Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 mai 2008

ma seconde tablée

431976565.jpg

(La première tablée, il en était question

Il est de bon ton après une soirée de Paris-Carnet d'en livrer un compte-rendu un peu personnel, histoire d'entretenir les bonnes relations, de flatter les amitiés nouvelles, et surtout de prolonger l'agrément des rencontres improbables.

Par la force des choses, c'est à dire pour aller me coucher tôt et m'offrir pour le week-end une petite escapade ensoleillée, je vais faire court.

Donc : d'abord dire que j'ai débarqué tard, parce que ma soirée avait commencé dans d'insupportables démêlés administratifs à mon taf. La bonne nouvelle, c'est que j'ai trouvé une place pour la voiture en moins de deux et juste à proximité. Mais débarquant à 21h, l'assemblée était en voie de clairsemensement. J'ai par exemple raté le fameux Chondre. Je l'avais déjà à peine aperçu lors de ma dernière visite, en février dernier ! Alors que je suis sûr qu'on a plein de choses à nous dire (si, si, j'en suis sûr).

Par contre, je n'ai pas raté ma copine Fauvette, qui m'a parlé des excursions exploratoires de sa fille en Tchéquie, rapport à un projet qui lui tient à coeur. Et qui m'a présenté son compagnon. Qu'elle a charmant, d'ailleurs. Et avec qui elle part bientôt en vacances au Sénégal : la veinarde !

J'ai aussi fait la connaisssance d'Incompréhensions. Un pseudo né d'une rupture. Un malentendu qui lui subsiste malgré un blog qui est en soi une invitation : douce, soyeuse mais passionnée (WajDi, c'est pour toi, ça, ou je m'y connais pas). En plus, et ça c'est bon pour l'égo : elle a écrit dans son compte-rendu à elle, précédant le mien de 48 heures, que j'étais vraiment très beau comme garçon, beaucoup plus que ce que la petite photo en vignette sur mon blog - oui, là, en haut à gauche - ne le laissait supposer. J'en profite pour lui dire - Incompréhensions, si tu nous regardes ! - qu'elle est elle-même fort jolie. Tout comme le dit son blog, même si, ne la connaissant pas je ne m'attendais à rien.

Il y eut aussi quelques très jolis garçons, à la bise spontanée (ça, j'adore), dont certains se sont un moment attardés à ma table. Un Mathieu, accompagné de son Nicolas. Un couple, apparemment, l'un bloguant (mais je trouve pas son lien), l'autre pas (mais disposant, à sa décharge, de très jolies déchirures à son jeans, par où d'un doigt ou de deux l'on pouvait apprécier tout le soyeux de la jambe)...

716854087.jpgIl y avait ma copine devant l'éternel, la petite Fiso, toute radieuse de soleil et d'amour, un sourire comme ça en bandoulière, et flanquée pour l'occasion de son meilleur ami de toujours, JM, dont j'avais tant entendu parler sans jamais l'avoir vu. Nous avons ri, lui et moi. Lui de ses trois enfants et demi, moi de mes trois amants et demi. Il ne blogue pas, ce JM, si ce n'est par le biais de commentaires parcimonieusement servis, mais il a une jovialité charmeuse. Un régal.

J'ai vu aussi une des deux ménagères de moins de cinquante ans (car oui mesdames, il n'y en a que deux et elles tiennent un blog), et un jeune étudiant en design de Nantes, un rien dandy, dont le lien m'échappe (mais pas le sourire). D'ailleurs, si vous vous reconnaissez, les unes et l'autre, merci de me donner vos liens en commentaire, que je finisse proprement le travail...

Il y eut aussi la Policewoman la plus en vue de la blogosphère. Une nana déjà remarquée la dernière fois (surtout qu'elle eut alors la gentillesse de me flatter - et moi je succombe à chaque fois), pleine de peps et d'humour, un 1101141225.jpgpoil cynique mais plutôt bien senti. Une star, en simple. Elle m'a parlé Festival de Romans, blogs littéraires et blogs érotiques. Cassante, pas de doute, elle sait l'être. Elle aime ça. Mais échappant à ses coups de griffe, je suis allé jusqu'à m'entendre dire que si j'avais concouru dans la catégorie érotique, j'aurais à coup sûr décroché la timbale. C'est forcément loin de la vérité, mais je prends quand-même (Eh! Bénédicte, je parlerai pas plus de sexe pour autant : je continuerai à le faire quand je le sens, comme je le sens, d'ac ?)

Et puis L'Eléphant a finalement pu débarquer en toute fin de soirée. C'était sa première. Il n'a ainsi pas pu rencontrer grand monde. (Hors mis un sympatique illuminé qui nous a un temps recherché sur Wikipédia et ailleurs un semblant d'origine pour l'expression "entre deux eaux"). Mais moi, je m'en fous, je m'étais déjà offert une soirée perso avec lui l'avant-veille.

D'ailleurs, je me suis fais quelques mini Paris-Carnet ces derniers temps. Et aussi un mini Toulouse-Carnet, avec deux Manu lumineux. Un Avignon-Arles-Carnet. De mémorables Kremlin-Bicêtre Carnet. Sans parler de rencontres plus inavouables ou autres MSN-Carnet.

Bon ben voilà, j'avais dit que je ferai court, et puis je me suis laissé emporter. J'ai sans doute oublié des épisodes dont on me tiendra rigueur. Mais c'est pas grave, il y en aura d'autres, les enfants.

En attendant, je souhaite à tous de joyeuses fêtes de la Pentecôte.

