Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 août 2008

corps à corps

 

2221746351_c3959bd6cf.jpg

Je me faisais une drôle d'idée des massages thaïlandais. Souvenirs vagues de discussions d'adultes, d'hommes un tantinet macho, avec des sourires entendus ou des rires plus graveleux. Qui sait donc ce qui pouvait se passer sur les tables de massage, une fois le rideau tiré ?

Heureusement, avant de partir en Thaïlande le mois dernier, un pote à moi, qui en connaît un rayon sur les massages, m'en a parlé et m'a dit de ne surtout pas passer à côté : "tu vas voir, c'est spécial, très physique, ça vaut vraiment le coup. Tu t'en fais deux, à une semaine d'intervalle, tu vas te sentir évoluer".

Toute appréhension levée, je me suis donc laissé tenter. D'autant que où que tu sois, les sollicitations ne manquent pas : à Bangkok, à Chiang Mai, à Phuket, dans des petits cabinets de fortune, dans des marchés, à même la rue, dans des instituts plus sophistiqués, des femmes sans âge te haranguent. L'heure de massage te coûte 3 euros environ.

Le préliminaire est assez agréable : on t'immerge les pieds dans une barrique d'eau tiède, puis on te les savonne, te les rince et te les sèche dans une serviette moelleuse. Là, tu commences à être relâché.

Puis dans la salle de massage, tu te déshabilles et enfiles une tenue ample taillée dans un linge léger.

Sur un matelas à même le sol, tu t'allonges d'abord sur le dos, la masseuse se présente à tes pieds, dis une sorte de prière, baisse la tête les mains serrées devant elle, et puis attaque.

Là, pendant une heure, tu n'as plus qu'à te laisser faire.

Le massage est physique, en effet. Tout ton corps y passe, de haut en bas. Des extrémités les plus extrêmes jusqu'aux plus épaisses masses musculaires.

Alors évidemment, sur ta peau, dans tes muscles, à travers tes os, tu es malaxé, on prend soin de toi, et rien que ça, ça fait du bien. Même les points douloureux te font prendre conscience de ton corps.

Le plus étonnant, c'est la façon dont la masseuse investit tout son corps. Elle te masse des mains, des avant-bras, du plat du pied, des épaules, ses membres sont des leviers, tes articulations sont des pivots, elle t'étire de tout son poids, prenant appui sur ton abdomen.

Une fois fini, tu te retrouves en paix avec toi-même, en accord. Un petit thé à la main, tu goûtes cet instant de relaxation.

Ce pourrait être un "truc" pour les touristes, mais c'est un authentique phénomène culturel. Tu vois souvent dans les cafés, dans les boutiques, les Thaïlandais se masser entre eux. En prenant le temps de bien le faire. Ou de se malaxer les pieds, la face ou le cuir chevelu. Il n'y a pas comme chez nous le tabou du bien-être.

Dans le trou où je me trouvais à ce moment-là, ce premier massage m'avait apporté la première nuit sans larme.

Commentaires

Cela doit être absolument sublime comme expérience. J'ai pour ma part, dernièrement essayé le Shiatsu et j'ai adoré cette expérience que j'espère renouveler.

Écrit par : Bougrenette | 17 août 2008

soupir... d'envie.

Écrit par : Cécile | 17 août 2008

J'viens de découvrir ton blog, j'le lis petit bout par petit (sinon intellectuellement pour moi ça ferai trop lol) j'ai toujours voulu tester avec une certaine appréhension un peu idiote mais ton témoignage vient de me convaincre et si en plus ça peut m'aider moi aussi à me sentir mieux....

Écrit par : ... | 17 août 2008

-> Bougrenette -> le seul problème c'est qu'en France pour accéder à ce type de bien-être, il faut un budget... Mais enfin, c'est important de faire attention à soi ;
-> Cécile -> S'en remettre à un autre, laisser des mains s'occuper de soi... rien que ce contact physique, c'est pas un médicament, mais ça permet un temps de ne plus se croire abandonné ;
-> ... -> Merci d'être arrivé jusque-là. Ben j'crois qu'il faut rien négliger de ce qui permet de se sentir mieux : se faire masser, ouvrir un blog, se confronter... it helps to evolve !

Écrit par : olivier | 18 août 2008

meme sans grande technique le massage de detente "californien" fait un bien fou.quelques regles sont utiles puis avec la pratique on évolue.Pour moi il y a un language du toucher, qui differe selon le masseur bien sur,mais pour un meme masseur selon son etat d'ame,son envie.Avec des hommes que je connais peu j'esssaie d'y faire passer du respect,de la gentillesse,de l'attention,beaucoup de tendresse,et un souvent un peu d'amour(en tout cas jamais de sexe pour mieux apprecier le massage,ça n'empeche pas si c'est réfléchi ET exprimé de passer au sexe dans un second temps,mais ma petite experience me fait dire que cette envie est surtout physiologique,une sorte de reflexe conditionné du corps déboussolé par le massage,surtout au début,méfiance!).J'ai autant et souvent plus de plaisir à masser qu'à etre massé.Il est vrai que mes partenaires ne pratiquent pas le massage thai,sauf une fois l'hiver dernier avec un francochinois qui m'a fait du shiatsu.A present je souhaite apprendre cette technique.
N'hesitez pas à vous faire du bien.Par contre payer pour se faire masser en france j'aime pas du tout,je l'ai fait 2 fois,2 fois décu,il y manque la notion de don ,d'echange,de tendresse si c'est du californien.

Écrit par : chris | 18 août 2008

J'veux venir ! J'veux venir ! J'veux venir ! :)

Écrit par : TheCélinette | 18 août 2008

-> chris -> le langage du toucher, j'aime bien cette expression. Quant au massage californien, je ne connais pas du tout, mais c'est pas étonnant parce que je n'y connais rien en massage, en fait, je me contente d'aimer. Tu es heureux de savoir pratiquer ;
-> TheCélinette -> Coucou, bienvenue par ici ! eh! bien viens-donc !

Écrit par : olivier | 18 août 2008

Les commentaires sont fermés.