Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 avril 2008

avec un grand A (2)

1220487055.jpg

Patrick, et si l'amour avec un grand A était celui qui te rattrappe quand tu ne l'attends plus, qui joue au chat et à la souris, qui ne veut jamais totalement se dire, celui qui ne se risque pas pour ne pas se perdre. Un amour d'évidence et de crainte. Un amour que tu sais à portée de main, que ton instinct reconnait et que ta main protège.

Un amour où bander est accessoire, bien qu'il soit plein d'un désir fou, un amour né d'une magie où il se ressource sans cesse, d'une totale invraissemblance, comme d'un guêt-apens en négatif.

Un amour total, intégral, au devoir d'éternité. Un amour qui se soigne, qui se protège, qui se respecte, auquel tu te consacres sans retenue, conscient et inconscient coalisés, pour qu'il ne soit jamais longtemps en danger, que tu éprouves par intermittence pour qu'il ne soit jamais loin. Jamais loin d'être dit. Jamais loin d'être fait. Un que tu ne laisses j'amais s'estomper, que tu cherches à hisser toujours ailleurs. Un peu ta flamme olympique perso.

Et si c'était cette chose, tellement belle, tellement forte, pétrie de telles évidences, qu'elle pourrait s'accommoder de tout, du reste, des autres. Comme un boulet d'hélium, enchaîné à toi mais léger à te lever au ciel.

Mon amour avec un grand A pourrait être une galerie de portraits, je l'avais d'abord pensé comme ça. Mais il est en fait mon "état de l'âme". L'infini incarné dans l'instant présent. La certitude totale dans l'hésitation. Le fou d'Elsa dans un seul regard rieur. Il aurait pu être la relation que j'entretiens avec chacun de ceux, chacune de celles, que j'aime ou que j'ai aimé d'amour sincère. Tantôt physique, tantôt épistolaire, tantôt de simple mais absolue amitié ou de confondante fraternité. Il est plutôt la condition où je me mets pour leur donner une place à part.

Je file pour quatre jours vers Carcassonne. En toute irresponsabilité professionnelle. Des retrouvailles prévues de longue date avec d'anciens collègues. De ceux qui sont loin de ce blog et de ma vie.

L'homme qu'ils vont retrouver jeudi - mais ils n'en sauront rien - n'est plus le même. Il aime, il aime comme jamais. Il est aimé, aimé comme jamais. Il aime en grand, il aime en simple, il aime en haute définition, sans sophistication. Et il est aimé. De la même façon. Du Nord au Sud, du levant au couchant, du plancher des vaches aux cimes à hérons, des bords de lac au creux des lits, il aime vraiment comme il aimait à vingt ans. La douleur en moins. Il a trouvé le grand A. Il y croit. Il en croît.

l'amour avec un grand A (1)

Commentaires

Y a-t-il meilleur frisson que celui de se sentir, de se savoir, aimé ?

Écrit par : Olivier Autissier | 30 avril 2008

@ Olivier Autissier : oui, celui d'aimer. Je crois qu'il est bien plus fort et bien plus beau, bien plus indispensable surtout d'aimer, que d'être aimé.

@ Oh ! : je sais que tu relèves, par ces lignes, le "défi" lancé par Patrick, mais à mes humbles yeux l'amour avec un grand A se lit dans chacun de tes mots, de tes gestes. Tu es amour.

Écrit par : M. | 30 avril 2008

Je ne sais pas si c'est en raison de la lune montante mais c'est la journée des déclarations sur les blogs.

Écrit par : Christophe | 30 avril 2008

@blog it : on dirait bien.

@M : n'importe koi... lol.

@oH! : bander n'est jamais accessoire.
T'as l'air de te mettre une sacrée pression avec ton Amour olympique. On dirait ke c'est fragile à te lire.

Écrit par : wajdi, haut et bas | 30 avril 2008

à Don Wajdi : "bander n'est jamais accessoire" : si tes mots sont sérieux, tu dois savoir qu'en amour bander peut être accessoire. Crois-tu que l'amour n'est que physique ? Fo pas confondre amour et désir, gars. Et oui, l'amour est tellement fragile, à part celui que tu as pour tes enfants et, probablement pour tes parents. Et fragile et fort, c'est pas antinomique.

Écrit par : DonDiego | 30 avril 2008

Sous le choc de la beauté de ton texte.

Ta devise devrait être "Liberté, Amour, Fraternité" ;les trois sont également importants et le reste assez accessoire.

Des questions cependant: peut on ainsi inonder d'amour?partager en de si nombreux morceaux ce qui est si précieux et si rare? N'est ce pas dénaturer l'AMOUR, le vrai, l'exclusif que de le diluer ainsi? N'est tu pas un homéopathe (apprenti sorcier?) de l'amour, diluant celui ci en quantité infinitésimale et nous donnant à sucer à chacun son granule?

