Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 octobre 2009

ne confondons pas islam et homophobie

more_meets_eye.jpg

Une bien triste histoire d'homophobie dans le foot est en train d'alimenter une bien triste campagne d'islamophobie. Suivez mon regard...

A l'origine, la pitoyable décision d'un club de foot de Créteil, inscrit à la coupe de France du foot-loisir de refuser de disputer un match contre le Paris Foot Gay, prétextant des "convictions" de "musulmans pratiquants". Et hop ! Voilà qu'on nous refait le coup de la burqa...

L'homophobie dans le sport, dans le football en particulier, n'est hélas pas l'apanage du Créteil Bébel. Le Paris Foot Gay lui même anime et soutient, par son objet même, la lutte contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle dans les milieux du football. Et il y a du travail.

Il a noté, par exemple, que la Fédération française de foot n'a toujours pas inscrit l'homophobie dans la liste des discriminations à proscrire dans les stades, qu'un seul acte homophobe, à ce jour, a été condamné dans un stade. Il révèle que pour un joueur, vivre librement son homosexualité sans avoir besoin de se cacher est une gageure, au point que jusqu’à présent, personne ne s’y est aventuré... et pire, que certains équipementiers demanderaient aux professionnels concernés de ne surtout pas dévoiler leur « secret ». Il rappelle en outre que chez les 15/25 ans pourtant, la découverte de leur homosexualité et la crainte de l’homophobie constituent un des principaux facteurs de risque de suicide.

Ce combat est donc légitime, vital, et mérite d'être soutenu sans réserve pour continuer à faire évoluer les mentalités et abattre les archaïsmes : rien n'est jamais acquis, dans ce domaine comme dans les autres.

h-20-1715993-1254139272.jpgMais la tournure qu'a prise cette affaire, et le buzz médiatique qui l'entoure, a quelque chose de dérangeant parce que, de rebonds en ricochets, de blogs en articles de presse, c'est encore une fois le procès de l'islam, et donc des musulmans, dans un joyeux amalgame à faire bander les conservateurs catholiques et autres racistes de tout poil, qui s'est peu à peu substitué au débat sur l'homophobie dans le sport.

En ce qui me concerne, je me souviens que c'est à Alep, en Syrie, dans mes tendres années, que j'ai pour la première fois ressenti le regard d'un homme sur moi, que c'est sur des chansons d'Oum Kalthoum qu'il m'arrive de baiser, sans retenue, dans le sauna gay du Ryad. Et je voudrais bien que celui qui, dans le hammam de la grande Mosquée de Paris, ne s'est jamais livré à de discrets attouchements me jette la première pierre !

Thomas Pitrel a pondu hier un excellent article sur ce sujet, qui constitue une salutaire mise en garde, et un rappel de ce que les jeunes musulmans ou d'origine musulmane, sont eux-même régulièrement stigmatisés pour ce qu'ils sont et n'ont nul besoin de l'être d'avantage sauf à se voir définitivement enfermés dans l'univers de la cité, où l'homophobie n'est hélas pas le seul travers...

J'ai hâte, d'ailleurs, de lire ce livre de Brahim Naït-Balk, paru cette semaine, Être homo dans la cité, où il témoigne de comment, musulman, il a enduré un double martyre parce qu'il n'était pas, dans sa banlieue, la figure type du mâle fouteux...

Autrement, puisque l'on parle foot et parce qu'il est urgent qu'on inverse les regards, je te propose de revoir ce petit bijou :



Commentaires

Je suis d'accord sur le fait que tous les procès d'intention sont à éviter, tant que possible. Cependant au nom de cette veille, et quelle que soit la communauté concernée, on ne peut pas tout absoudre non plus. Et d'ailleurs, tu n'absous pas. Le plus grand danger demeurant le dérapage.
Enfin, quand l'aveugle se moque du sourd, il y a de quoi bondir. Ou au moins ne pas comprendre. Sauf à penser que le moi d'abord ou le moi surtout (ou le nous) l'emportera toujours. Et c'est bien ce qui m'inquiète le plus.

Écrit par : Olivier Autissier | 07 octobre 2009

". Et je voudrais bien que celui qui ne s'est jamais livré à de discrets attouchements dans le hammam de la grande mosquée de Paris me jette la première pierre !"

Heu... Je peux te jeter une pierre ?

Écrit par : Nicolas J | 07 octobre 2009

Pfff je passais entre deux clics prendre de tes nouvelles... et voilà que je découvre des notes drôles, révoltantes, ou bien encore souriantes... une bien belle façon de commencer la journée: traverser toute une gamme d'émotions, ça réveille!
une bien belle journée à toi donc!
ps: la vidéo ci-dessus est hilarante, elle pourrait presque me réconcilier avec le foot à la tv!!!