(merci à Richard pour ses photos)

00:05 Publié dans mes amis blogueurs | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : blogs

Commentaires

Pourquoi 'inavouables', au fait, les MSN-Carnet...?

En effet, la prochaine fois débrouille-toi pour ne pas rater Chondre, pour lui faire une bise de ma part et aussi lui demander un autographe !

Écrit par : lancelot | 10 mai 2008

Toi tardif,moi banlieue lointaine,partie vers 21h15 et voilà!
je ne t'ai point vu...
Une autre fois avec des dents toutes neuves(c'était mon soucis de ce soir là)
J'en ai de plus graves depuis hélas.
Profitez de chaque moment absolument.

Écrit par : mume | 10 mai 2008

Je suis un couche tôt, tu sais. 21h00, c'était déjà un exploit.

Écrit par : Chondre | 10 mai 2008

Je découvre ton blog... d'où l'intérêt d'une manifestation comme Paris carnet !!
Merci pour la citation (tu auras donc le lien à parution de ce commentaire).

Sinon non il n'y a pas que 2 ménagères et nous ne représentons en rien toutes les autres. Le blog a justement pour but de démontrer qu'il y a autant de ménagères que de femmes et de vies ;o)))

Écrit par : Manou | 10 mai 2008

"la petite fiso". Tu parles de qui ?

Écrit par : Nicolas J | 10 mai 2008

faudra que je tente le coup un jour quand même ;-) c'est tentant tout ça, ceci dit j'aime bien mes carnets à moi, mes hasards qui font que et qui ne sont pas programmés, je te l'ai dit je crois, j'aurais peur de me retrouver sur le coté sans savoir quoi dire, sans trop savoir comment me tenir, bref, et je confirme t'es magnifique tellement t'es beau ;-)
bises

Écrit par : Bougrenette | 10 mai 2008

D'autres temps, d'autres règles :)
C'etait en plein après midi, c'était glace et il faisait chaud ...
Et comme la Miss nous a bôôôcoup parlé de toi, la prochaine fois, tu viens ? :) !!!

Écrit par : Fée | 11 mai 2008

Oh, j'avais pas vu que j'étais là! C'est gentil... à bientôt!

Écrit par : Incompréhensions... | 12 mai 2008

-> lanclot -> pour Chondre, compte sur moi. Normalement, je réussirai à arriver avant 21h ;
-> mume -> du coup, ce sera bon pour toi aussi. C'est vrai que je t'aurais bien croisée aussi, toi ;
-> Chondre -> Même les poules n'en font pas autant ;
-> Manou -> Le truc, c'est pas de les représenter toutes, mais de les représenter bien... J'aime bien le concept, cela dit, je m'aventurerai sur votre blog dès que l'horizon se dégagera. Pour le lien, c'est réparé ;
-> Fiso -> La même, version bronzée ;
-> Bougrenette -> J'te jure que dans cette réunion là, on trouve toujours quoi dire et à qui. Sinon, on écoute, et des fois c'est drôle aussi. Je t'emmènerais bien à la prochaine (autrement, ton paris Carnet à toi, de jour et en déambulatoire, ça avait l'air bien aussi...) ;
-> Fée -> Ben oui, du coup...
-> Incompréhensions... -> Dis donc, j'avais raté les points de suspension de ton pseudo ! C'est toi qui a été gentille dans ton compte-rendu. A la prochaine ?

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 13 mai 2008

c'est qui Lanclot ? je déconne, mais ça m'a fait rire, alors ... on me pardonne.
oui en fait en allant à droite et à gauche sur les blogs on réalise qu'il y en a plein des "paris carnet" de toutes sortes et c'est plutôt rigolo et intéressant de voir que beaucoup souhaitent sortir de derrière l'écran, j'imagine pour valider certaines choses, réalités qu'on souhaite réelles et vrais. Je m'imagine assez bien aller vous regarder de loin, pour voir, c'est mon coté timide. J'ai peine a croire que personne ne l'a fait ça, observer de loin sans oser pousser la porte ?

Écrit par : Bougrenette | 13 mai 2008

@ Bougrenette : Tiens ce serait tout à fait mon genre à moi aussi, de faire ça... merci pour l'idée. On s'y mettra à deux, si tu veux... Ca nous donnera du courage.

Écrit par : Ninon de Lanclot (mais ça s'écrivait LEncloS) | 13 mai 2008

-> Bougrenette -> "pour vous regarder de loin"... A mon bras, oui, tu viendras la prochaine fois, non mais qu'est-ce que c'est que ça ! Et la porte, on la poussera ensemble ;
-> Ninon etc... -> Bon, ben on se fera ça à trois, mais il faudra que tu fasses le voyage...

Écrit par : Oh!91 | 14 mai 2008

RyanAir ne dessert pas l'aéroport Paris-Carnet, tu le sais bien...
Mais il existe d'autres façons de voyager, d'autres temps, d'autres lieux, et... d'autres carnets.

Écrit par : Lancelot, pas Lanclot | 14 mai 2008

On va faire un voyage de groupe pour sauter dans la piscine de lancelot je vois que ça, un car ... l'ambiance risque d'être joyeuse.

Ninon, top là, ça roule, j'étais sur de trouver des timides (curieuses) comme moi, ceci dit le bras de Oh! difficile de le refuser, dilemme, dilemme

Écrit par : Bougrenette | 14 mai 2008

-> Lancelot -> J'avais pas capté qu'on pouvait autant jouer avec les lettres de ton pseudo ;
-> Bougrenette -> Bon, ben c'est décidé, alors...

Écrit par : Oh!91 | 16 mai 2008

Les commentaires sont fermés.