Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 avril 2008

avec un grand A (1)

free music

Bien sûr, nous eûmes des orages
Vingt ans d'amour, c'est l'amour fol
Mille fois tu pris ton bagage
Mille fois je pris mon envol
Et chaque meuble se souvient
Dans cette chambre sans berceau
Des éclats des vieilles tempêtes
Plus rien ne ressemblait à rien
Tu avais perdu le goût de l'eau
Et moi celui de la conquête

{Refrain:}
Mais mon amour
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'à la fin du jour
Je t'aime encore tu sais je t'aime

Moi, je sais tous tes sortilèges
Tu sais tous mes envoûtements
Tu m'as gardé de pièges en pièges
Je t'ai perdue de temps en temps
Bien sûr tu pris quelques amants
Il fallait bien passer le temps
Il faut bien que le corps exulte
Finalement finalement
Il nous fallut bien du talent
Pour être vieux sans être adultes

{Refrain}

Oh, mon amour
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'à la fin du jour
Je t'aime encore, tu sais, je t'aime

Et plus le temps nous fait cortège
Et plus le temps nous fait tourment
Mais n'est-ce pas le pire piège
Que vivre en paix pour des amants
Bien sûr tu pleures un peu moins tôt
Je me déchire un peu plus tard
Nous protégeons moins nos mystères
On laisse moins faire le hasard
On se méfie du fil de l'eau
Mais c'est toujours la tendre guerre

{Refrain}

Oh, mon amour...
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour
De l'aube claire jusqu'à la fin du jour
Je t'aime encore tu sais je t'aime.

Commentaires

Vraiment magnifique cette chanson ! Atemporelle !! Merci !

Écrit par : Manue | 09 avril 2008

Très beau texte... Quelque part rassurant sur les heurs et malheurs des couples. Il me semble que Barbara l'a interprété aussi ; je préfère quand c'est elle qui chante.

Écrit par : DonDiego | 09 avril 2008

Ca ressemble à la paresse...
A ces paix qu'on signe un jour
Juste aux prix de nos jeunesses
Sans trompette ni tambour...
C'est plein de baisers caresses
Plein de mots sucrés d'enfant
Attestation de tendresse, rituels rassurants

Écrit par : lancelot | 09 avril 2008

J'avais presque oublié... C'est vrai, c'est beau, c'est très beau.
@ Lancelot : "Harmonie, intelligence et raison ou sérénité
Complice connivence, autant de mots pour exprimer tout ce que c'est.." La suite est disons...moins appropriée ;-)

Écrit par : M. | 09 avril 2008

Jacques Brel est doué pour parler du grand A... Voyons comment se débrouillera notre oh94 quand il en parlera lui même... C'est marrant, je m'attends à un truc "entre deux eaux"...lol
Style permissivité = preuve d'amour incontestable...
Je fais un deal avec toi, quand tu auras pondu ton propre billet là dessus, j'évacuerai le mien... Promis, je ne copierai pas sur toi

Écrit par : Patrick | 09 avril 2008

Brel me fait vomir. Une telle vulgarité, vraiment...

Écrit par : Didier Goux | 09 avril 2008

Quant à M. Lancelot, c'est du Brel au carré !

Écrit par : Didier Goux | 09 avril 2008

J'aime beaucoup Brel, c'est magnifique !!

Écrit par : christie | 09 avril 2008

@ Didier : il ne te reste plus qu'à vomir "au carré" alors... J'espère que ça franchira sans encombre tes amygdales... LOL

Écrit par : lancelot | 10 avril 2008

J'aime beaucoup aussi la version de Maurane et particulièrement ce morceau "Il nous fallut bien du talent
Pour être vieux sans être adultes" c'est pas faux et c'est surement un point qu'on ne devrait pas perdre de vue dans certains cas.

Écrit par : Bougrenette | 10 avril 2008

-> Manue -> Je ne sais pas si c'est la plus belle chanson d'amour, mais pour moi elle n'est pas loin d'en être la plus vraie ;
-> DonDiego -> Ah! Barbara, j'adore, évidemment, mais quelque chose de spécial me touche dans l'interprétation de Brel, peut-être simplement parce qu'il es est l'auteur ;
-> lancelot -> C'est de toi, ou c'est de Jean-Jacques Goldman ? Qu'est-ce que l'amour est beau en chanson...
-> M. -> C'était presque une dédicace spéciale ;
-> Patrick -> Je te prends au mot. J'espère finir ce putain de papier, disons, dimanche ?
-> Didier Goux -> faites donc ! Sur vos chaussures, de préférence ;
-> Christie -> C'est sublissime, tu veux dire...!
-> Bougrenette -> "Il nous fallut bien du talent
Pour être vieux sans être adultes" : je le reprends aussi, et j'en ai des frissons.

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 10 avril 2008

"Etre vieux sans être adultes"
Nous nous y efforçons mon amoureux et moi,pas plus tard qu'à l'instant par internet hélas interposé MAIS quand même!!!
Les vieux profitent aussi du progrès des d'jeuns.
Et il nous faut bien du talent.

Écrit par : mume | 11 avril 2008

-> Mume -> ... et vous n'en manquez pas. J'espère vieillir pareil !

Écrit par : Oh!91 | 11 avril 2008

Je me souviens plus trop de la phrase exacte de Céline, mais ça donne à peu près ça : «L'amour, c'est l'éternité mise à la portée des caniches». Rigolo ce complexe spatio-temporello-ontologique, non ? (faut dire qu'il passait des années à choisir ses mots ce con là !)

Mouais… ok… je trouve ça chiant aussi. Désolé.

Donc, en fait.
Pour moi, l'amour humain, ça ressemble plutôt à ça :
http://dl.free.fr/jPv46UOCl/Hey-Pixies.mp3

Ch'trouve ça beau, malgré tout (et par ailleurs).
(pour les non-anglophones comme moi, le gars idit en gros : "hé ! on est lié ! ok, ça merdoie un max de chez merdique et ça fait pleurer, mais si tu pars alors je meure")

Ça me fait penser.
Ch'uis tombé sur un joli couple, l'autre soir, qui se prenait la gueule pour des conneries. L'un est parti en taxi, l'autre est resté comme un gland à chialer en maudissant cette putain de connasse.
J'uis ai foutu des tartes dans la gueule. Il a pas apprécié, mais ça lui a remis le cul dans son slip. Il a vite appelé un taxi lui aussi. (je me suis excusé aussi, j'aime pas mettre des baffes)

Y sont cons les amoureux, ils savent pas la chance qu'ils ont. Ça m'énerve.

Écrit par : L'amour avec un grand H | 11 avril 2008

-> Mister big H -> Et en outre, trouves-le tu beau aussi ? Chuis assez d'accord sur les amoureux qui font des chichis... Sauf que ça se commande pas, ces choses là. La patience, la maturité et les équilibres, ça s'aquière. Merci de passer.

Écrit par : Oh!91 | 12 avril 2008

Les commentaires sont fermés.