Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 mai 2008

fêter l'eau comme des mômes

1164328018.JPG

Je me suis échappé ce week-end avec ma copine Fiso pour une visite éclair dans le Ch’Nord. Pour elle, c’était un peu du pèlerinage, sur les traces de lieux où elle a vécu, brièvement, auprès d’une branche de sa famille. C’était aussi le plaisir d’être accueillie par un ami commun, et de faire la connaissance de sa petite famille.

Je retiens de ces 24 heures d’échappée belle - comme un délire d'adolescents - le long farniente d’une après-midi où se consolide en sourdine de l'amitié et de la fraternité.

Après le déjeuner, nous avons mis en place la piscine gonflable au milieu du jardin. Il a suffit de 4 ou 5 cm d’eau dans le fond pour que ce confetti bleu devienne vaste terrain de jeu et occupe les enfants pendant des heures.

1138373978.jpgAvec l’eau, tout s’oublie, tout devient rêve. L’eau, on s’y met, on s’en sort, on s'y remet, on y jette des objets, on les regarde flotter, on fait des plouf, des plaf, on éclabousse les alentours, et qu’est-ce qu’on rigole. Le crois que dès qu’ils sont dans l’eau, les enfants se voient devenus magiciens. Au seul contact de l’eau, les perceptions de leur corps changent. Ils font des choses tellement extraordinaires, qu’il faut tout le temps qu’on les regarde. Ne rien manquer de leurs performances. A d’autres moments, ils sont seuls dans leurs contes, ils font tous les personnages à la fois, les grands ne sont plus là… Quelles fables, et quel repos !

Quand on devient grand, on perd hélas! ce goût de l'eau. Enfin, je parle pour moi. Il m’a fallu faire tout un travail pour revenir à l’eau. L'eau est devenue un truc quelconque, d'une banalité terrible, innommable. Elle coule à ton robinet, d'ailleurs elle y a toujours coulé. Et puis quand tu t'en es servi, elle file à l'égout. Et oups, le tour est joué. Comment elle arrive, comment elle repart, qu'est-ce qu'elle devient, qui s'en préoccupe vraiment ?

On en a perdu aussi, du même coup, le sens de nos rivières. D'ailleurs en Région parisienne - en dehors de Paris où le patrimoine de pierre constitue un bel écrin historique à la Seine - que sont nos rivières devenues ? Sablières, bétonnières, activités portuaires, le tout enchassé entre des pérés en béton, derrières des murettes anti-crues...803310577.JPG

J’ai comme l’impression qu’on est en train d’y revenir. L'envie renaît d'avoir accès aux berges, de pouvoir s'y promener, d'y aménager des espaces naturels, peut-être un jour d'y faire plouf et plaf aussi !...

Conscience environnementale aidant - tout comme certaines préoccupations sur le cadre de vie - il y a même des temps pour la célébration de l’eau. J’en ai relevé un certain nombre, pour t’inviter toi aussi à rechausser tes yeux 1507392178.jpgd’enfant et à revenir vers l’eau.

Dans le Nord, ce sera les 6, 7 et 8 juin : il y a le festival de l’eau de Saint-Amand-les-Eaux, vieux déjà d’une dizaine d’années, et il y aura aux mêmes dates la Deûle en fête : à Lambersart et dans six autres communes situées en bord de Deûle (avec possibilité de prendre le bateau pour relier les fêtes entre elles…)

Dans le massif central, ce sont tous les Départements de la région qui accueillent des manifestations de découverte du paysage, avec le festival H2O, généralement durant la dernière semaine de juillet.591464680.jpg

Et puis très bientôt, les 24 et 25 mai, un événement qui me tient particulièrement à cœur sur les berges de la Seine et de la Marne, tu vas vite comprendre pourquoi : le festival de l’Oh !, avec ses innombrables spectacles sur l’eau et sur les berges, ses 25 villes-escales à Paris et en Val-de-Marne, ses jeux pour petits et grands où l’on s’interroge sur les enjeux de l’eau, les activités nautiques, de voyages sur l'eau, la solidarité qui y vit à travers la découverte des cultures de l’eau dans le monde…

Je te jure, de quoi redevenir môme.

Commentaires

Adulte que je suis (je crois) j'aime encore les plafs ou les ploufs, et tout ce qui va avec. Quand je le peux.

Écrit par : Olivier Autissier | 12 mai 2008

Que l'enfance est belle et que ça fait du bien d'y retourner.
Parfois la vie fait que l'enfance s'éloigne plus fort qu'on ne le voudrait et qu'il faut une certaine ambiance pour la retrouver intacte.
Merci pour ces "Bains" improvisés.

