Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 avril 2008

Nicolas Hulot critique sévèrement le libéralisme

1483032021.jpg

Dans un accès de lucidité et de vérité, et au risque de heurter ou d'écorner ses amitiés politique, Nicolas Hulot pointe du doigt l'incompatibilité du libéralisme économique avec les enjeux de préservation de la planète. Des extraits de son interview au Journal du Dimanche sont à lire ici.

Si c'est lui qui le dit...

Commentaires

Il prend sa carte à la LCR ?

Écrit par : Nicolas J | 02 avril 2008

Il ne risque pas d'écorner ses amitiés politiques : simplement, il ne sera plus l'ami de personne... Au revoir, Nico, c'était sympa de donner ton avis. Oh, et au fait, on est d'accord. Depuis des années, d'ailleurs.

Écrit par : manu | 02 avril 2008

Le dernier commentaire sonne comme un faire part de décès.

Écrit par : nicolas J | 02 avril 2008

C'est Nostradamus, Msieur Culot, maintenant ?

Écrit par : DonDiego | 03 avril 2008

Il serait temps d'avoir un peu de courage !!
qui sera le prochain ?

Écrit par : christie | 03 avril 2008

-> Nicolas J -> A la LCR, en effet, mais je ne sais pas trop s'ils auront du travail pour lui ;
-> manu -> Bah ! Sois pas si négatif, moi je prends sa déclaration comme un signe des temps, la preuve que le libéralisme a terminé d'être consensuel, et qu'il faudra bien en sortir. Si ça pouvait donner des idées au PS pour qu'ils construisent un projet audacieusement en rupture, plutôt que tièdement dans la continuité...
-> DonDiego -> Moué... Normalement Nostradamus, il doit être un peu précurseur ou visionnaire, non ?
-> christie -> Le prochain ? Ben j'ai cru un temps que ce serait Martin Hirsh, mais c'était un poisson d'avril !

Écrit par : Oh!91 alias entre2eaux | 04 avril 2008

Il a reçu une amie Faucheuse Volontaire d 'OGM en croisant les bras , refusant de lui serrer la main , et en s 'exclamant : " pfff , la base ..." : nous on signe les bras décroisés la pétition contre ce rigolo. Essayez de la retrouver en faisant Google sur Josiane Ballato, l'une des RG signataires , car on en a plus trace.

Écrit par : les RG | 05 avril 2008

Euh... c'était du second degré... au moins

Écrit par : DonDiego | 07 avril 2008

-> DonDiego -> Quand on joue avec les degrés, on se prend forcément du réchauffement climatique dans les gencives (là aussi, c'est du Xème de degré, évidemment...)

Écrit par : Oh!91 | 07 avril 2008

Les commentaires sont fermés.