Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 juin 2009

le chainon brisé

chainon brisé.gif"Pour certains faits, on détient la preuve tangible qu'ils ont eu lieu. Notre mémoire et nos impressions sont trop incertaines, trop générales pour prouver à elles seules leur réalité.

Jusqu'où des faits que nous tenons pour certains le sont-ils? À partir d'où deviennent-ils seulement des faits que nous tenons pour "réels" ? Dans la plupart des cas, il est impossible de faire la différence. Pour nous assurer que ce que nous considérons comme la réalité l'est bien, nous avons besoin d'une autre réalité qui nous permette de relativiser et qui, elle-même, a besoin d'une autre réalité pour lui servir de base. Et ainsi de suite, jusqu'à créer dans notre conscience une chaîne qui se poursuit indéfiniment.

Il n'est sans doute pas exagéré de dire que c'est dans le maintien de cette chaîne que nous puisons le sentiment de notre existence réelle. Mais que cette chaîne vienne à être brisée, et immédiatement nous sommes perdus. La véritable réalité est-elle du côté du chaînon brisé, ou du côté où la chaîne se poursuit ?"

Haruki Murakami, Au sud de la frontière à l'ouest du soleil, Paris, Éditions 10/18, 2002, p. 211. Pompé, il y a longtemps, sur le blog de St-Loup' Secrets and Lies.

Commentaires

Comment ça pompé ? ;-)

la réalité ce n'est pas vraiment facile à appréhender, peut être certaines clefs et encore, il y a tellement de choses qui entrent en ligne de compte qu'il est aisé de s'y perdre, ou commode selon le cas.
Je t'embrasse Chouchou

Écrit par : Bougrenette | 12 juin 2009

-> Bougrenette -> Bah! des fois, même les clés, il vaut mieux renoncer à les trouver. Je t'embrasse itou, bonnes vacances.

Écrit par : Oh!91 | 13 juin 2009

Grand écrivain Haruki Murakami !

Écrit par : céleste | 13 juin 2009

-> céleste -> Moi, je découvre...

Écrit par : Oh!91 | 14 juin 2009

Les commentaires sont fermés.