libre fait faire beaucoup d'économies à la société

Ce temps-là, malheur à qui voudra me le prendre !

Commentaires

Tu as bien raison et j'aime ta conclusion au-delà de tout.

Écrit par : Olivier Autissier | 23 juin 2010

allons allons , Oh , tu exagères là ! il n'y a plus de sous , c'est la rigueur ..
il faut payer les cigares , les jets , les doubles logements de fonction , etc etc etc (je en vais pas y passer la journée )...
Et j'ai bien l intention de battre le pavé jeudi aussi !

Écrit par : Gilles | 23 juin 2010

Autre scandale, c'est que ce mec ait été Trésorier de l'UMP et en même temps Ministre du Budget (pendant presque 3 ans quand même !).
Le problème ce n'est pas sa femme (elle peut gérer des fortunes - c'est son droit), mais bien lui. Normallement (dans un pays rêvé ...), il n'aura pas pu accéder à cette fonction (Ministre du Budget) en étant marié avec elle.
Le hic, c'est qu'il ne voit même pas ce qu'il y a de scandaleux.
C'est révélateur de la confusion de ce milieu : suffisance, arrogance, absence de conscience morale, déconnection totale avec la réalité ...
Protestons, encore et toujours
Ils ne nous auront pas
Rendez-vous sur le pavé, jeudi
La bise

Écrit par : olivier | 23 juin 2010

J'ai comme un bon pressentiment pour le match de jeudi... ça fait longtemps qu'on n'a pas gagné, il est temps de recommencer.

des bises, camarade

Écrit par : manu | 23 juin 2010

Dans les petites préfectures, nous ouvrons le bal ce matin, le temps est avec nous. Déjà les vallées bruissent du flot qui coule vers le chef-lieu. Cet après-midi, nous n'aurons d'yeux que pour vous dans nos capitales, de République à Nation, ou sur les Boulevards...
Bonne journée, camarades

Écrit par : estèf | 24 juin 2010

-> Olivier Autissier -> Je sais ton scepticisme sur ces journées d'action qui ne débouchent sur rien, mais si j'en crois les envies d'y participer qui entourent celle-ci, je crois que ça vaut vraiment le coup de se la faire, celle-la, elle devrait faire beaucou, beaucoup de bruit...!
-> Gilles -> Et tu as remarqué, le Canard révèle les scandales les uns après les autres, et à chaque fois ils éteignent le feu au coup par coup... Je ne suis pas sûr qu'ils se rendent compte de l'effet désastreux de la situation. J'imagine qu'ils sont quelques uns à serrer les fesses en espérant que leur tour ne viendra pas trop vite...
-> Olivier -> "suffisance, arrogance, absence de conscience morale, déconnection totale avec la réalité"... C'est exactement ça : une nouvelle noblesse ;
-> manu -> même pressentiment : visons le KO !
-> estéf -> A l'heure où je te réponds, tu y es déjà, sans doute. Pour moi, c'est tout à l'heure. Le bal sera beau, à ce qu'il semble.

Écrit par : Oh!91 | 24 juin 2010

Je ne suis pas aussi nuancé avec vous quant à leur déviances et notamment cette phrase:
"c'est qu'il ne voit même pas ce qu'il y a de scandaleux"

Oh si je pense qu'il le sait. Sous Chirac, Sarkozy a choisi ses ministères (Intérieur et finances) de façon à pouvoir utiliser à ses fins les RG et le fisc, tout en prenant le contrôle de l'UMP.
Il a construit l'UMP pour prendre le pouvoir et a mis en oeuvre une logique "gagnant-gagnant" avec les puissants sur le modèle des partis politiques américains : t'investis dans le parti, t'en auras pour ton argent. Sauf qu'en France c'est pas sensé marcher comme ça. Ou à la rigueur façon PS, de façon artisanale, mais pas industrielle comme la nouvelle UMP.
Woerth en était le chef d'usine. Il savait bien ce qu'il faisait.

C'est juste comme Amstrong, ils sont tellement habitués à tricher et avec une telle facilité, sans que personne ne puisse les inquiéter, qu'ils n'ont même plus besoin de se la jouer humbles façon Chirac.
Non ils sont arrogants, décomplexés. Il aura fallu un improbable grain de sable (un scénario foireux de vaudeville avec des écoutes téléphoniques façon "Plus Belle La Vie") pour que tout parte en live à un niveau jamais vu dans la 5ème République...

Écrit par : usclade | 08 juillet 2010

-> usclade -> Merci de votre commentaire perspicace. Et excusez ma réponse tardive...disons que l'on ose toujours croire qu'au delà de la simple vénalité, il y a tout de même un tout petit peu de la conviction chez ces hommes poltiques-là : probablement sur fond d'absence totale de croyance dans l'homme, et du coup la volonté de sauver coûte que coûte l'élite, blanche et civilisée de préférence, s'il le faut par des moyens violents, comme remède par défaut aux incertitudes du monde. Dit autrement, mieux vaut pour eux défendre leurs intérêts de classe que les laisser se dissoudre dans l'émancipation humaine. A bientôt ?

Écrit par : Oh!91 | 13 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.