Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 avril 2009

l'âme devient Venise à l'entrée du printemps

venise_940x705.jpg

"Savoir que tu es là. Savoir qu'après beaucoup de distance tu es là, l'âme devient Venise à l'entrée du printemps, et la nuit de rêves inachevés devient une nuit de pluie et d'eau.
Pourquoi as-tu surgi maintenant ?
Mes mots racontent derrière le vacarme du passé, des sons, une autre histoire. La nôtre. La vraie. Celle qui ne se dit pas. Celle qui s'est déroulée derrière nos gestes, celle qui tapissait les murs de nos pensées colorant d'étrange façon les heures, les jours, les saisons. Et les mots tombaient au fond de l'urne funéraire du sens. Dans le vrac de notre existence. Dans l'indécence de leurs postures obscènes. Mot bribes. En morceaux. En éclats.
Cherche-t-on le secret dévoilé ou la rémission ? Que vaut-il mieux, l'aveu ou la miséricorde ? Ou rien de tout cela. Ou tout à la fois.

Je ne sais pas. Plus.

Voilà que je recommence un voyage de l'obscur au plus clair. Du chaos à l'évidence, et chaque aube en rejoue la révélation.
"

Chiron joue de son blog avec parcimonie. il fonctionne à l'économie, mais chaque coup fait mouche sur la cible minuscule des émotions majeures. Les douleurs qu'il exprime sont souvent proches des miennes, mais cette fois, le voyage va vers le clair, alors j'ai voulu l'accompagner ici vers cette révélation, le temps que d'autres mots, chez moi, achèvent leur gestation.

16:00 Publié dans mes amis blogueurs | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poésie

Commentaires

En attendant l'accouchement, proposer Chiron n'est pas un mauvais choix ;-) perso j'aime beaucoup. et je t'embrasse, en espérant que la prise en main se passe au mieux.

Écrit par : Bougrenette | 27 avril 2009

-> Bougrenette -> Je t'embrasse fort aussi en passant.

Écrit par : Oh!91 | 29 avril 2009

Les commentaires sont fermés.