Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 juin 2008

l'hypnose

eoliennes.jpg

Là où je suis, je traverse ces jours-ci des paysages étranges : étrangement verts, d'abord, alors qu'ils devraient en ce début d'été être déjà brûlés à vif. Étrangement tachetés de rouge ensuite, peuplés de coquelicots étonnamment résistants, ou plutôt revenus pour un deuxième printemps. Et surtout traversés d'une population étrange, de grandes tours métalliques blanches et étroites, surmontées chacune de trois longues pales de fer. Si Don-Quichotte de la Mancha voyait ça...! Tous ces ces moulins modernes, organisés en vastes forêts trans-paysages. Il y aurait de quoi lui faire tourner la tête quelques milliers de fois.

D'autant que, et c'est cela qui est étrange, moi je trouve ces paysages - pour le moins pourtant dénaturés - tout simplement beaux. Comme une vigne sur un vallon, comme la clairière à la lisière d'un bois... L'intervention humaine n'enlaidit pas toujours l'environnement, elle peut aussi parfois le sublimer. Et ces champs d'éoliennes sont incontestablement beaux. Ils sont, je vais te dire, carrément hypnotiques. Je me suis surpris, passager d'un véhicule qui traversait leur étendue, à ne pas pouvoir les quitter des yeux. Elles tournaient toutes en même temps, toutes au même rythme lent et entêtant. Simplement belles, envoûtantes.

En France aussi, il faudra bien que l'on s'y mette, que l'on choisisse des sites, qu'en accepte de les transformer, il va bien falloir qu'on paye le prix de politiques alternatives qui préserveront l'essentiel. Ici ou là, ça nous fera des horizons transformés, forcément. Mais je t'assure, ce ne sera pas laid.

Commentaires

et où es-tu donc, cher Oh?
Et puis, en France, cela existe déjà les champs d'éoliennes. Il me semble que le centre en compte quelques uns

Écrit par : l'Elephant | 25 juin 2008

Je trouve ça très beau aussi, souvent contre l'avis général.

Écrit par : Olivier Autissier | 25 juin 2008

Toutes mes pensées et mes voeux pour S...
Si, enfin, les difficultés pouvaient s'aplanir...

Écrit par : Boby | 25 juin 2008

tu as une jolie façon d'enjoliver ses tours de garde.. Garantes de l'avenir de la planète..
Don quichotte t'en remercierait. Et puis en Espagne on s'y est mis plus vite que chez nous!

Écrit par : christie | 25 juin 2008

Mes amitiés à toi Boby.
je serai à Paris pour les journées AFM vendredi et samedi en entier..
2 jours marathon pour rencontrer les chercheurs, les délégués AFM, pour en apprendre un peu plus sur cette maladie mal connue.
Bref 2 jours qui risquent d'être bien remplis.

Écrit par : christie | 25 juin 2008

Moi aussi je trouve les champs d'éoliennes très beaux. Visuellement, et symboliquement. Et leur mouvement hypnotique.
ça me rappelle le premier quart d'heure du film Volver, dans cette région si ventée près de Madrid, c'est là que tu es ?
Je t'embrasse.

Écrit par : M. | 25 juin 2008

Ah lala, on va pas être d'accord, m'enfin...

Écrit par : Azulamine | 25 juin 2008

les eoliennes sont peut etre indispensable pour l'energie renouvelable,mais elles peuvent aussi gacher des paysages,elles ne sont pas silencieuses,je n'ai pas aimé les premiers champs que j'ai vu en cornouaille au sud ouest de l'angleterre,il y a longtemps c'est vrai.Mais depuis je comprends les reticences francaises, et puis ce n'est pas la meme impression de traverser un champs d'eoliennes en touriste et de voir transformée la vue depuis sa maison ou son village.Les dernières que j'ai vu entre beauvais et amiens etaient tres disséminées et m'ont plutot reconciliées aves cette forme d'energie.Les panneaux solaires sont peut etre plus discrets?

Écrit par : chris | 25 juin 2008

Je peux comprendre Chris, mais est-ce que les pylones metalliques étaient plus beaux, les tours des centrales, les enseignes McDo, les autres affichages publicitaires, etc etc ?
Les éoliennes me paraissent, mais je me leurre peut-être, avoir une note plus poétique.

Écrit par : Olivier Autissier | 25 juin 2008

Je suis assez d'accord, cependant dans un contexte où il faut toujours plus (travailler plus, gagner plus, consommer plus) ne serait-il pas tout aussi intéressant de consommer moins d'énergie ! J'ai vu un documentaire très pertinent sur la pollution lumineuse avec un comparatif des éclairages publiques dans les villes de 1970 à nos jours...certaines villes ont réduit de 30% leurs factures d'électricité...

Écrit par : Stef | 26 juin 2008

-> L'Eléphant -> au pays même de Don Quichotte ! C'était pas clair ?
-> Olivier Autissier -> Encore que l'avis général évolue, là-dessus aussi - je préfère aussi ça à nos bons vieux pilones électriques ;
-> Boby -> Elle se sont aplanies... au prix d'un ultime chantage : la carte de séjour contre le retrait du recours ! Décidément, Sarko et les siens n'ont aucune honte !
-> Chrisite -> En Espagne, ils connaissent d'autres dérives, notamment avec les usages de l'eau, mais on en reparlera: Et bon séjour à Paris ;
-> M. -> Je suis plus au nord, en Aragon, mais les paysages n'y sont pas tré différents, je crois ;
-> Azulamine -> Y'avait longtemps... Tu préfères les centrales nucléaires ?
-> chris -> Attention, les panneaux solaires, organisés en grandes étendues, ne sont pas plus discrets, au contraire, et ils rendent impossibles l'usage de la terre par dessous. C'est surtout adapté aux villes et aux bâtis en général, alors que les éoliennes sont compatibles avec les pratiques agricoles ;
-> Stef -> Evidemment : de toute façon, c'est dans la réduction des consommations d'énergie que se trouvent les solutions les plus durables, mais travailler à des énergies alternatives est quand-même une nécessité : je rappelle que dans soixante ans, y'a plus de pétrole !

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 26 juin 2008

Les éoliennes je les ai vues de très près en Galice,et puis d'autres en Beauce,enfin aux Pays Bas.
J'aime ces demoiselles à la taille fine,elles sont comme tu le dis hypnotique,déjà que le train m'endort!!!
Je les vois et Cerventes revient...

Écrit par : mume | 27 juin 2008

Le personnage ne lutte que contre les spirales pour le moment:
http://lepersonnage.hautetfort.com/archive/2008/06/27/le-personnage-et-la-spirale.html

Écrit par : PhilEt' | 27 juin 2008

-> Mume -> Cervantes, je sais pas, mais toi, tu reviens, et c'est déjà ça ! Bises...
-> PhilEt' -> Puisqu'il est désoeuvré un tantinnet pour le moment, le personnage, il pourrait aussi se battre contre les dérives du tout croissance qui menacent la planète, ça pourrait lui procurer, entre kiwis et nuage qui pleut, des opportunités de survie.

Écrit par : Oh!91 | 28 juin 2008

Les commentaires sont fermés.