Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 mars 2009

faciliter le travail de la police

zm9tkfne.jpg

Donc hier, j'étais en grève. Et comme tout fonctionnaire qui se respecte, aujourd'hui c'est RTT. Yeah !. Enfin, fonctionnaire : assimilé disons, ou aparenté puisque depuis un mois et demi, je suis en CDI.

Donc hier, la grève. La troisième en quatre mois. Quelque chose comme 400 euros de moins sur la fiche de paye. Au total (je dis ça juste pour ceux qui penseraient que c'est pour se faire plaisir - mais il n'y a plus personne qui pense ça, si ?).

Quant à la RTT : ben les trois dernières, j'en ai fait cadeau à mon administration - gratos. Y'avait trop de taf, ou des réunions trop importantes. Donc celle-ci, je me la suis gardée pour profiter de ma maman, montée du midi passer quelques jours avec nous.

Pourquoi je te raconte ma vie ? Ah! oui, je sais, c'est pour que tu comprennes pourquoi, ce matin, j'ai le temps de te parler de ma journée d'hier.

Reprenons depuis le début : donc hier, grand soleil, et la banane sur toutes les lèvres. Des coulueurs dans les drapeaux. Sur le pavé, quelques rencarts, pas simples à organiser : tu laisses défiler un peu, deux-trois SMS, tu ne vois toujours rien venir, et tu découvres que devant l'engorgement de la place de la République, le cortège s'est scindé en deux. Et ben voilà, on va s'étonner que la police ait du mal à compter les manifestants, avec ça. Tu leur annonces un parcours, ils te le valident, tu reçois les autorisations et tout le tralala, ils placent leurs zouailles là où il faut, ils mettent leurs compteurs en place. Et patatra, toi, tu passes par le Boulevard Voltaire alors qu'ils t'attendent sur celui du Temple. Comment tu veux être dans la statistique, comme ça ?!? En plus tu marches sur le trottoir, parfois même à contre-sens pour essayer de retrouver Yo ou Véro, ou sur des places de stationnement - voire de livraison ! - Franchement, comment tu veux que la police elle soit sûre, hein, mais sûre, que t'es un manifestant, et pas un badaud ou un chauffeur-livreur égaré là par hasard ? Non, je te jure, y'a des fois, tu ne facilites pas le travail de la police !

Sans compter que Véro, c'est à 15h qu'elle déboule, alors que la manif c'était à 14h, que c'était écrit partout, pourtant, bordel de merde, et que Yo à 14h 30 il était même encore chez lui ! Hop ! hors de la statistique, forcément, direct, comment veux-tu faire autrement ?

Moi je dis : l'heure c'est l'heure, le parcours c'est le parcours, si t'es sérieux tu marches au milieu de la route, et pour être sûr de ne pas rater le monsieur qui compte sans sortir de derrrière ta banderole. Comment ça, t'as pas de banderole ? Allez hop ! hors de la statistique !

Moi d'ailleurs, si j'était policier, enfin, policier en chef, genre ministre de l'intérieur ou quelque chose comme ça, je mettrais en place un système infaillible. Du genre, quand une manif est annoncée, tu irais t'inscrire dans le commissariat le plus proche de chez toi, on te remettrait une carte à puce électronique, et il y aurait, au point d'arrivée de la manif (parce qu'il ne faudrait pas que tu t'esquives en cours de route), une borne qui validerait ta présence quand tu passerais à proximité. Ou alors, on demanderait aux mairies de procéder aux inscriptions. C'est vrai, qu'est-ce qu'il y a de plus proche de chez soi que sa mairie, hein ? Un vrai système démocratique, un service public de proximité : tu te présenterais au guichet aux horaires d'ouverture, muni d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile, j'ai une alternative avec un timbre fiscal, pas trop cher non plus, la manifestation doit rester un bien accessible à tous, on te remettrait un récépissé, et sous 15 ou 20 jours, tu viendrais retirer ta carte à puce qui vaudrait bon pour manifester. Il ne te resterait plus qu'à aller rejoindre le bon cortège dans le bon créneau horaire, de marcher dans la bonne direction, et t'apporterais du chiffre aux statisticiens de la police. pour être parfaitement rigoureux, il faudrait une borne au point de départ et une autre au point d'arrivée, et il faudrait valider les deux passages pour être vraiment pris en compte, voire, alternative légèrement plus coûteuse - mais quand on aime, on ne compte pas, enfin si justement - une borne tous les cinquante mètres le long du parcours, pour lutter contre les fraudeurs de manif qui prennent le métro pour aller plus vite. J'en connais.

Autrement hier, j'ai croisè un collègue de travail qui faisait signer une pétition contre les caméras de surveillance dans les rues de Paris. Et puis après la manif, on est allés voir Welcome avec Vincent Lindon. Et là, je t'en reparlerai très bientôt, parce qu'il y a beaucoup à faire aussi pour faciliter le travail de la police dans la lutte contre les clandestins.

Commentaires

Message personnel 1 : un passage en CDI, ça s'arrose ?
Message personnel 2 : tu avais quel statut avant, j'étais persuadé que tu étais déjà "embauché" ?

