Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 juin 2009

dénoué jusqu'aux entrailles

gay7.jpg
J'avais déjà noté la capacité de douceur de Sylvain, et sa vocation de tendresse. Il m'avait montré le mois dernier chez lui une autre facette que celle que je lui connaissais dans le bassin de Roger Le Gall : de l'écoute, de l'attention au chagrin de l'autre. Il appelle son Chemin de vie le travail qu'il a commencé à accomplir pour se réconcilier avec lui-même, pour laisser s'exprimer son goût du tactile, et dans un échange plein de trouble et d'empathie, il m'avait confié, non pas des clés à mon histoire, mais quelques unes des clés à la sienne, en pensant que j'y trouverai sinon du réconfort, du moins des encouragements pour le travail que je venais d'engager moi-même.

J'étais venu chez lui à son invitation. Ayant commencé une formation aux massages, il avait besoin de pratique, donc de cobayes volontaires. Volontaire, pour sûr je l'étais, connaissant déjà bien son toucher, plusieurs fois éprouvé à l'occasion d'opérations de co-savonnage à la clôture de nos nocturnes aquatiques naturistes...

Nous avions convenu que ce serait un massage relaxant à l'huile. J'avais découvert à cette occasion que le pépin de raisin, ou même une isio 4 convenaient parfaitement à ce type de massage, alors que je m'étais attendu à des produits beaucoup plus sophistiqués.

Il avait installé sa table de massage au milieu de son salon, l'avait recouverte de serviettes éponge. Il avait commencé à réchauffer la pièce avant mon arrivée, vingt-cinq degrés, c'est l'idéal, et puis après notre discussion, je m'étais déshabillé et m'étais couché entièrement nu, sur le ventre, la tête tournée vers la droite. Nous avions eu deux heures avant le retour de son fils.

C'est peu dire que j'avais trouvé du bien-être et du salut, pendant plus d'une heure et demi entre ses mains expertes, rassurantes.1247159947.jpg

Nous avons renouvelé l'expérience hier soir, à un mois d'intervalle, et j'y ai trouvé le même réconfort. Davantage encore, au point que je me sentais ivre en sortant de chez lui, mon corps semblant ne plus être en contact avec le sol. Ni avec aucune autre réalité physique.

J'ai davantage ressenti où se trouvait son talent, et d'où venait la sécurité qu'il semblait prodiguer. Il a un art particulier de l'enveloppement : quand tes membres se retrouvent légèrement soulevés, sous la pression conjointe de ses mains, de ses avant-bras et de son torse parfois. Les yeux fermés, je n'aurais jamais pu dire exactement où il était positionné car ses mouvements ne connurent aucune discontinuité.

Ses mains n'ont en effet jamais quitté mon corps. Pendant près de deux heures cette fois, aucune interruption, il basculait d'une partie à l'autre de mon corps, du côté droit au côté gauche, sans jamais en perdre le contact. Sauf une fois, au moment de me retourner pour me mettre sur le dos.

Les tissus de mon corps, les muscles et les membranes osseuses prennaient consistance sous l'effet de ses paumes. Des tensions se dénouaient, d'autres restaient douloureuses, j'ai particulièrement cette fois apprécié le massage du ventre, ça, c'est la zone des émotions, ressentant au plus profond de mes entrailles des noeuds se défaire. Et je me suis laissé aller quand dans les cinq dernières minutes il me conduisit à la jouissance.

Comme s'il avait tenu à me faire ce don ultime au terme de son protocole.

Commentaires

Ça par contre, je veux bien :)

Écrit par : Olivier Autissier | 19 juin 2009

-> Olivier Autissier -> Alors autorise-le toi, c'est fou le bien que ça fait...

Écrit par : Oh!91 | 20 juin 2009

Envie, à te lire cela donne terriblement envie, surtout aujourd'hui ;-)

Écrit par : Bougrenette | 21 juin 2009

-> Bougrenette -> ...et puis tu sais, Sylvain recherche des cobayes féminins, c'est indispensable à sa formation. Pourquoi tu n'essaierais pas ?

Écrit par : Oh!91 | 24 juin 2009

Praticien en massage bien être, je suis à la disposition de ceux et celles qui ont envie de découvrir le massage à l'huile.

Écrit par : sylvain | 11 novembre 2009

-> sylvain -> Te voilà donc "praticien" : bravo pour ta réussite. Et merci de laisser un commentaire ici.
-> à tout le monde -> S'il y a des candidats pour un massage bien-être, envoyez-moi un mail, je vous mettrai en contact avec Sylvain...

Écrit par : Oh!91 | 12 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.