Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 février 2009

oxygène

article_RTR1WI8H.jpg


Tu prends une montagne, bien haute, en hiver, de préférence une station de ski sous l'émulation d'une compétition internationale, avec de l'air, du grand air, des monts enneigés, des rafales de vent mais quelques plages de soleil.

Tu y mets une bonne couche de poudreuse, une neige d'exception dans un hiver d'exception, un retour sur des skis après quinze ans, des sensations grisantes, des vertiges fulgurants en haut d'un télésiège, des chaussures qui t'enserrent le mollet - mais que c'est bon, cette douleur - une tarte au beaufort en bas des pistes à la mi-journée, un chocolat chaud épais à la fin de la journée, ou des apéritifs à toute heure, des tablées un peu flambeuses, mais au fond, ça ne durait que trois jours...

Tu ajoutes six gaillards, débarrassés pour quelques jours de femmes et enfants, affammés en somme, six gars bien différents, qui se connaissaient ou pas, avec un leader plein d'humour et de saveur, un duo de potes qui se chambrent comme un vieux couple méditerranéen, un ami assez récent, finalement, mais immensément fidèle et loyal, un skieur de talent pour guider le groupe et un pédé pour la touche exotique, sublimer les fantasmes et titiller des envies.

IL n'y eut ni Scrabble, ni dépucelage. Il leur a manqué des meufs, et ils n'ont pas baisé, il ne m'a pas manqué d'hommes, mais je n'ai pas baisé. C'était juste une grande parenthèse de respiration.

A peu prés l'exact antidote à la soirée politique qui m'attendait ce soir sur toutes les chaînes, en Haute définition. Beurk.

(Par contre, Manu, pour la carte postale, j'ai bon ?)

Commentaires

Ca devait vraiment être génial :-) ça me donne le sourire de te lire, et l'envie de retrouver mes skis. Bisous

Écrit par : Bougrenette | 06 février 2009

Tout bon ! Sauf qu'il fallait zapper la télé en erntrant, pour ne pas perdre une partie du bénéfice de ce changement d'air...

bises

Écrit par : manu | 06 février 2009

Putain, yen a ki s'emmerdent pas !!!!

Écrit par : wajdi | 06 février 2009

-> Bougrenette -> T'inquiète pour tes skis, dès que tu les auras retrouvés, ce sera comme si tu les avais jamais quittés. On se voit vite ? (et bon anniversaire à ton grand)
-> manu -> wouais, c'était un peu la connerie, me colleter ça au retrou !... M'enfin, fallait bien remettre les pieds sur terre ;
-> wajdi -> T'es jaloux, hein !?...

Écrit par : Oh!91 | 07 février 2009

Les commentaires sont fermés.