Écrit par : Rouge | 07 octobre 2009

"Le Paris Foot Gay lui même anime et soutient, par son objet même, la lutte contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle dans les milieux du football"

Pas d'accord du tout ! Un club de foot n'a pas à être basé sur une "préférence sexuelle" (ni religieuse, d'ailleurs) : c'est ça qui entretien les discriminations.

Écrit par : Nicolas J | 07 octobre 2009

C'est le bordel, ici, mes commentaires passent dans le désordre..

Écrit par : Nicolas J | 07 octobre 2009

Salut Oh

J'étais sûre de trouver chez toi une analyse juste de cet évènement.

Tout est bon pour ceux qui veulent stigmatiser, agiter la haine.

Ce navrant épisode "footballeux" permet aux minables hargneux qui répandent sans retenue leur bile à la fois de se gausser et d'attaquer

Non, rien n'est jamais acquis, en Italie les actes anti homos se multiplient, de plus en plus apparents, de plus en plus violents.
Les actes violents contre les migrants sont eux aussi légion et les femmes sont discriminées.
C'est un ensemble, infect.

Écrit par : céleste | 07 octobre 2009

Arg ! Mon premier commentaire a disparu. Je recommence, il était sérieux.

"Le Paris Foot Gay lui même anime et soutient, par son objet même, la lutte contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle dans les milieux du football."

Pas d'accord du tout. Au contraire. Je ne comprends pas comment on peut lutter contre les discrimination en la pratiquant puisqu'en "réservant" une équipe à une "préférence sexuelle" (je pourrais en dire autant des "préférences religieuses").

Le "vivre ensemble" devient "vivre tout seul entre nous"... C'est n'importe quoi !

Écrit par : Nicolas J | 07 octobre 2009

-> Olivier Autissier -> Ce que les atteintes à la dignité produisent de plus grave, ce sont d'autres atteintes à la dignité. Il ne s'agit ni d'absoudre, ni de tolérer, mais surtout ne nous gaussons pas des dérives communautaires, elles ne servent que la haine !
-> Nicolas J -> Tes commentaires ont souffert d'un petit bug passager chez Hautetfort, mais tout est rentré dans l'ordre. Sache que le Paris Foot Gay n'est pas un club réservé aux gays. Il est composé de nombreux joueurs hétéros qui veulent participer à ce combat contre la discrimination. Un peu comme le Rainbow Symphony Orchestra est un orchestre gay et lesbien ouvert à tous. Il ne faut pas confondre le repli communautaire, jamais productif, et la revendication de la visibilité, toujours utile quand on est une monorité oppressée.
Autrement, tu as déjà mis les pieds au hammam de la Mosquée, toi ? Tu n'es donc pas concerné par ma remarque...
-> Rouge -> Si tu veux, on pétitionne ensemble pour des matchs de foot naturistes à la TV - en prime-time !
-> céleste -> Le pire, c'est que ceux qui s'amusent le plus de cette situation, ce sont les racistes, les fascistes, les homophobes, les "minables hargneux", comme tu dis... Bises.

Écrit par : Oh!91 | 07 octobre 2009

on est d'accord, la réaction du "Creteil bebel" n'est qu'un acte d'homophobie parmi tant d'autres... et en appliquant un "bête" pourcentage, il y a fort à parier qu'il y a des homos dans ce club !!! au fait, seuls 2 clubs de Ligue 1 ont signé la charte contre l'homophobie : le PSG et L'AJA (Auxerre(..ça laisse pantois...
et à mon avis la lutte passe par tous les moyens, clubs sportifs ou autres associations !

Écrit par : Francis | 07 octobre 2009

Enfin une cause juste! je signe où?! ;)

Écrit par : Rouge | 07 octobre 2009

On les obligeait uand même pas à se doucher ensemble, flûte.
Le PFG m'est beaucoup plus sympathique que le PSG, va savoir pourquoi. Enfin ce PFG, parce que les PFG, c'est une autre ambiance.
Difficile de faire un commentaire intelligent à ta note qui ne l'est pas moins. J'apprécie l'équilibre exigeant de ton argumentation.
Alors je me saborde en demandant si le Paris Foot Gay est une extension naturelle du Gai Pied Paris ?
Carton jaune, je sais.

Écrit par : Gee Mee | 07 octobre 2009

Normalement, revenant d'un match de rugby, je devrais dire quelque chose comme "bin de toute façon les footballeurs c'est tous des". Mais bon, je ne le fais pas, j'ai un minimum d'éducation tout de même.
Sinon, les clubs sportifs "identitaires" (Portugais de Paris, etc.) existent depuis longtemps, et semblent constituer un excellent moyen d'intégration. En rugby, encore une fois, ou en VTT, cela fonctionne très bien.
A mon avis, c'est pas l'islam ou l'homosexualité, le problème - juste le foot.
Voilà voilà.

