Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 avril 2009

le cobaye (15) relayer et prolonger

homme-nu-cravate-boxer.jpg

L'enquête se poursuit, j'ai finalement trouvé le temps et les fils pour répondre aux questions les plus récentes de notre chercheur-sociologue. Mais ce sont les vacances, et je ne suis pas sûr qu'il ait encore pu prendre connaissance de cette partie de l'entretien, mais c'est sans importance si tu le précèdes.

Lire l'entretien par le début. Ou par l'article le plus récent)

Le Prof : je vous cite : « Ce qui se transforme, ce sont aussi les commentateurs. Les plus réguliers d'aujourd'hui ne sont pas les plus réguliers d'hier. En dehors de ma "marraine", qui ne m'a jamais lâchée depuis le premier jour. Et je vis cela sans drame étant moi-même un peu papillon dans l'exercice. »

Je change un peu de sujet mais sur le même thème :
-    Qu’est-ce que cela change dans la gestion, le contenu des réactions lorsque la taille du blog grandit (ou commence à avoir de l’ancienneté)?
-    Quel est notamment le temps que vous passez à répondre aux blogueurs, celui que vous consacrez à la rédaction. Quelle est l’évolution de ce temps ?


Oh!91 : Je ne vois pas tellement mon blog grandir. Enfin, plus depuis un an. Les six premiers mois ont été des mois d'évolution sensible, avec constitution d'un "lectorat" (vous m'obligez à employer des termes un peu présomptueux, avec vos questions). Mais depuis, le format général du blog et de ses lecteurs a atteint son point d'équilibre. J'observe que la diversité des sujets accumulés génère un trafic plus dense qu'au début, mais sans croissance visible de la "fidélisation". Le nombre de commentaires, puisque vous m'interrogez là-dessus, évolue peu, a surtout tendance à baisser à mesure que je me replie sur des sujets intimes, ils sont eux même assez denses et construits, souvent, mais en général, je consacre beaucoup plus de temps à la rédaction des billets qu'à celle des réponses aux commentaires. Je n'ai pas noté d'évolution dans ce domaine de ma part.

Le Prof : je vous cite: « mais l'information politique, et l'analyse, la profondeur des déconstructions critiques, c'est désormais hors des media traditionnels qu'elle s'avère la plus intéressante. [..] L'idée de "contre-media" me séduit, à condition de ne pas surestimer ce que cela représente de contre-pouvoir, et de rester lucide sur son impact dans la vie réelle. Je ne perçois pas encore dans les blogs de véritables constructions politiques. »

-    Par exemple, y a-t-il des sujets qui vous paraissaient a priori particulièrement plus propices aux blogs qu’aux médias ? pourquoi ?
-    la lecture des autres blogs vous inspire-t-elle ? Cela vous incite-t-il à approfondir certains sujets ?

Oh!91 : Je ne suis pas sûr qu'il y ait des sujets voués à relever des blogs plus que des autres médias, comme si c'était leur vocation. Par contre, les blogs peuvent combler les manques des autres médias, dénoncer leur propension à traiter unilatéralement d'un sujet, ou à s'aligner les uns sur les autres quant aux angles d'abord d'un sujet donné. Les blogs peuvent dénoncer l'utilisation faite de certaines images en en révélant d'autres, ils rééquilibrent, rapprochent les informations d'un jour de déclarations antérieures, exposent les politiques, par ce fait. Je trouve cela plutôt salutaire, et je prends personnellement plaisir à m'informer de cette façon là.

Je peux dire que - même si la politique n'est pas en général le premier thème de mon blog - les articles que je publie dans ce domaine sont le plus souvent inspirés par d'autres blogs, plus sans doute que par la simple actualité. Et cela me conduit - vous dites approfondir ? - je dirais à poursuivre, à prolonger, à relayer... Je l'ai fait récemment sur l'eau en bouteille et l'insupportable chantage économique auquel se livrait une grande marque sur le maire d'une petite commune, sur l'homoparentalité au moment de la loi sur le parent-tiers, etc.

(la suite)

Commentaires

Il y a aussi des sujets qui n'ont pas d'intérêt médiatique pour le plus grand nombre ! Et qui du coup ne bénéficient pas d'une grande exposition médiatique, peut-être à raison.
Le blog permet parfois de proposer des informations à une communauté d'intérêt qui se sent isolée et qui ne sait pas où aller chercher les nouvelles qui la concernent.

C'est ce que j'essaie de faire avec mon blog et mon forum : puisque je passe assez de temps à chercher des infos, autant les mettre à disposition de ceux qui n'ont pas le temps, l'énergie ou les compétences techniques pour faire de l'investigation.
En revanche, j'ai choisi de mettre tout cela à disposition sans mettre en avant mon opinion, je tends vers une certaine neutralité... pour que chacun se sente libre de s'exprimer, de confronter ses idées (mais il m'arrive de me dire que si j'étais plus polémique dans mon traitement j'aurais peut-être plus de commentaires !).

Attention c'est une posture dans un contexte donné, car je trouve aussi très intéressant le partage "engagé" que vous faites des sujets auxquels vous êtes sensible.

Bien à vous.

Écrit par : PersonnelJS | 26 avril 2009

-> PersonnelJS -> Je ne crois pas qu'il y ait des postures obligées, ou idéales. La diversité des blogs, c'est bien ce qui en fait l'intérêt. Vous avez choisi d'en faire une "blog ressource", en quelque sorte, comme pour répondre à un besoin particulier que vous percevez dans votre contexte professionnel. Je trouve cela tout à fait intéressant. Il m'est souvent arrivé de trouver des informations sur des sites qui s'était ainsi constitués, de façon totalement gratuite. Ah ! Jeunesse et Sports, j'y ai fait un passage, trois ans qui ont donné à ma vie un tour nouveau, sans doute. J'en ai déjà livré quelques bribes, éparses. J'y reviendrai peut-être une jour... Merci de votre commentaire.

Écrit par : Oh!91 | 26 avril 2009

Les commentaires sont fermés.