Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 août 2009

repartir à neuf

paperasse_pile_papier_7785b-2-2a19e.jpg

C'est bientôt la rentrée. Certains achètent un cartable neuf. Moi, je refais ma toiture et j'entreprends le grand rangement de mon bureau.

Je préfère en général revenir avant tous les autres, profiter de l'absence des collègues pour atterrir en douceur, me laisser divertir sans témoin, et trouver mon rythme progressivement. N'ayant pu le faire avant de partir, cette semaine était aussi pour moi l'heure du grand rangement. Tu connais : parmi des piles de documents, choisir ce qu'il faut classer, ce qu'il faut archiver, ce qu'il faut traiter, ce que je peux jeter. Et la semaine étant écoulée, je suis presque au bout. Pas mécontent de commencer à y voir clair. C'est un peu comme débouler dans la steppe de Hongrie après avoir traversé les Carpates.

Parallèlement, les ouvriers sont arrivés mercredi à la maison pour me changer une partie de la toiture. J'espère qu'ils auront raison des problèmes d'infiltration qui m'empoisonnent la vie, parce que toutes les eaux ne sont pas bonnes à prendre. Mais là, c'est une autre affaire. Question coût : comme de deux ans de séances de psy. Ça aide à relativiser ! Ne reste plus grand chose dans la tirelire...

Soit dit en passant, ces réjouissances ne sont pas du même ordre que les heures passées dans l'eau, au soleil et sous les pluies de la tranquilité. Mais c'est une façon de finir le travail, et de repartir à neuf.

Bon retour à toi si tu rentres ce week-end pour préparer la tienne, de rentrée !

Commentaires

Pareil ! Je préfère revenir avant tout le monde au bureau, mais cette année, j'ai fait un connerie : j'ai oublié que j'étais dorénavant chef. Tous les autres chefs ont profité de mon retour pour se barrer en congés et je dois gérer les merdes de tout le monde...

Écrit par : Nicolas J | 21 août 2009

Deux ans de psy déjà ? Il me semblait que tu n'avais commencé que cette année.

Écrit par : deef | 21 août 2009

-> Nicolas J -> Ah oui, quand on est chef, il faut partir APRÈS les autres... Tu seras prêt pour le 27, quand-même !?!
-> deef ->Tu le fais exprès, où mon écriture est décidément obscure ? Le psy - preuve que tu suis - ça n'a commencé qu'il y a trois mois environ. Mais ce que me coût ma toiture, c'est l'équivalent de deux ans de séances. Tu piges, là ?

Écrit par : Oh!91 | 21 août 2009

Ah! La rentrée... elle arrive très très bientôt. Je travaille déjà depuis un mois dans les archives, mais là, il faut que je revienne à la «réalité», celle de mes étudiants qui s'attendront à ce que je parle d'autre chose que ce que je me suis efforcé de débusquer dans les boîtes de paperasses laissées par d'autres.

Je trépide un peu... (au sens figuré) Je prendrais un peu plus de vacances; l'été a commencé si tard ici que j'ai l'impression d'être en décalage.

Quant à la prose, j'avoue que comme Deef j'étais un tantinet confus. Mais là, c'est clair. Je comprends la souffrance de ta tirelire... mais on sent que la tienne est quelque peu pansée. C'est toujours rafraîchissant de pouvoir regarder de l'avant.

Écrit par : Doréus | 22 août 2009

-> Doréus -> Bien, Deef et toi m'avez convaincu d'ajuster ma ponctuation. Il me semble que c'est plus clair, désormais. Quant à ma plaie, c'est vrai qu'elle a bien cicatrisé cet été. Si je suis prudent, je serai peut-être sorti d'affaire.

Écrit par : Oh!91 | 22 août 2009

C'est décidément mieux pour la compréhension. En même temps, ça exprime certaines de tes priorités dans la vie!

Je te souhaite une bonne et solide guérison... et je te porte dans mes pensées le long de cette route!

Écrit par : Doréus | 23 août 2009

-> Doréus -> Merci de ce si fidèle compagnonnage. Autrement, sur les priorités, je crois qu'on ne peut vivre avec des fuites, ni sur le toit, ni dans le cœur...

Écrit par : Oh!91 | 25 août 2009

"Tu le fais exprès, où mon écriture est décidément obscure ? Le psy - preuve que tu suis - ça n'a commencé qu'il y a trois mois environ. Mais ce que me coût ma toiture, c'est l'équivalent de deux ans de séances. Tu piges, là ?" :

Sympa, dis-donc ! T'avais bouffé du lion ce jour-là ou quoi ?
Je sais encore lire, tu sais. Et même parfaitement bien.
Quand je fais comprendre que je ne comprends pas, c'est pour signaler (gentiment) que c'est effectivement plutôt obscur...
Mais bon, ok : je m'abstiendrai à l'avenir :p

Écrit par : deef | 25 août 2009

-> Deef -> J'avais surtout boufé du clown, il fallait lire ma remarque avec un bon gros accent du sud, bien rauque et trainant. Ne t'abstient surtout pas à l'avenir...

Écrit par : Oh!91 | 25 août 2009

Moi la peinture qui attend depuis des mois... mais j'ai pas le courage snif!

Écrit par : Dalyna | 26 août 2009

-> Dalyna -> Dis-toi, en tout cas, que certains tr'avaux, il vaut mieux les faire soi même que les confier à une entrepise. Quels soucis ils me donnent, ces margoulins !

Écrit par : Oh!91 | 26 août 2009

Les commentaires sont fermés.