Écrit par : manu | 07 octobre 2009

-> Francis -> A coup sûr, il y a au Bébel des homos qui se cachent, qui glosent, même, pour ne pas être en reste, et c'est là tout le drame de l'homophobie ordinaire, que l'on ne donne aux écoles et collèges de ces quartiers aucun moyen de prévenir par une éducation adaptée...
-> Rouge -> Ta signature est enregistrée. Tu réserves les pizzas, je m'occupe de la bière ?
-> Gee Mee -> Merci pour l'équilibre. Il faut reconnaître au PSG un vrai engagement contre les discriminations et l'homophobie. C'est vrai qu'ils ont du taf avec leurs supporters, mais pour le coup le PSG soutiens activement le PFG. Même pas carton jaune, pour le gai pied Paris, c'est juste bien trouvé...

Écrit par : Oh!91 | 07 octobre 2009

Taulier,

A demain, j'espère ! Et tu as des nouvelles de Mémère qui est partie se bronzer les couilles à Bruxelles ? Elle sera là ?

Écrit par : Nicolas | 07 octobre 2009

-> manu -> et voilà maintenant la page de footophobie ! On aura tout vu sur ce blog !...
-> Nicoals -> Pour moi, à coup sûr (jusqu'à 21h 15, tu te rappelles ?), mais pas de bibiche en vue : elle aura pas fini son bronzage à Bruxelles...

Écrit par : Oh!91 | 08 octobre 2009

J'ai entendu cette nouvelle affaire sur France Inter. Et je me suis prise à réfléchir sous la douche en quoi le fait d'échanger des passes de balle avec un homosexuel était condamnable, condamné par le Coran. Partout dans les rues des Musulmans, croyants convaincus, côtoient des hommes et des femmes qui sont homo, pour autant en sont-ils salis ? Leurs convictions religieuses sont-elles anéanties, piétinées ? NON. Evidemment. Je ne comprends pas ce point de vue. C'est le fait de gens plutôt ignares qui affirment des choses sans en comprendre l'ineptie. Je suis affligée. Le monde comme il va. Plus ça va et moins il me manquera !

Écrit par : Gicerilla | 08 octobre 2009

-> Gicerilla -> Vous avez raison, je crois, d'y voir d'abord une marque d'ignorance ou de bêtise... Même si la manipulation politique agit parfois en caisse de résonnance.

Écrit par : Oh!91 | 08 octobre 2009

Cette histoire m'a rappelé Ahmadinejad qui affirmait sans rire aux journalistes qu'il n'y a pas d'homosexuels en Iran.

Écrit par : madame de K | 08 octobre 2009

"Cette histoire m'a rappelé Ahmadinejad qui affirmait sans rire aux journalistes qu'il n'y a pas d'homosexuels en Iran." :
non, puisque qu'on les met tous en prison, au mieux, ou qu'on les pend haut et court (quand on ne les lapide pas) au pire. Ceux qui restent se cachent — et mieux vaut qu'ils se cachent bien.

Écrit par : deef | 08 octobre 2009

-> madame de K -> Ben voyons !...
-> deef -> Oui, il vaut mieux qu'ils se cachent... Au début de notre accès à Internet, Igor avait entretenu une relation via un chatt avec un jeune Iranien de Téhéran homosexuel. Il prenait des précautions, mais n'avait pas l'air de se sentir vriament en danger. C'était bien avant le resserrement conservateur imprimé par Ahmadinejad...

Écrit par : Oh!91 | 09 octobre 2009

-> madame de K -> Je réponds à votre lien en regardant jouer cette équipe de France de toutes les couleurs qui affronte l'Autriche ce soir, et je me dis que le foot peut être beau. D'ailleurs on va peut être vers un happy end dans cette histoire. Le Créteil Bébel a été exclu, c'est assez logique, ce qui était en cause, c'était la crédibilité de la commission du foot loisirs de la fédération, mais le dialogue a repris entre les deux équipes, les joueurs du Créteil Bébel se sont désolidarisés des propos de leur leader, et émis le souhait de jouer contre le Paris Foot gay. Le Paris Foot Gay s'est déclaré peiné et désolé de l'exclusion de Créteil. Ils parlent d'organiser une rencontre amicale, dans tous les cas, peut-être au Parc des Princes. Et si au bout du compte, c'était l'intelligence, la tolérance et le combat contre les discriminations, qui devaient gagner dans cette affaire ? L'Islam n'est pas une homophobie, l'homosexualité n'est pas une islamophobie !

Écrit par : Oh!91 | 14 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.