Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 décembre 2008

Paris-Carnet sous un bon oeil

bon oeil.jpg

Aïn. En arabe, l'oeil. La source. Ou la fontaine.

C'est un blog que j'avais découvert à l'occasion d'un bienheureux hasard, comme un vent du sud, en recevant mon millième commentaire il y a plusieurs mois. Et puis nous nous étions perdus un peu de vue, et de blog.

Mercredi soir, il était à Paris-Carnet pour juste quelques minutes, un petit apéro avant un dîner, déjà pas mal.

Alors plutôt que de faire un compte-rendu de ma soirée, de raconter nos retrouvailles mensuelles toujours joyeuses avec bénédicte, l'aisance étonnée de Boby, la bonne surprise de la venue du fiston avec son amie fraîchement doctorisée en sociologie, la présence toujours réconfortante de Fiso et de Valérie, la découverte de Magali, ou encore les frites bien grasses servies à la place de la purée promise, et la poire au vin et au chocolat venue conclure l'affaire, je préfère rendre hommage à ce magnifique jeune homme, au sourire d'ivoire, à la poitrine visiblement pleine. D'idées et de valeurs. D'un parcours sinueux entre deux cultures. De douleurs. Et de projets. Parmi lesquels celui de venir bientôt vivre à Paris.

On le lui souhaite, on se le souhaite.

Commentaires

Ze neuneuil ! I remember...
Va-t-en avoir pourquoi il m'avait marqué, ce millième commentaire-là.
Mais par la suite il l'avait fermé son blog non ? L'a-t-il réouvert depuis....? J'apparais, je disparais, je reviens... Nos vies à tous passent par de bien tortueux méandres...

Écrit par : Lancelot | 06 décembre 2008

Beau billet d'amitié M'sieur !

Écrit par : Fauvette | 06 décembre 2008

C'est vraiment beaucoup trop d'honneur pour moi.
Ca me touche beaucoup. Merci !
Par contre, "magnifique jeune homme, au sourire d'ivoire"... C'est un peu exagéré ! Sans être désagréable, mister, tu dois avoir besoin de lunettes :)
A bientôt.

Écrit par : Aïn | 06 décembre 2008

Mais non, mais non, il est très bien sans lunettes.
:o)

Écrit par : bénédicte | 07 décembre 2008

Décidément, pour les provinciaux, Paris-carnet est comme un Eden que jamais nous ne goûteront ! Y'avait Valérie en plus ? Argh, dommage. Il faudra bien un jour que j'y paraisse mais comment savoir les dates de l'événement =

Écrit par : Gicerilla | 07 décembre 2008

Absolument d'accord avec Gic.
Alors, à la place, on fait Toulouse Carpette ?
(Aïe ma tête).

Écrit par : manu | 07 décembre 2008

-> Lancelot -> Va donc y voir. Je crois bien qu'il vit son blog. Pas avec la frénésie qui est la nôtre, mais il vit ;
-> Fauvette -> Tu nous as manqués mercredi ;
-> Aïn -> Tu as raison, j'ai oublié d'ajouter "au menton chevaleresque". C'était un clin d'œil, tu l'auras compris. A très bientôt mon grand ;
-> bénédicte -> Je suis bien aussi avec des lunettes, na !
-> Gicerilla -> Imaginez-vous que la date est d'une simplicité déconcertante à retenir : c'est tous les 1ers mercredi de chaque mois. Ne vous reste plus qu'à vous organiser, ce serait un plaisir ;
-> manu -> On peut même tenter un Paris-Toulouse en TGV ?

Écrit par : Oh!91 | 07 décembre 2008

C'est malin, tiens...
Sinon, l'idée est à conserver : organiser un Province-carnet le 1er mercredi de chaque mois. Mais, euh, on le fait où ?

Écrit par : manu | 08 décembre 2008

-> manu -> Ici, à Paris, ils se le font "central", donc toujours au même endroit, c'est le propre des centres que de jamais bouger ; en province, zavez qu'à vous le faire itinérant. Toulouse ouvrirait le bal, suivi de La Rochelle, puis Strasbourg, puis les Saintes-Marie, puis Rennes, Lyon, Biarritz, Brest, Montpellier, les îles anglo-normandes, Marolles-en-Hurepoix, Nancy, Ajaccio... Putain, t'imagines en 10 ans, combien de patelins vous aurez visités ?!?... Les blogs mènent vraiment à des aventures sensasionnelles...

Écrit par : Oh!91 | 08 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.