Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 avril 2008

toujours entre deux eaux

958959611.jpg

Ils ont eu l'affront de sortir de l’ombre. Sans droit, d’aucune sorte, clandestins mais exploités, ils se sont mis en grève. Ils ont eu le courage de se montrer, d’affronter le regard des autres. Et celui si hostile de l’administration. Le sombre Hortefeux annonce un examen au cas par cas, pour ces 700 salariés sans-papier. La CGT déclare que ce faisant, c’est tout un cadre de négociation qui se dessine, et qu’ils seront plusieurs milliers à en tirer les marrons du feu.

Y’a pas à dire, la grève, pour les ouvriers, ça reste l’arme du progrès. Saiichi, les lignes bougent, la préfecture, contre toute attente, te convoque pour un réexamen de ton dossier. Et te voilà de nouveau entre deux eaux. Mais le contexte n’est plus le même.1269735376.jpg

Autrement, Mumia Abu-Jamal a 54 ans aujourd’hui. Dont 26 passés en prison. La moitié de ses anniversaires. La chose nouvelle cette fois, et ce n'est pas anodin, c’est qu'il n'est plus dans le couloir de la mort, sa condamnation à la peine capitale ayant été cassée, fin mars, par une cour fédérale américaine. Même s'il est encore entre deux eaux, les chefs d'accusation n'ayant pas encore été abandonnés, c’est le moment de ressortir mes T-shirts.

Et puis tu as vu ? L’Huma et Libé ont la même manchette à leur une, aujourd’hui : Manaudou entre deux eaux… C’est peut-être moins important pour l’avenir de l'humanité, mais ne crois pas que ça m'affecte moins.

Commentaires

Trois bonnes nouvelles d´un coup, ça fait plaisir de te lire aujourd´hui!

Écrit par : zarxas | 23 avril 2008

C'est sûr que faire la une des journaux et des JT à 20h avec les déboires de Manaudou c'est bien plus important que la hausse délirante du pétrole, la perte du pouvoir d'achat, la colère des lycéens, la révision de la consitution et le bilan d'une année au pouvoir du nain.
Est-ce qu'il reste des vrais journalistes dans ce pays ?

Écrit par : Christophe | 23 avril 2008

Je trouve ça curieux (et amusant, au fond), cette convergence (à propos des clandestins) entre les idéaux de l'extrême-gauche et les intérêts du patronat le plus réactionnaire (bâtiment, restauration...), pour qui toujours plus de main-d'oeuvre illégale signifie des salaires toujours plus bas.

Enfin, c'est vous qui voyez, hein...

Écrit par : Didier Goux | 23 avril 2008

Didier Goux ! Vous ici ! Le monde blogosphérique est décidément bien petit.

Moi qui me demandais à l'instant si j'avais atterri en ces lieux à la suite d'une recherche gougueulienne ou de manière plus hasardeuse, j'en viens à me demander si certains habitués de votre distingué salon où l'on cause ne m'y auraient pas tout simplement conduit.

(sinon, pendant que je vous ai, pas de trait d'union à « extrême gauche », pas plus qu'à « extrême droite », d'ailleurs)

Écrit par : Chieuvrou | 23 avril 2008

Espérons que ce ne soit pas un coup d'enfoirés comme on en a déjà vu avec ce gouvernement et que l'on sache jusqu'où va le concept flou "d'émigration choisi"......Et si cela pouvait faire réfléchir les "gentils" racistes primaires et leur montrer que les étrangers ne leur "volent" pas "leur" travail mais font celui que personne ne veut faire....
ce matin reportage à France Inter sur "les femmes étrangères qui travaillent" mais au noir ,chez des particuliers qui "ne peuvent pas leur fournir des faux papiers comme dans les entreprises....
je ne suis pas pessimiste mais méfiante.j'ai pourtant envie d'y croire..

Écrit par : jelaipa | 24 avril 2008

Mince ! Chieuvrou m'a retrouvé...

Écrit par : Didier Goux | 24 avril 2008

Les hommes -taupes passent à l'action!
rien d'offensant ni de méprisant dans cette appellation, ce ne sont pas les superhéros qui sauvent le monde (qui l'ont déjà sauvé ou qui le sauveront) - ceux-ci n'ont d'autre utilité que de nous infantiliser en nous faisons croire à des mirages - ce sont les hommes de l'ombre, les anonymes, les gueules noires, les citoyens, nous, le peuple

un lien vers un site italo français (du moins je pense), très intéressant
http://www.florafranchini.com/blog/

Écrit par : céleste | 24 avril 2008

-> zarxas -> N'oublie pas que je suis fondamentalement un optimiste qui s'assume ;
-> Christophe -> Bon, t'as raison sur les journalistes en général. J'espère pas me tromper en pensant qu'à Libé et à L'huma, c'est pas là que l'esprit critique et l'esprit de résistance manquent le plus ;
-> Didier Goux -> Quand des intérêts si divergents en arrivent à converger , même ponctuellement, voilà qui en dit long sur l'absolue imbécilité des dogmes idéologiques à l'oeuvre, et du blocage du système en place ;
-> Chieuvrou -> Revenez plus souvent mettre de l'ordre, j'en connais parmi mes commentateurs qui se plantent tout le temps, et pas que sur les traits d'union ;
-> céleste -> merci pour le lien. C'est marrant de retrouver nos combats dans des versions italiennes.

Écrit par : Oh!91 | 27 avril 2008

Merci de l'invitation, mais si je reviens à l'avenir en ces lieux, ma foi fort accueillants, ce ne sera certainement pas pour y jouer les correcteurs orthographiques. En effet, outre le fait que je suis loin d'être moi-même à l'abri d'une erreur en la matière, ma petite expérience sur le ouèbe m'a appris que, hormis avec quelques individus, dont ce bon M. Goux, on passe vite pour le pire des salauds dès lors que l'on s'avise de signaler à son correspondant les manquements involontaires qu'il peut lui arriver, comme tout un chacun, de commettre avec les règles de l'orthographe (règles de l'orthographe... n'y a-t-il pas là redondance ?) ou de la syntaxe.

Cela dit, si vous y tenez, votre « imbécilité » ci-dessus me semble un brin suspect...

Écrit par : Chieuvrou | 27 avril 2008

Les commentaires sont fermés.