Les experts se disputent sur le prétendu effet placebo de l'homéopathie, arguant que le principe actif est trop dilué pour être efficace.
En tout cas moi je suis un adepte des traitements homéopathiques pour ma santé et pour mon coeur.

Bien sûr, (cela t'étonne!), je pratique aussi l'allopathie. Il n'y a pas que les Balances ou les Gémeaux qui ont deux faces, les Vierges aussi. Et j'en suis une...

Bon week end à Carcassonne et bonne lecture...
Je vais pratiquer tes trois devises près de la Grande Bleue et tu ne seras pas si loin de moi...

Écrit par : JG | 30 avril 2008

@ jg : merde, tant qu'à sucer, autant pas le faire à doses homéopatiques...
@ oh : nage bien dans l'amour, grand, c'est aussi beau à voir de loin.
Ceci dit, Carca n'est pas loin de Toulouse, et répricoquement ; if you feel like dropping by...

Écrit par : manu | 30 avril 2008

à Manu : ben dis donc, on se lâche, là... !

Écrit par : DonDiego | 30 avril 2008

@Manu
Tu n'as pas bien lu. Cela m'étonne de toi.

Je n'ai pas dit de sucer à doses homéopathiques mais sucer des granules, à moins que ce ne soit la taille des granules qui te paraisse insuffisante...

Écrit par : JG | 30 avril 2008

@ Don Diego : J'crois pas ke l'amour n'est ke physique, mais j'crois k'il est toujours physique. Comme tout le reste. J'crois pas k'on soit obligé de triker, mais kan on trique, c'est pas accessoire.

@ JG le poète homéopathique : l'égalité non plus c'est pas accessoire. Pourkoi tu l'as retirée ?

Écrit par : wajdi | 30 avril 2008

@ Wajdi . Pourquoi j'ai retiré l'égalité?

1. parce que je n'y crois pas
2. parce que parmi les trois ,c'est la seule qui ne soit pas personnelle.On peut être libre même en prison; on peut éprouver de la fraternité, même dans les pires situations.On ne peut pas décider seul d'être égal.
3. Il fallait retirer une des trois... et c'est tombé sur l'égalité. Pas de chance...

Satisfait?

Écrit par : Marianne alias JG | 30 avril 2008

-> Olivier Autissier -> même réponse que M. J'ajoute que le frisson total passe sans doute par la certitude du partage ;
-> M. -> Arrête ! Je vais finir par me prendre pour Jésus, alors que - comme le dit si bien zarxas - je cherche à me départir de mes tendances crypto-chrstiano-judéo-communiste... Autrement, je suis au delà du défi lancé par Patrick, où je m'enfermais sans trouver la sortie. J'ai choisi d'exprimer un instant, dans sa fulgurance. Ecrire d'une traite, au petit réveil, un truc mûri dans la nuit à mon insu. Je crois que je me suis couché avec en tête cette seule phrase : "Patrick, et si l'amour avec un grand A était celui qui te rattrappe quand tu ne l'attends plus..." Mon sommeil a fini le travail. Du coup j'ai d'autres versions sur mon disque dur, laissées à l'abandon ;
-> Christophe -> Si c'est une déclaration, elle est à moi-même. L'amour est-il égoïste ;
-> WajDi -> C'est pas fragile, c'est précieux. Je me mets pas de la pression, mais j'y mets de l'enjeu. Autrement pour la lune croissante, c'est vérifié ;
-> DonDiego -> Putain, faut qu'on te parle d'amour pour que tu passes en mode sérieux ?
-> JG -> Profite bien de la grande Bleue. S'il y a une devise à l'amour, c'est sans doute "ne s'use que si l'on se s'en sert pas". J'ai l'impression d'avoir beaucoup d'amour à donner et à prendre. En qualité et en quantité. Reste le facteur temps qui fait que la vie peut être plus compliquée que l'intention. Quant à l'égalité, moi j'y crois, comme une utopie qui peut aider à orienter le monde autrement qu'il ne l'est aujourd'hui. On ne peut pas décider seul d'être égal, mais on peut décider seul de lutter contre les inégalités, à commencer par les plus insupportables ;
-> manu -> Dis donc, je te savais pas des goûts pour le suçage ! autrement, I do feel like, hope we'll find a way ;

Écrit par : Oh!91 | 01 mai 2008

@ oh! et blog it : Donc il s'pourrait bien ke j'y sois sensible ossi. C'est marrant, moi ki suis attentif à tout, j'avais pas fait gaffe à ca. Mais il se peut ossi ke le week-end dernier a débloké un truc dans mon couple : on baise trois fois plus k'avant...

