Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 février 2009

dignité humaine

brutos1626.jpg

Hier, vers 17h 45. Une connexion sur ce blog. Une simple requête: "dignité humaine".

Je rosis.

Juste entre "technique branlette solitaire homme" et "branlette entre mecs". Comme quoi, on peut osciller entre pratique solitaire et pratique sociale, la dignité passe toujours par le droit à la paluche.

Moi, c'est souvent que je la mets à l'épreuve, ma dignité.

Et puis, confronté à l'amour platonique, c'est dans la dignité humaine que je parviens le mieux à me réconforter. Finalement.

Commentaires

Quand la dignité se trouve entre la branlette et la masturbation, ça laisse étrangement songeur.

Ce qui me surprend, c'est que quelqu'un se sont donné la peine d'entrer «technique branlette solitaire homme» dans un moteur de recherche. Quelqu'un, quelque part dans le cyberespace, a besoin de leçons privées?

Écrit par : Doréus | 10 février 2009

Tu es plus présent sur ce blog que sur tes mails : il est donc normal que je vienne t´y retrouver. Et ce message ayant beaucoup à voir avec la recherche de la dignité humaine, je sais que tu approuveras ce léger hors sujet.

Bon, on n´a pas pu tout réussir en ce week-end de reprise de contact, et si je n´ai pas pu greffer ces retrouvailles en 3D sur le programme, je suis quand même bien content d´avoir pu t´avoir à l´improviste au téléphone entre une semaine de voyage et un samedi bien chargé. Il est vrai qu´en tant que non francilien, habitant une ville à taille humaine, j´ai souvent tendance surtout après une longue absence à me faire avoir sur les temps de transport à Paris, tant en métro qu´en taxi ou à pied, et mes multiples déplacements de dimanche matin ont complètement décalé mon agenda. Fiso a bien raison, et j´espère que ce vrai hiver comme on en faisait dans le temps n´aura su avoir raison de son militantisme vélocipédique.

Etant allé retrouver un pote à Vincennes, je lui ai proposé qu´on aille visiter le nouveau musée « voisin » (pas tant que ça en fait !) de la Porte Dorée, pompeusement affublé du titre de « Cité de l´Immigration », nom ridicule vu le contraste avec l´indigence des moyens et du résultat. Mais d´une certaine façon, cette démarche peut être vue comme fort à propos (involontairement !) et illustrant à la perfection la politique assez constante des autorités françaises, oscillant entre, dans ses meilleures années, un certain abandon cynique et paternaliste, et le mépris affiché actuel.
J´avais lu il y a un an la nouvelle de son inauguration (l´internet a du bon et je suis actuellement la presse française plus que jamais au long de mes longues années cosmopolites). Naïvement, j´imaginais une Cité de l´Immigration sur le modèle de la Cité des Sciences de la Villette. La République avait enfin eu le courage, la générosité et la dignité d´honorer cette partie d´elle-même comme elle (se) le devait depuis fort longtemps. Tu parles ! En fait de Cité, c´est plutôt « téci » du 9-3… Pauvre, très peu de matos, surtout des photos, des textes succins, une présentation genre années 60, sans moyens ni créativité malgré la bonne volonté de ses animateurs. Et pourtant, tu sais qu´il y a tant à dire sur le pays d´Europe qui doit le plus à l´immigration, où bien peu de citoyens n´ont pas au moins un ancêtre venant d´ailleurs, à commencer par son chef d´état (et toi, et moi…). Et le lieu s´y prête : cet ancien Palais des Colonies est un superbe bâtiment Arts Déco, spacieux, décoré de belles fresques ayant bien besoin d´une restauration, comme l´ensemble de l´édifice. Et il nous rappelle que les peuples d´origine de l´immigration actuelle sont depuis bien longtemps associés à la République Française, et furent à l´époque jugés bien assez « assimilables » pour être « intégrés » dans l´armée quand le besoin s´en faisait sentir.

Enfin, un peu de patience… Avec le Quai Branly, les Gaulois commencent à piger que les métèques ne sont pas forcément des sauvages. Encore un petit effort et ils finiront bien par retrouver et accepter dans leur propre sang ce juif errant et ce pâtre grec.

Écrit par : zarxas is back! | 10 février 2009

Ha ha ha !
Nan rien c'est juste pour ça :
"Moi, c'est souvent que je la mets à l'épreuve, ma dignité."
Ha ha ha ! Ha ouais , Toi aussi ? ;-)

Écrit par : feekabossee | 10 février 2009

-> Doréus -> Pour la leçon, tu te proposes ?
-> zarxas, ta ta taaaaa ! -> Pas de problème, pour notre ratage de dimanche. Des fois, faut se perdre un peu pour se retrouver. Et c'est vrai que Paris ne s'appéhende pas exactement comme toutes les petites villes provinciales d'Europe.
Autrement, vu sous cet angle, y'a beaucoup à en dire, de la cité de l'Immigration. Moi, je lui ai surtout trouvé le mérite d'exister, avant même de me lamenter de la pauvreté de ses moyens. Sur le discours, sur la place de l'immigration dans la construction de ce qui fait la société française, il remet pas mal de choses en place. Quand j'y étais allé, il y avait une exposition temporaire sur l'immigration en France à l'époque de l'exposition coloniale, j'en avais fait un billet (http://entre2eaux.hautetfort.com/archive/2008/09/25/zone-d-attente-pour-personne-en-instance.html). C'était assez sidérant, et l'expo était plutôt bien documentée et bien argumentée.
Bon, sinon, ne repars plus aussi longtemps, sinon les gens, ils finissent par s'inquiéter. C'est promis ?
-> feekabossée -> Bon, je vois qu'on a la dignité au même endroit...

Écrit par : Oh!91 | 11 février 2009

Euh... J'ai bien pensé que ça pourrait être interprété comme ça. Je ne sais pas si je devrais répondre...

Écrit par : Doréus | 11 février 2009

Ben j'comprends pas. J'ai tapé chez l'ami Google : "dignité humaine" et bizarrement pas de bô gars ! Vous z'expliquez ça comment ?

Écrit par : Gicerilla | 11 février 2009

-> Doréus -> Comme tu es loin, et que ne vas pas pouvoir te livrer à des exercices pratiques, tu peux en revanche partager des expériences, elles sont toujours bienvenues...
-> Gicerilla -> D'autres, manifestement, ont été plus perspicaces que vous, je n'ai pas d'explication mais suis certain que vous avez d'autres voies pour arriver aux beaux garçons.

Écrit par : Oh!91 | 11 février 2009

Les commentaires sont fermés.