Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 juin 2008

Nicu Sarkozescu

file_276180_66047.jpg

Les dynasties, en politique, elles ne datent pas d'aujourd'hui. Mais il devient rare dans nos contrées qu'elles soient aussi visibles. "Sur les pas de son père", dit-on. Et dans son Département de prédilection. A peine élu conseiller général, le voilà donc président du groupe du parti de son père. Après avoir été l'artisan de l'élection folklorique de Neuilly-sur-Seine.

Puis maintenant il fait dans le people avec la fille d'un grand patron, pour pas être en reste sur le côté bling-bling. est-ce qu'il ira loin, à ce rythme, le petit Jean ?

Ça me rappelle une histoire. C'était il y a vingt un ans environ. A Bucarest, dans un des rares hôtels internationaux de la ville. Avec quelques représentants d'organisations étudiantes, nous attendions, à proximité d'un buffet, dans une grande salle art-déco pompeuse. Nous venions de participer à un séminaire étudiant international, sans grand intérêt, d'ailleurs. Il devait venir nous saluer. Nous honorer. Moué...

Quand Il est entré, nous nous sommes figés. Il y avait autour de Lui deux bimbos superbes, blondes et voluptueuses. Il n'a pas quitté ses lunettes de soleil. Il s'est planté comme ça au milieu du hall, il a parlé devant un micro dressé, les jambes demi écartées, une pulpeuse de chaque côté. A la fin de son discours, on Lui emmenait ses invités. Du haut de mes 22 balais, je me suis fais tancer avec la même vulgarité : Il n'était "pas content" des relations qu'il y avait avec les Français. Mais pas content du tout. Même les Hongrois et les Allemands (de l'Est) pouffaient de ce protocole ringard.

C'est à peine trois ans plus tard que la tête de son père et de sa mère tombèrent. Son peuple en révolution avait des références... La sienne les a rejointes 7 ans plus tard. Il s'appelait Nicu Ceaucescu.

Moralité : le pouvoir dynastique ne prémunit pas contre les cirrhoses du foi. Brrr !...

Commentaires

Je ne crois pas trop à cette dynastie annoncée, il me semble que quelque chose va tomber dans ce soufflet.
Parce qu'il m'est bon, peut-être aussi, de garder les yeux fermés.

Écrit par : Olivier Autissier | 17 juin 2008

Comme si que l'on en avait pas déjà assez du père, voilà qu'on nous ramène le fils..

Écrit par : Shams | 17 juin 2008

Même, les frères jumeaux ne se ressemblent pas tout à fait. Par contre, si ça barde pour le père, le fils risque d'en faire les frais..Tout dépendra de son attitude présente et de son allégation au royaume paternel !

Écrit par : christie | 17 juin 2008

-> Olivier Autissier -> Ben il retombera, forcément, quand on s'y attend le moins. Quand je rencontrai ce dingue, fils de dingue, personne n'aurait alors prédit leur fin si rapide ;
-> Shams -> En même temps, reconnait lui d'être un poil plus sexy - lol ;
-> christie -> Assez juste. Pour l'instant, l'allégation est totale, je suppose, puisqu'il lui doit cette ascension, mais tu as raison, quand le vent tournera, comment tentera-t-il de sauver sa peau ? Se faire oublier un temps pour rebondir ensuite ?

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 18 juin 2008

Rude de note qui fustige comme il faut... Pourtant je viens de faire une découverte : brune non pulpeuse je ne pourrai jamais faire de politique ! Arrgghhh

Écrit par : Gicerilla | 22 juin 2008

-> Gicerilla -> En tout acs, t'es mal barrée pour faire potiche de dictateur ! Heureusement, en politique, l'offre est quand même légèrement plus vaste que ça (excuse-moi, j'avais oublié de te répondre - réparé !)

Écrit par : Oh!91 | 28 juin 2008

Les commentaires sont fermés.