@ Mariane ki marche ke sur deux jambes : Alala ces romantiques ! Si on peut être "libre en prison", alors ya pas de raisons k'on puisse pas etre égal tout seul. Ca se voit ke t'y as jamais été pour sortir des conneries pareilles.

Écrit par : wajdi, libre et emprisonné | 01 mai 2008

"L'amour est-il égoïste" p'tain de question, sans le point d'interrogation ... je crois que l'amour, avec le A majuscule est dénaturé, partout, trop ou pas assez, on veut sortir du classique et il n'y a plus aucunes limites, on aime n'importe comment, comme on vit, c'est souvent sublime, parfois non, et alors ? faut il savoir lui trouver une définition pour valider la réalité et la sincérité de sentiments ? comme pour tout, je ne crois pas qu'on puisse recevoir sans donner et vise-versa, c'est peut être ça ta façon de croitre, d'y croire.

Écrit par : Bougrenette | 01 mai 2008

Et ben les enfants, je suis sur le cul!!!
Bon, mon mot concernant le texte de Oh!91 et concernant aussi tous les commentaires qu'il a reçu là dessus n'engagent que moi.
Je pense très sincèrement que Oh!91 a parfaitement raison... Quand il écrit des articles où il dit n'être qu'un usurpateur...
Olivier, tu viens de nous pondre un article qui peut impressionner grâce à de jolis mots, de jolies tournures de phrases, pimenté d'envols lyriques avec quelques petites pointes de romantisme. C'est comme ça que tu t'en sors toujours, n'est-ce pas???
Moi, petit chauffeur de car, qui vient de fêter ses 30 ans de vie commune avec son Amour, je dis que tu es à côté de la plaque!!!
Tu as pondu un texte sur l'amour de l'humanité en général; ça peut être valable pour l'amour que tu éprouves pour tes semblables, les fleurs, les animaux, ton mobilier...
Il y a longtemps que j'ai compris pourquoi les couples se font et se défont aussi rapidement, c'est juste parce-qu'ils mélangent tout et ne sont pas capables d'analyser leurs propres sentiments...
Il est vrai que toutes langues dans le monde a ses subtilités, le verbe aimer est utilisé à tellement de sauces...
Concernant les humains, j'en aime beaucoup et je suis aimé de beaucoup dans ma vie, c'est ce genre d'amour là que je dois entretenir, soigner comme tu dis; il y a des gens avec qui je me sens tellement bien que je peux rester auprès d'eux longtemps tout en ayant une communion d'esprit sans faille.
Il y a des gens pour lesquels je vais éprouver du désir sexuel, ça peut être les mêmes d'ailleurs, ça n'empêche rien, mais ça n'est pas le fameux amour avec un grand A que j'éprouve pour eux, c'est de l'amour sous une autre forme.
Quand on dit que l'on aime sa famille, c'est une expression toute faite, ça se fait... Mais qui nous y oblige??? Cet amour là est le moins réel de tous, celui que l'on n'a pas choisi.
C'est comme l'amour entre parent et enfants, la chair de sa chair... C'est de l'amour ça? Si on réfléchit bien, de la part des parents, ça ne serait pas plutôt du devoir d'aimer??? De la fierté d'avoir engendré un être vivant??? Et de la part des enfants, ça ne ressemblerait pas à un amour ressemblant plutôt à de la reconnaissance et du respect???
On utilise vraiment le verbe aimer à tord et à travers, combien de fois on peut entendre les gens dire qu'ils aiment leur animal de compagnie, ils sont même persuadés que leur animal les paient d'amour en retour alors que pour eux, on ne sera jamais à leurs yeux qu'une sorte chef de meute à respecter et à obéir...
Je ne vais pas m'étaler plus que de raison là dessus, je suis persuadé que c'est inutile.
Pour moi, l'amour avec un grand A, c'est quand ton coeur va s'emballer pour l'autre, qu'il soit devant toi ou pas, c'est savoir d'emblée que c'est avec cet autre que tu veux partager le reste de ta vie, les bons comme les mauvais moments, dès que cet autre te touche, tu ressens toujours un sentiment de bien être, quand l'autre te prend dans ses bras, tu SAIS que c'est là ta place, c'est aussi quand tu éprouves une confiance absolue en l'autre et vice versa, quand les deux ne font plus qu'un, tu sais aussi que tu es capable de te sacrifier complètement pour l'autre; tu sais aussi que tu pourras vieillir avec cet autre et que même les corps changeant avec l'âge, ton désir n'en sera pas émoussé pour autant... Mais tout ça, je maintiens que tu ne peux l'éprouver que une seule personne!!! Elle sera ton refuge, ton havre, et tu sauras passer sur tous les petits travers de l'autre, personne n'est parfait.
Ca pour moi, c'est l'amour avec un grand A.
Le reste, ça n'est qu'une erreur de jugement. La majorité des hommes, gays ou pas, confondent amour, désir, sexe, affection, amitié... Les femmes sont plus entières, plus réalistes, leur morphologie et leur sensibilité naturelle les rendent plus aptes à faire la différence.
Quand aux commentaires, j'apprécie ceux de Wajdi qui taillent dans le vif.
D'autres te laissent les fronces propres en étant béats d'admiration devant la beauté de tes textes ou en te disant que tu n'es qu'amour, ça fait toujours plaisir, non?
Je suis quand même content que ça soulève la réflexion chez d'autres.
Conclusion, les mecs, quand vous bandez, essayez de savoir si c'est pour la bonne cause!!! lol En même temps, si vous réfléchissez trop, la débandade sera bientôt là...
Bon week end prolongé à Carcassonne, je m'abonne en attendant au fil.

