Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 avril 2008

sur un chemin d'étoiles et de fleurs

192029891.jpg

Depuis toujours
depuis mille ans
de très loin
je les ai vus mes enfants
dans la lumière
dans le soleil
ils sont arrivés sur un chemin
d’étoiles et de fleurs
beaux comme des dieux
riant et chantant
portant dans leurs mains
les mots en vrac
pour écrire l’histoire
A.

Maman repart ce matin. Elle vient de passer dix jours à la maison. Comme toujours, nous ne nous sommes pas assez vus, pas assez parlé. Mais nous nous sommes pris plusieurs fois dans les bras pour nous dire notre amour de l'un pour l'autre.

C'est avant d'aller se coucher hier soir qu'elle m'a remis un petit recueil, dans lequel ce poème était inscrit de sa main avec une dédicace :

... à O., notre fils tant aimé.
je te dédis ce morceau de vie,
une histoire de quatre ans
au sein de laquelle
tu existais déjà...

Derrière, habilement montées, avec un soin d'artisan, alternant manuscrits scnannés et pages dactylographiées, s'ensuivent les lettres que papa lui envoyait de prison, et par pudeur, quelques extraits, rares, retravaillés en dentelière, des siennes. Elle me dit que j'étais déjà dans cette histoire. Sans doute. Mais cette histoire est de toute éternité en moi.

Maman, je t'aime.

 

Commentaires

Un amour sans dimension que celui là !!! Je vous souhaite mille et un bonheur à suivre sur cette base inconditionnelle ! bisous !

Écrit par : Manue | 08 avril 2008

Je m'éclipse, le sourire aux lèvres. chut !!

Écrit par : christie | 08 avril 2008

J'aime cette pudeur, cette tendresse discrète.
Ta maman est douce et humble et elle semble tellement jeune !
En la rencontrant, j'ai mieux compris comment tu étais devenu ce que tu es.

Écrit par : Fiso | 08 avril 2008

J'ai un peu l'impression d'avoir regardé cette scène par le trou de la serrure. Alors comme Christie, je m'éclipse, le sourire aux lèvres, et la joie au coeur.

Écrit par : M. | 08 avril 2008

Quel bonheur de pouvoir partager cette intimité et cette complicité avec sa maman!
Intimité de partager la vie de deux êtres qui sont, en plus, tes parents, pendant ces 4 années de prison. Années de douleur, de doute, mais aussi d'engagement et de construction de leur force commune.
C'est un vrai trésor que tu as raison de chérir et d'exprimer ta reconnaissance.

Écrit par : JG | 08 avril 2008

Très belles déclarations réciproques.Et je comprend maintenant d'où te vient ce don de l'écriture et du maniement des mots.

Écrit par : Christophe | 08 avril 2008

Relire, à la fin de journée ces mots d'amour, juste pour le plaisir d'une prendre une minuscule pincée, de ce sentiment qui ici éclate d'une douceur magnifique ... Le partage est à la fois tellement intime et si touchant, que spontanément j'ai gardé le silence, mais j'ai eu envie de revenir.

Écrit par : Bougrenette | 08 avril 2008

Tu as encore ta maman, tu es donc un homme heureux, moi, je n'ai plus personne, ma maman me manque beaucoup…

Écrit par : JeandelaXR | 09 avril 2008

-> à tou(te)s -> Où aurais-je pu partager un tel bout d'intimité, sinon sur ce blog ? Pour le laisser vibrer, longtemps. Merci.

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 09 avril 2008

Que ce billet fait plaisir ! Tendresse et émotion. Merci à toi de partager ainsi.

Écrit par : Fauvette | 09 avril 2008

-> Fauvette -> C'est moi qui te remercie de te laisser le partager avec moi

Écrit par : Oh!91 | 10 avril 2008

ça donne envie de la connaître...!
La prochaine fois que je vais voir mes parents, tu me donneras son adresse, je ferai un saut...
LOL... Bisous

Écrit par : lancelot | 10 avril 2008

-> lancelot -> J'espère que tu la connaitras un jour. Je te donnerai son adresse, sans lol, elle est merveilleusement accueillante, tu verras. Bisous.

Écrit par : Oh!91 | 11 avril 2008

-> smiley -> Chère spameuse, sachez que j'ai en horreur ces méthodes. Mais l'histoire récente m'a appris qu'elles pouvaient contribuer à faire ressurgir des billets anciens, alors je ne vous en tiens pas rigueur. Je n'irai juste pas visiter votre lien...

Écrit par : Oh!91 | 17 avril 2010

Les commentaires sont fermés.