Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 septembre 2008

la nuit du destin

g_actualites_images_226_big.jpg

Ce soir, et jusqu'à samedi matin au lever du soleil, c'est la nuit du destin (laylatu-l-Qadr), une des dernières nuits avant la fin du ramadan, souvent la 27ème. Les Musulmans y commémorent la descente de l'ange Gabriel venu révéler à Mahomet la parole d'Allah. C'est une nuit dont on dit qu'elle "vaut mieux que mille mois", sa commémoration donne lieu à une ferveur particulière. Les pratiquants sont invités à passer une nuit entière de dévotion à la mosquée. A Paris, l'Institut du monde arabe organise pour l'occasion une nuit blanche avec Oum Kalthoum, car les institutions laïques se mobilisent souvent à ce moment-là aussi pour proposer des soirées culturelles.

webr_free_fr_turquie_.jpgEn 1995, d'ailleurs, au Caire où je séjournais pour les besoins de mes études en période de Ramadan, j'assistai dans un centre soufi à une cérémonie mystique, durant laquelle des derviches-tourneurs firent une démonstration de transe. J'en fus fortement impressionné.

Heureusement que j'ai proclamé hier, dans ce billet, mon anti-cléricalisme. Comme tu vois, il ne signifie pas un rejet de ma part, et j'ai au contraire de la curiosité pour l'histoire des religions, comme pour l'histoire de la pensée ou pour l'histoire tout court. Il manque sans doute qu'on l'enseigne d'avantage dans un cadre laïque, comme une donnée historique à part entière, en la dépassionnant. L'Islam, le contexte de son apparition, les enjeux de pouvoir autour de son écriture historiographique, sont de beaux objets d'étude, de même que le rôle que cette civilisation a joué dans la transmission et la diffusion des sciences et de la pensée modernes.

Hommage.

 

_________________________
(l'illustration est de l'artiste plasticien algérien Rachid Koraïchi)

Commentaires

Ah Gabriel !
derviches-tourneurs, cela doit être quelque chose
j'aime beaucoup la bande son
et voila encore un commentaire hyper constructif ...
pardon :-)
c'est pour le plaisir de déposer une pensée
et des bisous

Écrit par : Bougrenette | 26 septembre 2008

-> Bougrenette -> Y'a une expo sur Oum Kalthoum à l'Institut du monde arabe jusque début octobre. Si t'aimes sa musique, on peut aller la découvrir ensemble un de ces jours, avant la dernière... merci pour la pensée et les bisous (parce qu'autrement, t'as vu, dès que je relâche la pression...)

Écrit par : Oh!91 | 26 septembre 2008

Je suis complètement d'accord avec toi.

Je pense qu'avoir peur des religions et essayer de les ignorer ne fait qu'engendrer une peur et un espèce de mythe flottant autour d'elles. Les aborder dans un cadre laïque ne fait que les démystifier et même s'enrichir.

Écrit par : Chiron | 27 septembre 2008

-> Chiron -> En fac à Saint-Denis, j'avais une prof excellente pour ça, ses cours, c'était plus de l'histoire des mentalités et des représentations que de l'histoire de la civilisation, elle déconstruisait tout, elle prenait un texte et elle nous faisait réfléchir sur son contexte, sur son auteur, à qui il parlait, où étaient les enjeux de pouvoir... son cours m'a beaucoup aidé, et beaucoup de jeunes musulmans qui y étaient inscrits aussi, à resituer cette religion dans une histoire humaine complexe, et c'est l'essentiel... Merci.

Écrit par : Oh!91 | 28 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.