Écrit par : Patrick | 02 mai 2008

@ patrick : j'trouve ossi ke "l'amour avec un grand A, c'est quand ton coeur va s'emballer pour l'autre, qu'il soit devant toi ou pas", mais j'crois pas ke y'a k'une personne ki peut recevoir ça, et j'crois pas non plus ke c'est pour la vie. Finalement, toi ossi t'es méga romatik.

Écrit par : wajdi éternel amoureux | 02 mai 2008

Moi, je me demande tout bêtement si "l'Amour avec un grand A" ça existe vraiment... Si, en fin de compte, il n'existerait qu'une multitude d "amours avec des petits a" à taille variable, au fil du temps et de la vie. Ce n'est pas réducteur, bien au contraire. Je trouve cette idée plus intéressante et rassurante. Ca n'implique aucune hiérarchie. Tous et tout y ont leur place.

Écrit par : lancelot | 03 mai 2008

-> WajDi -> Entre lune et week-end débloquant, ça a l'air bien ce qui se passe dans ta vie ;
-> Bougrenette -> Chuis assez d'accord. Des fois, y'a pas besoin de nommer les choses, et de les enfermer. Y'a juste besoin de les vivre, et d'être sûr qu'on n'y met pas de cynisme. Je ne crois qu'en la sincérité, finalement. Pour le reste, c'est la vie qui décide des possibles ;
-> lancelot -> j'ai un peu les mêmes questions ;
-> Patrick -> Amen !

Écrit par : Oh!91 | 03 mai 2008

à WajDi le Romantrik : jamais dit que quand on bande c'est accessoire... juste dit que dans l'AAAmour, bander n'est pas LA chose essentielle. Mais j'ai l'impression qu'on est d'accord. Juste l'impression, bien sûr...

à WajDi le débloqué-débloqueur : ta recette m'intéresse ;-)

à Oh!-que-d'eau-que-d'eau : c'est quoi le mode sérieux, bordel-à-cul ?

Écrit par : DonDiego | 05 mai 2008

-> DonDiego -> c'est moi qui l'ai, la recette. Tu veux y goûter ?

Écrit par : Oh!91 | 05 mai 2008

Tssss... T'as pas la bonne recette à mon avis... Naughty boy... J'le dirai à ta mère si tu continues ;-)

Écrit par : DonDiego | 06 mai 2008

-> DonDiego -> si c'est toi qui le dit...

Écrit par : Oh!91 | 09 mai 2008

a que de litterature ,alors que c'est biologique l'amour,à mon point de vue; et jusqu'à un age limite autour de 40 ou 45 ans ;et ça rend malade ,pour certains , un peu fou...
apres cet age,c'est plus de l'amour c'est autre chose d'innomable,c'est une alchimie de spirituel et de biologie ,et ou le spirituel prend le dessus au fil du temps chez l'homme , qui n'est qu'un primate comme les autres. Et qui recherche satisfaction sexuelle surtout mais aussi olfactive(le cul de kamel)nutritive(les plats de eric)materielle(protection physique de thierry)tactile(les caresses d'eddie),....
ps:tout ça n'engage que moi !

Écrit par : chris | 04 juin 2008

-> chris -> je doute de l'existence de cette "barrière" de l'âge, mais je crois en l'alchimie... Mais dis moi, je vais devoir retrouner voir ton blog, j'ai comme l'impression qu'on y trouve des choses intéressantes. Avant de te croiser à Roger Legall en live, peut-être ?

Écrit par : Oh!91 | 04 juin 2008

Les commentaires sont fermés.