Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mars 2009

le cobaye (11) la politique par la grande porte

brutos10820_DmitryDmitriev.jpg

Aller, encore une petite tranche de cet entretien qui se poursuit. Sur les mots-clé, cette fois : ça faisait longtemps que je n'avais plus fait d'état des lieux. Je m'interroge toujours d'ailleurs sur le fait de savoir si ces relevés instruisent sur le niveau de référencement d'un blog, ou sur la nature des usages et des pratiques que permet Internet...


10ème partie :

Le Prof : je vous cite: "Quand elles vous disent qu'un lecteur arrivé par hasard, via une requête, s'est attardé plusieurs pages sur votre blog"
-    quels sont les mots qui amènent les lecteurs sur votre site ?
-    Une catégorie des types de blogueurs ?

Oh!91 : Alors là, il y a un sacré tri à faire. Les principales requêtes sont d'ordre sexuel (au cours du mois écoulé, presque 200 arrivées par le mot clé "prépuce", 125 par diverses requêtes ayant trait à la masturbation, et 70 sur différents sujets liés à la nudité, à la culture gay ou à des pratiques sexuelles). Si je mets celles-ci à part, on arrive sur mon blog par des entrées extrêmement différentes, sans qu'il soit simple d'en distinguer une hiérarchie.

Voici ce que ça donne pour le seul mois écoulé :

- depuis mon hospitalisation, en octobre, un registre de santé ("toilette au lavabo" fait un carton, avec 23 requêtes encore ce mois-ci, tout comme "douleur derrière l'omoplate", 11), "chiropracteur" (2), "séropositif" (2),
- des phénomènes de société (les "hikikomori", 14 requêtes),
- des artistes ou des titres d'œuvre ("restons amants", 37 requêtes ; Oum Kalthoum, 9 ; Abou Nouasse, 5 ; Diane Dufresnes, 2 ; Akiko Suwanai, 2 ; "l'alpenage de Knobst", 3...)

Les entrées politiques se font rarement par la grande porte, mais sont bien à l'image de mon blog : Olivier Pulvar (21), gérard delver (8), Olivier Portecop (6) et guillaume Pigeard de Gurber (6) - qui font parite des auteurs du manifeste des 9 - ou encore "dignité humaine" (6), "file d'attente préfecture blog étrangers" (2), "Chifa", en référence à l'hôpital de Gaza (2), "la mort de Boudiafe" (2).

Il y a eu d'autres périodes où les événements de Palestine occupaient une proportion sensiblement plus importante de mes visiteurs.En ce qui concerne la "typologie" de mes lecteurs, elle est difficile à établir, me semble-t-il. Des gens biens, à n'en pas douter. Presque autant d'hommes que de femmes, plus d'hétéros que d'homosexuels, et je dois dire que je suis assez satisfait de ce brassage. Surtout des gens de gauche, mais pas nécessairement engagés ou militants. Les plus militants ont un rapport assez distant avec mon blog, j'en ai l'impression. Et quelques auteurs, ce qui me flatte.

Commentaires

C'est nouveau, ça, la validation des commentaires?

Écrit par : Doréus | 01 avril 2009

Il est effectivement toujours assez instructif et/ou amusant de voir les requêtes qui aboutissent à notre blogue. Chez moi, curieusement, ce sont surtout des recettes de cuisine... Pourtant, ça n'occupe même pas 10% du nombre des articles publiés! Pas de requêtes salaces... faut dire que mon blogue ne s'y prête pas vraiment.
Pour ce qui est de la politique, j'ai personnellement fait le choix de n'en parler que lorsque j'étais touché directement par des décisions; je trouve qu'il y a déjà assez (trop?) de blogueurs qui passent leur temps à casser du sucre sur le dos des politiques. Je ne veux pas dire qu'ils ne méritent pas de se faire critiquer, mais je ne suis pas certain que la blogosphère aide vraiment à faire progresser le débat: c'est plutôt une cacophonie de voix dans un désert apparent qui se manifeste.
Mais comment diable fais-tu pour savoir quel est le sexe de tes visiteurs? (ou est-ce seulement pour ceux dont tu connais avec certitude l'identité?)

Écrit par : Doréus | 01 avril 2009

-> Doréus -> Non, non, pas de validation : la plateforme Hautetfort s'offre parfois le luxe d'un petit temps de réflexion, durant lequel je n'interviens en rien : c'est souvent quand les commentaires sont un peu plus long, ou lorsqu'ils contiennent un lien.
Je ne connais évidemment pas le sexe de mes visiteurs, mais seulement celui de mes commentateurs... C'est sur ce point qu'en fait portait ma réponse...

Écrit par : Oh!91 | 01 avril 2009

Les commentaires sont fermés.