Écrit par : christie | 12 mai 2008

Malgrès mon âge j'adore toujours m'ébattre dans l'eau, c'est juste la manière qui a changé. Quand j'étais gamine, je passais mon temps à sauter dans les vagues ou du plongeoir, à faire des acrobacies de toutes sortes, maintenant je préfère évoluer avec plaisir, gouter le silence sous l'eau, me laisser porter ou me dépenser en nageant ou en pratiquant un sport de glisse, il n'y a d'ailleurs que sur l'eau que je me sente suffisament en sécurité pour la glisse.
Je crois toujours que l'eau est magique, sans elle il n'y aurait pas la vie et c'est au fond des océans et des rivières qu'on trouve les plus beaux trésors de la nature.

Écrit par : sof | 12 mai 2008

Eh, je cherche killme (yeah), je m inquiète beaucoup (yeah bab') car je ne l ai pas vu depuis longtemps (baby yeah baby), il est peut être resté coincé (yeah) dans sa chaise (roll over baby) à cause de ses rhumatismes (baby) :)

Écrit par : NOM | 12 mai 2008

et quel est le parcours idéal pour le parcours du festival de l'Oh! tu fais une visite spéciale pour les copains, ou alors une fête en correspondance?

Écrit par : L'Elephant | 12 mai 2008

-> Olivier Autissier -> C'est sans doute un truc qui nous rattache à l'enfance ;
-> christie -> en tout cas, j'ai un nouveau rapport à l'enfance, moi qui n'ai pas d'enfant : je me découvre patient et attentionné ;
-> sof -> Il se confirme que l'on a beaucoup beaucoup de choses à nous dire, alors. J'ai aujourd'hui un peu ce même rapport à l'eau ;
-> NOM -> ...
-> L'Eléphant -> Des parcours idéaux, il n'y en a pas qu'un, il y en a mille. Va pour la fête en correspondance !...

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 13 mai 2008

Je râle, je suis pas là les 24 et 25 ... j'ai bien l'impression que ça va valoir le déplacement.
J'aime bien votre échappée belle aussi
L'idée de jeux d'eau
Une tonne de bisous à S. en cette journée toute spéciale
Un peu pour toi aussi ;-) parce que ...

Écrit par : Bougrenette | 13 mai 2008

J'ai vu l'affiche à Villeneuve-Saint-George vendredi...et je me suis dit "tiens..."
Mais l'eau peut aussi être dévastatrice et engendrée la peur car on ne peut la maîtriser, certes l'homme y est souvent pour quelque chose, hier soir nous en avons eu un petit aperçu en rentrant ... et nous nous sommes félicités d'avoir désouché le ru il y a deux mois
Bonne journée

Écrit par : Nadaiya | 13 mai 2008

Moi, j'aime toujours faire l'andouille dans l'eau.
Dans une crique de Crète, j'ai éclaboussé les garçons à grands coups de jambes.
J'ai testé ma souplesse, aussi, j'arrive toujours à faire le poirier au bord du bassin de la piscine et à m'y laisser tomber !
Et pusi, en sécurité dans mon maillot une pièce, j'ai éprouvé le plongeoir (oui, parce que les filles savent bien ce que ça fait que de plonger en 2 pièces ...)
Et, cerise sur le gâteau, je me suis baignée nue dans la mer turquoise de Libye ...

Écrit par : Fiso | 13 mai 2008

-> Bpougrenette -> Tu sauras jamais ce que tu rates... Mais bon, y'aura session de rattrapage l'an prochain, y parait ;
-> Nadaiya -> Ce que tu dis rappelle que l'eau, pour vivre avec, il faut avoir conscience de sa vie, de ses rythmes, et de ses excès, pour ne pas se laisser déborder. Et l'affiche, comment tu la trouve ?
-> Fiso -> Baignée nue dans la mer de Lybie... Pourvu que Nicolas ou Tonnegrande ne lisent jamais ça !...

Écrit par : Oh!91 | 14 mai 2008

Bilan d'un bien beau week-end.
Pour les éclaboussures, ça se sèche...
Allez bisous.

Écrit par : Lancelot | 14 mai 2008

-> Lancelot -> le tout, c'est de pas les laisser se dessécher.

Écrit par : Oh!91 | 16 mai 2008

"des éclaboussures qui se dessèchent"...? C'est GORE comme image...

Écrit par : Lancelot | 16 mai 2008

@ 2eaux X-press: bravo pour l´excellent et varié programme des festivités! J´aime tout là-dedans: les intentions, les différents aspects du programme, éducatifs, festifs, sociaux et solidaires.
Et ça fait plaisir de voir ta binette sur TV94. Qu´est-ce que tu usurpes bien le rôle de directeur de festival! LOL!

Écrit par : zarxas les bains | 20 mai 2008

-> zarxas sur plage -> Bon, ben merci... T'as vu ce que ça donne, 40 ans d'usurpation, j'suis un vrai pro maintenant. Je peux endosser tous les rôles

Écrit par : Oh!91 | 20 mai 2008

Les commentaires sont fermés.