Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 septembre 2009

en panne d'essorage

sechoir-pour-maillots-de-bain-94609.jpg

Les piscines ont donc réouvert. C'est la fête. Toi tu te dis : quinze jours de fermeture, c'est bon, au moins, ils auront eu le temps de réparer la douche obstruée, de replacer les porte-manteaux arrachés, de recoller quelques carreaux descellés... Deux looooongues semaines de fermeture, au moins, on va repartir à neuf !

Que nenni : une fermeture pour vidange, c'est une fermeture pour vidange, faudrait pas tout confondre. Pour la douche, l'appel d'offre doit être en cours. Pour le carrelage, sans doute une mise en concurrence infructueuse. Et pour les porte-manteaux, peut-être faut-il attendre l'exercice budgétaire à venir : plus de crédit pour les fournitures... Les travaux auront donc lieu plus tard, et si possible au milieu des nageurs.

Tu sais, c'est le coup des ouvriers de l'assainissement qu'on appelle toujours une fois que la voirie vient d'être refaite à neuf, histoire de tracer immédiatement dans le bitume rutilant sa tranchée baptismale.

Donc à Roger Le gall, si j'ai retrouvé dès lundi, puis mardi et encore hier, le chemin de mes lignes d'eau favorites, si j'ai renoué à l'heure de la douche avec les petits péchés fugaces qui finalement me suffisent, si j'ai renouvelé mon abonnement trimestriel pour seulement 37 euros, avec une photo toute neuve que je dois à Mlle Cigüe, l'essoreuse à maillots, eslle, est bel et bien toujours en panne.

L'essoreuse, c'est une petite machine toute simple, une centrifugeuse dans laquelle tu places ton maillot pour le récupérer, après une dizaine de secondes, presque sec. Ca évite qu'il traine tout mouillé dans ton sac, ça allonge sa durée de vie, et c'est bon pour les odeurs.

Je n'en ai jamais vu qu'à Roger Le Gall.

Mais va savoir. Y aurait-il eu un cadre administratif, dans un bureau, qui aurait émis une réserve d'ordre hygiénique sur cet appareil avant de signer l'ordre de réparation ? Se pourrait-il que quelque part une note, un rapport, ait soulevé un problème, jeté une opprobre, conduisant le Directeur de la piscine à préférer la suspension de la réparation, dans l'attente du résultat d'un audit complémentaire sur les vertus de l'essoreuse ?

Je m'attends à tout. Et je remballe mon maillot en le pliant soigneusement dans ma serviette, jusqu'au soir, où je peux enfin l'étendre.

Commentaires

Le plus surprenant dans ton billet c'est que tu mettes un maillot de bain.

Écrit par : Nicolas | 17 septembre 2009

Mais comment ? Tu critiques l'administration, la bureaucratie ?
Ce n'est pas politiquement correct ça, camarade ! ;-)

Écrit par : deef | 17 septembre 2009

l'essoreur à maillots ?
Jamais vu !
Mais c'est génial ce truc ;-)
Moi le truc un peu con que je n'aime pas dans ma municipale chlorée et toute neuve (moins de 5 ans), c'est que plus de trois types sous les douches en même temps, l'eau devient très tiède et il n'y a plus de pression.
Je sais, c'est con et une piscine c'est pas un truc de thalassothérapie mais bon...

Écrit par : sissi | 17 septembre 2009

Et avec tous ces travaux " non effectués " -et qui plus est une si belle photo ! -, ils ne t'ont même pas fait une réduction ?!? Les salauds !!!

Écrit par : Mlle ciguë | 17 septembre 2009

essoreur a maillot... wah...
Moi je vais attendre un peu pour faire mon come back aux amiraux!
je me demande ce qui aura changé là-bas après les 15 jours...

Écrit par : Dalyna | 17 septembre 2009

-> Nicolas -> Donc, une mise au point s'impose. Roger Le Gall organise en effet des nocturnes naturistes. Trois soirs par semaine. Mais avant d'être naturiste, je suis d'abord nageur. Et les nocturnes restent pour moi des occasions rares, car trop tardives. Et si je m'y plais, c'est surtout parce qu'il y a beaucoup moins de monde et que c'est beaucoup plus confortable d'y nager. Donc pour tordre le cou aux idées fausses : je nage surtout avec un maillot de bain, en effet, et à des heures normales ;
-> deef -> C'est à dire que depuis que depuis que les services publics sont dirigés dans des logiques comptables, que les gestionnaires ont pris le pouvoir, et que la loi de la mise en concurrence s'impose dans tous les domaines, on peut dire en effet qu'on y a perdu en efficacité. Et crois moi, je ne suis pas le dernier à critiquer. Sauf que je ne jette pas le bébé avec l'eau du bain !
-> sissi -> Une piscine toute neuve, avec des douches qui tiennent pas la distance... pfff ! C'est typique de décisions prises à l'économie. D'un côté, des normes haut de gamme qui coûtent la peau des fesses, sur l'hygiène, et de l'autre, des économies bout de ficelle qui niquent les finitions et l'agrément ! Je crois qu'ils ne s'intéresssent jamais vraiment aux conséquences concrètes de leurs choix sur les usagers ;
-> Mlle Cigüe -> Bah ! En même temps, 37 euros pour trois mois d'entrées libres, c'est pas vraiment cher. Mais c'est vrai que vu la photo... Merci de ton passage ;
-> Dalyna -> Rien n'aura changé, je te rassure : c'est la loi, une vidange n'est qu'une vidange, le reste viendra après.

Écrit par : Oh!91 | 17 septembre 2009

un essoreur ? tiens donc et tu rentres dedans ? ou si tu enlèves le maillot j'espère que tu mets une serviette pour cacher l'objet du délire !

Écrit par : Francis | 17 septembre 2009

Une essoreuse à maillot ? C'est bien la 1ère fois que je vois ça. Belle invention. Sinon il faut avoir un petit sac en plastique pour mettre son maillot dedans cela évite de mouiller encore plus la serviette et le reste du sac si par malheur il sortait de la serviette. Non je ne vais pas à la piscine, juste des souvenirs de quand j'étais petit;lol

Écrit par : Christophe | 17 septembre 2009

Tiens, à propos de Le Gall justement, c'est bizarre mais autant le oilpé sur une plage ne me pose aucun problème, qu'en piscine municipale, j'ai trouvé ça un peu space...

Écrit par : zachary | 17 septembre 2009

-> Francis -> Les jours à maillots, la serviette est requise, les soirs sans maillot, il n'y a rien à essorer. C'est imparable ! Le seul délire, c'est que ça fait un mois et demi que l'appareil est en panne, et que... ils risquent de décider de le supprimer plutôt quede le réparer ;
-> Christophe -> C'est vrai que ça ne court pas les rues, il n'y a guère qu'à Roger Le Gall que j'en ai vu... Autrement c'est drôle, moi petit, on m'avait appris à rouler mon maillot dans la serviette, au contraire, pour éviter qu'il ne se froisse, que les fibres ne cassent, qu'il ne moisisse que sais-je encore, car de toute façon la serviette était mouillée déjà. Comme quoi, chaque pratique culturelle a ses propres cohérences ;
-> zachary -> C'est space. Mais va-t-en trouver une plage dans Paris, le mercredi soir à 21 h !... Tiens, ça pourrait donner un joli dessin, d'ailleurs, non ? Bienvenue dans ces parages, et merci pour ton commentaire.

Écrit par : Oh!91 | 19 septembre 2009

Les commentaires sont fermés.