Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 août 2008

la dernière goutte

 

240901.jpg

Plic, plic, plic, plic...

Le maillot de bain est accroché à un bout de bois, balancé par le vent.

Plic, ploc ! Avec la régularité d'un métronome, il goutte : plic, ploc... le vent le balance doucement, le soleil l'inonde, et il goutte : plic... ploc...

Derrière, au delà des deux pans du hamac, un carré de vigne, deux ou trois collines, la cime des chênes, un cyprès.

PLic... ploc... le bout de bois tournoie et le maillot oscille, le goutte à goutte persévère sans s'encombrer des à-coups du vent ni de l'alentour enchanteur. A peine ralenti à présent, insensiblement... pluc... pluc... Le soleil, le vent, le son d'un déversoir à la façon d'une fontaine.

Le goutte à goutte s'éreinte, je saisis du regard chaque goutte avant qu'elle ne se décroche du maillot. Pluuuuuuuc... Pluuuuuuuc... les gouttes luttent désormais avant de se défaire. Elles se forment avec peine. Le soleil et le vent leur contestent la légitimité. Une s'arrête un instant, hésite, se rétracte... et puis cède. Pluuuuuuuuuuuuc ! Une autre vient au combat, après être restée recluse. Pluuuuuuuuuuuuc ! Puis la suivante hésite d'avantage encore, croit se former mais s'assèche, se gorge à nouveau, les couleurs toscanes s'oublient, la goutte s'accroche. Une trêve du vent, et elle lâche. Pluc !

J'attends la suivante, elle vient, elle ne vient pas, elle vient, puis à nouveau s'estompe, puis vient finalement, commence à rassembler son énergie, c'est-à-dire ses fluides embusqués, hésite encore une seconde, puis se rompt comme les précédentes. Ce sera la dernière, elle ne pouvait pas le savoir.

Le maillot peut commencer à sécher. Et l'été à s'éclipser.

Commentaires

Oh!91 revient en force (et en beauté)

Écrit par : Fiso | 30 août 2008

J'aurais dû venir te lire avant de répondre à ton comm...
C'est exactement ça : J'attends toujours la dernière goutte, et pour le moment le métronome reste imperturbable : pluc.... pluc... pluc...

Écrit par : Boby | 30 août 2008

des Plic, plic, plic, plic ...
tout autour tes mots et ton talent
et voila comment on peut se retrouver habiller pour l'automne d'une envie de chaleur.
t'es fort, très fort ;-)

Écrit par : Bougrenette | 30 août 2008

-> Fiso -> merci pour la beauté, pour la force faudra voir sur la longueur !...
-> Boby -> Ça sert à rien de l'attendre, la dernière goutte, parce qu'on ne sait jamais laquelle ça sera...
-> Bougrenette -> un grand sourire rien que pour toi.

Écrit par : olivier | 30 août 2008

http://www.deezer.com/track/1491930
Histoires d'eau (d'O. ?)... en gouttes...
Je t'embrasse

Écrit par : M. | 31 août 2008

-> M. -> il n'y a que toi pour toujours lire la musique qui est en moi... Cette interprétation est magnifique.

Écrit par : olivier | 31 août 2008

J'ai trouvé ton texte magnifique, rien d'autres à dire si ce n'ai que j'aimerai écrire comme ça un jour...

Écrit par : ... | 01 septembre 2008

-> ... -> merci. C'est pas tant écrire, là, c'est regarder, écouter, se laisser pénétrer...

Écrit par : olivier | 02 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.