Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 septembre 2008

en septembre, à tous les charmes laisse-toi prendre...

 

septembre2008.jpg

Le décathlon tient une place à part. Il dépasse les autres disciplines de l'athlétisme parce qu'il les rassemble toutes. Héritier des travaux d'Hercule, il se déroule pourtant dans l'indifférence générale d'un stade tendu vers les seules stars du moment, et des médias qui ne savent traiter que du brillant et de l'éphémère.  On ne brille pas au décathlon comme sur une finale du 100m. On souffre simplement. Le javelot lancé, il faut se reconcentrer sur le saut en hauteur. Tu dois non seulement être complet, mais solide, te remobiliser, ne jamais exulter, ne jamais t'abattre, deux jours durant tenir tête, d'abord à toi même. Et ce n'est jamais le rêve de gloire qui peut te porter, mais juste des défis que tu te donnes parce que tu as quelque chose à te prouver. Rien d'étonnant à ce qu'il faille des Romains couillus pour y porter le fer...

6a00d83451d8ee69e200e55087f8768834-800wi.jpg

Romain Barras est le talentueux représentant français dans cette épreuve antique. Il a fini à la cinquième place à Pékin, battant neuf records personnels sur dix épreuves, alors qu'il n'osait même pas former le rêve de se retrouver dans les 8 ou 12 premiers.

Donc puisqu'il s'est gentiment proposé de se mettre à nu pour nous ouvrir le mois de septembre, répondant à l'initiative des étudiants contre le Sida, ç'aurait été dommage de ne pas lui rendre la monnaie de sa pièce.

Tu pourras découvrir ici une photo choisie au hasard parmi celles de son site, et là l'interview qu'il donna au site gay à cause des garçons, où il se dit heureux de se voir flatté par les sites gays, où il raconte aussi comment il s'est débattu en vain, au risque de se détruire, dans un terrible chagrin d'amour, il y a deux ans de cela, allant jusqu'à lancer un appel désespéré en live à la télé, depuis le stade, au cours des championnats d'Europe d'athlétisme...

Bravo l'athlète !

Commentaires

C'est sûr qu'Alain Sorel, à coté c'est un peu léger, voir minable!

Écrit par : Fab | 01 septembre 2008

-> Fab -> Encore que cette histoire de "dispute amoureuse entre deux essuie-glaces" m'intrigue au plus haut point. Faut que je cherche si on trouve ça sur You-Tube... merci de ta visite.

Écrit par : olivier | 01 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.