Écrit par : Nicolas J | 20 mars 2009

-< Nicolas J -> avant, c'était CDD. Dans la fonction publique, tu peux en enchaîner pendant 6 ans des CDD. Après, c'est CDI ou la porte ! Mais t'as raison, ça s'arrose !

Écrit par : Oh!91 | 20 mars 2009

Vraiment,il est urgent d'organiser un pointage "sérieux" des batteurs de pavés!
Perso j'additionne le chiffre des syndicats ,celui de la police et hop divisés par deux, j'obtiens je crois une info presque corectte.
Le contrat CDI a besoin c'est sûr d'humidité pour résister au TEMPS!bonne carrière chez les assimilés fonctionnaires

Écrit par : mume | 20 mars 2009

Bonne journée RTT donc !

Écrit par : Fauvette | 20 mars 2009

J'ai bien fait de passer par là moi, ça me redonne un peu le moral. Un CDI ça s'arrose! Mon beau frère a attendu presque 20 ans pour en décrocher un de CDI. Avant c'était CDD, intérim, CDD, intérim, etc.

Écrit par : MarcelD | 20 mars 2009

-> mume -> Pfff ! Ne parle pas de carrière, s'il-te-plaît. J'ai l'impression que la "carrière" tue le service public, ce sont des états d'esprit antinomiques ;
-> Fauvette -> Merci, et puis qu'elle est derrière, cette journée, je peux te dire qu'elle fut bonne et reposante. Et un peu humide pour résister au temps (tu m'expliqueras ça, mume ?) ;
-> Marcel ID -> Mais comme dit Madame Parisot, la vie est précaire, l'amour est précaire, les familles sont précaires, et tu voudrais que le travail, lui, ne soit pas précaire ?

Écrit par : Oh!91 | 20 mars 2009

Ah mais c'est une bonne idée comme ça hop ton ministre de l'intérieur, il gagne une liste "Edwige 2 le retour" sans trop se fouler ^^
Pour impliquer les jeunes, ce serait bien de prévoir une Manif'Académie où par sms on taperait 1, 2 ou 3 pour choisir le slogan, la couleur de la banderolle... et en plus ça ferait des ronds pour fêter la fin de manif sans se taper dessus ;)
Pour impliquer les très vieux, une course de déambulateur ou de fauteuils roulants ("le premier arrivé place de la Nation gagne un filet garni!")
C'est où qu'on signe pour le CDI? ^^

Écrit par : noée | 21 mars 2009

L'humidité (hydrométrie)adéquate conserve les qualités du papier.
L'humidité sur la peau,la conserve "souple et velouté"!!!!
Et si tu connaissais le patronyme familial ...offert par mon époux tu saurais que l'humidité c'est bon pour nous!!!

Écrit par : mume | 21 mars 2009

J'étais déjà et toujours contre la pointeuse dans les entreprises ...Mais plus sérieusement, je suis plus que contre le bracelet électronique alors tes idées sur ce sujet , très franchement .
Dans le mot militant, il n'y a pas comme le parfum musclé militaire, non ?
:-)

Écrit par : cultu | 21 mars 2009

sauf erreur, c'est fichier EDVIGE
:-)

Écrit par : cultu pour noée | 21 mars 2009

-> noée -> Excellent, le coup de la manif'académie et du filet garni, ça permettra de mettre jean-Pierre Foucault à la pointeuse : faut qu'on commence à lui préparer sa retraite de quand il n'aura plus que des ménages à faire, celui-là...
-> mume -> Compris, madame poisson, donc ?
-> cultu -> t'as raison, il faudrait même qu'on ne compte que ceux qui marchent au pas ! Tous ceux qui portent des jeans, des baskets, et horreur, qui ont des piercing, ouste ! ils devraient être virés de la statistique automatiquement. On devrait même les virer de la rue. Ou de la société, une fois pour toutes, ce serait plus simple. En plus, avec ma proposition de timbre fiscal, ou doit bien pouvoir construire quelques camps d'internement pour jeunes dépravés, non ? Si le timbre est assez cher, l'Etat pourra leur acheter du gaz. T'imagine bien que j'ai de telles idées, non ?

Écrit par : Oh!91 | 21 mars 2009

mal réveillé ?
:-)

Écrit par : cultu pour noée | 21 mars 2009

Merde, c'était resté en hard dans l'option " votre nom"
Désolé noée, le commentaire précédent s'adressait à Oh!91

Écrit par : cultu pour Oh!91 | 21 mars 2009

T'as des trucs en hard pour moi cultu? Ah bah c'est du propre tiens ^^

Écrit par : noée | 22 mars 2009

Nous, on a défilé à 6 et pris un raccourci ; on espère donc avoir été compté deux fois... Sinon, il y avait la solution d'aller demander à un membre des RG de nous compter comme manifestants même si on ne faisait pas tout le défilé à cause des enfants...

Écrit par : manu | 22 mars 2009

-> cultu & noée -> Je pige rien à vos trucs hard, mais faites signe quand vous êtes au point...
-> manu -> T'a un numéro de tél des RG, où on pourrait s'inscrire dans la stat sans avoir à se déplacer ? C'est vrai, des fois il pleut, alors c'est lourd de mettre le nez dehors !

Écrit par : Oh!91 | 22 mars 2009

Les commentaires sont fermés.