Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 octobre 2008

dix-sept centimes d'euro

Picsou%20R%E9ception.jpg

Je sais pas toi, mais moi les chiffres, au delà d'un seuil, ça me parle plus trop :

dix-sept centimes d'euro, ça je vois, à peu près : à la boulangerie, par exemple, c'est le coût de la tranche pour une boule de campagne (je trouve aussi qu'ils exagèrent, à l'époque des francs, faire trancher son pain c'était vingt centimes...),

un euro soixante-dix, je vois aussi, un expresso en terrasse, dans un café pas trop branchouille de la capitale,

dix-sept euros ? un sur-le-pouce bien négocié avant une sortie ciné,

cent soixante-dix euros, l'appareil photo numérique que j'ai offert à maman l'été dernier, avec mon frangin,

mille sept-cent euros, un chouya plus que le montant cumulé de ma taxe d'habitation et de ma taxe foncière, la vache !,billets.jpg

dix-sept mille euros, presque le plafond de mon livret A, que je sais pas bien quand je vais putain de réussir à l'atteindre !

cent soixante-dix mille euros, à peu près la valeur de ma maison aujourd'hui une fois que j'aurai fini d'en payer les traites (putain, neuf ans !) - encore que, entre flambée de l'immobilier et crise de l'immobilier, bien malin qui pourrait dire ce qu'elle vaut aujourd'hui,

un million sept cent mille euros, là je vois déjà plus très bien... j'aimerais bien gagner ça au loto peut-être, faudrait que je joue de temps en temps, tiens...

dix sept millions d'euros ? C'est carrément plus compliqué. Faut que je bascule dans la zone professionnelle de mon cerveau pour voir : grosso modo, le montant du projet d'équipement culturel pour lequel je travaillais depuis deux ans, et auquel ma collectivité vient de renoncer, asphyxiée par les transferts des charges de l'Etat,

cent soixante dix millions d'euros ? là je pars en vol plané : le prix de huit ou neuf collèges "nouvelle génération" de banlieue ?

un milliard sept cents millions d'euros... (toujours pas le vertige ?) bah! à peine un euro par Chinois, pas de quoi fouetter un chat,article_CPS.HWJ78.040108113137.photo00.photo.default-512x335.jpg

dix-sept milliards d'euros : là je sais ! un peu plus que ce qu'il faudrait chaque année pour en finir une fois pour toutes avec les problèmes d'accès à l'eau dans le monde. Pendant dix ans,

cent-soixante-dix milliards d'euros... Y'a vingt ans, c'était le budget de la France.

coffre-picsou.jpgmille sept cents milliards d'euros... là, je vois vraiment plus. Trop haut, trop loin.

Attends, je vais dérouler les zéros à l'envers...

Dix mille milliards de pains à trancher, mille milliards d'expresso à une terrasse parisienne, cent milliards de brunch avant un bon ciné, dix milliards d'appareils photo numériques pour ma pauvre maman qui n'en demandait pas tant, mes impôts locaux pendant un milliard d'années, cent millions de livrets A bien garnis, dix millions de petits pavillons modestes mais confortables, un million de millionnaires du loto, cent mille équipements culturels de qualité et de proximité pour les banlieues, ou quatre-vingt mille collèges, c'est au choix, mille euros par Chinois (Hey ! pourquoi eux ?), cent fois ce qu'il faudrait pour étancher la soif des humbles, dix fois le budget de la France il y a vingt ans, et... ce que l'Europe va brûler en une fois, à nos dépens, pour sauver la peau au capitalisme balbutiant.

Tiens, d'un coup, les chiffres, ils me parlent. Je crois que j'ai compris d'où venaient mes diarrhées.

Tu reprendras bien une tranche de pain ?

Commentaires

"Une tranCe de pain"...?
Dix mille euros pour le plaisir de t'entendre parler avec un Seveu sur la langue... Conséquence de ton émotion face à tous ces calculs vertigineux...? Ou bien contre-coup de l'avalanche de misères médicales que tu subis depuis plusieurs jours...?

Note fascinante en tout cas... Par moments, les calculettes, ça aide à réfléchir et à remettre les choses en perspective. Bravo mon poulet.

Écrit par : Lancelot | 15 octobre 2008

Et puis du coup, ça fait un méga paquet de films à voir après les sur le pouce (qui à force auront dépassé les dix-sept euros) !

Écrit par : Olivier Autissier | 15 octobre 2008

Voui, une trancette de pain.
Bonne journée.

Écrit par : Fauvette | 15 octobre 2008

-> Lancelot & Fauvette -> faute signalée, faute corrigée... et tant pis pour le sens de vos commentaires. Le cheveu sur la langue, j'm'en suis débarrassé y'a longtemps, mais c'est vrai qu'il revient quand je suis trop fatigué...
-> Olivier Autissier -> ben non, ça fera pas, justement, ils ont décidé d'en faire autre chose.

Écrit par : Oh!91 | 15 octobre 2008

Elle fait son petit effet ta petite note ... subtile et bien trouvé. Pour le beurre et la confiture sur la tranche de pain c'est combien ?
Gros bisous ! courage plus que deux ;-)

Écrit par : Bougrenette | 15 octobre 2008

Excellent !
A rappeler toujours le prix de l'eau (l'eau a-t'elle un prix ) pour qu'on n'oublie pas quelle est la part vital de la vie sur terre.
Sinon pourquoi crie t'on "hourra " à la pensée qu'il y a de l'eau sur la Lune ou sur Mars ?

Écrit par : Christie | 15 octobre 2008

Non, mais dix sept zilliards d'euros, c'est exactement ce qu'il faut pour donner des sous aux banques, qui sont très gentilles, et qui vont du coup s'occuper, c'est promis, de donner des tranches d'appareils numériques aux chinois pour qu'ils puissent manger dans leur pavillon de banlieue qui...

Vouais.

Bravo pour le post, en tout cas. Même si ça déprime rien que d'y penser.

Écrit par : manu | 15 octobre 2008

très bel exercice!
dont je partage totalement les conclusions :-)

bon, tu vas mieux?

plein de baci

Écrit par : céleste | 15 octobre 2008

-> Bougrenette ->tu sais quoi ? Le beurre et la confiture, à l'hosto, c'est gratos. Vivie le service public !
-> Christie -> de l'eau sur la lune ? N'y pense même pas ! Sur mars, peut-être, parce qu'il y a une atmosphère, mais sur la lune... Imagine-toi que si ça arrivait, Suez ou Veollia en réclameraient illico la privatisation ;
-> manu -> dis donc, toi, t'as retrouvé de la connectivité, on dirait ;
-> céleste -> tu partages les conclusions... je te sers une pauvre tartine, donc. Ouais, je vais mieux, mais suis toujours à l'hosto. Jusqu'à vendredi. Baci itou.

Écrit par : Oh!91 | 15 octobre 2008

:-) et rappelle moi le tarif d'une journée dans le service public ?
en quarantaine (et sans daquin) ;-)
et puis je suis déçue même pas un croissant le dimanche et juste un sachet de sel qu'on verse sans réfléchir dans la soupe sans penser aux coquillettes qui vont suivre
hin hin hin
ok ok je sais

Écrit par : Bougrenette | 15 octobre 2008

-> Bougrenette -> je vais te mettre au régime soupe-sans-sel pendant un mois, on en reparlera...

Écrit par : Oh!91 | 16 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.